Page:Lemonnier - Happe-chair, 1908.djvu/30

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tous ses millions n’avaient pu lui acquérir. Jamioul s’aperçut d’une vieille plaie demeurée ouverte sous le dédain narquois que l’ancien porion affectait à l’égard de la nécessité de l’école. Il n’abandonna pas la partie ; il appuya seulement sur l’opportunité des notions primaires, laissant dans le vague un enseignement plus développé, et finit, sinon par rallier Marescot à ses idées, du moins par obtenir son appui pour toutes les parties de son programme, y compris celle-là.

Le conseil, comme l’un et l’autre l’avaient prévu, se montra d’abord hostile à tout projet de réorganisation : l’ouvrier n’exigeait rien ; c’étaient là des rêves humanitaires dont la réalisation entraînerait à des dépenses excessives et vaines : il fallait penser avant tout aux petits actionnaires ; et d’ailleurs on avait bien le temps, on verrait plus tard. Marescot, qui représentait à peu près à lui seul les deux tiers du capital social, se donna alors le malin plaisir de les bousculer, eut des saillies de peuple entre deux gros rires ; finalement, prenant au sérieux son rôle de réformateur, il leur lâcha à plein gosier des vérités, tout rebroussé d’ire, les yeux roulant comme des billes, avec le coup de pilon de ses énormes poings battant la table et faisant sauter l’écritoire sur le tapis vert.

Au bout de trois séances seulement, le conseil acquiesça, Marescot de plus en plus monté par les résistances, ayant nettement déclaré qu’il se retirait si on n’adhérait pas à des idées qu’il considérait comme siennes, au point de ne plus voir en Jamioul que l’instrument de ses propres impulsions. Toutefois, il y eut un point sur lequel la presque totalité des membres se montra intraitable : on concédait les magasins, les caisses de secours, la reconstitution de l’infirmerie, les écoles ; mais carrément on s’opposa pour celles-ci au principe de la laïcité préconisé par l’ingénieur. Il fut décidé qu’on ferait appel à des religieuses pour l’école ménagère et l’infirmerie et que l’enseignement, dans les classes d’adultes, demeurerait catholique, apostolique et romain, sous la surveillance et la direction du clergé. Jamioul n’essaya pas de compromettre une victoire si chèrement achetée par une insistance qui aurait pu tout remettre en question : le principal était acquis ; plus tard, un changement d’administration pourrait toujours amener un état de