Page:Lemonnier - Happe-chair, 1908.djvu/63

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


d’amour de la Félicité en son corps adulte, elle eût voulu être mordue de son baiser, constamment.

Lui, cependant, ne disait rien de ses projets, placide, un peu sournois, l’ayant prise par besoin d’une jolie fille et par goût de sa saine jeunesse, épanouie comme une plante rare parmi les gaguis épaisses et les graisseuses souillons où les autres cherchaient leurs maîtresses.

Quand le père Lerminia fut de sept jours dans sa fosse, Clarinette s’en alla un matin au buron de la Californie, accompagnée du cousin François-Ange, le Crompire, chez lequel elle avait passé cette première semaine. — De la chambre vide montait une odeur âcre de vieilles sueurs ; le lit avait gardé la forme d’un corps couché ; un rideau remua dans le coup de vent de la porte ouverte. Alors elle s’affola, s’imagina que son père allait se dresser du milieu de cette poussière noire amassée partout, avec son horrible trou à la jambe ; et le Crompire eut grand’peine à l’empêcher de se sauver à la rue. Une remarque qu’elle fit tout à coup l’occupa à d’autres idées. Des robes, des hardes d’hommes, une