Page:Lemonnier - Happe-chair, 1908.djvu/231

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


messe qu’à la tombée du jour. Enfin elle partit avec Mélie, tandis que la Félicité, sous prétexte de garder la maison, retournait les tiroirs et fourrageait dans les meubles.

Aussitôt que Huriaux eut aperçu la pouponne, tout son corps se tendit en avant : il ouvrit les bras, deux grosses larmes soudainement roulées le long des joues, ses pâles gencives à nu dans un grand sourire ravi qui lui écarquait largement ses mâchoires poilues. L’enfant, étonnée de cette barbe qui lui changeait son père, le regardait inquiète, curieuse, avec un peu d’effroi ; mais déjà il lui mangeait la peau de gros baisers rudes, lui bécotait à coups de lèvres, comme jadis, son mignon ombilic. Alors Mélie, reconnaissant les caresses d’autrefois, eut une folie de petits rires. Et il finit par l’asseoir sur sa poitrine, dans le battement de ce cœur où elle occupait une si large place, pendant que de ses menus poings elle lui tapotait le cou et les joues.

Puis une tristesse lui passa par le visage, il dit à Clarinette :

— Quand j’pense que ti m’as cor’ pas dit un petit mot d’amitié. T’as l’air d’une qu’aurait des idées. C’est-il qu’y a quéque chose, voyons ?

Elle se moqua de lui : il était bête de se tourmenter. Qu’est-ce qu’il pouvait leur arriver ? Mais tout à coup, elle pensa à Gaudot, se ravisa. Il y avait bien quelque chose de nouveau, tout de même : Gaudot et les amis venaient à présent chaque soir ; elle ne savait où donner de la tête ; en trois jours, elle avait fait onze francs de recettes. Et, pour l’accoiser, elle mit sur le compte de cette soudaine reprise des affaires ses longues absences.

Lui, la regardait ébloui, s’exclamant :

— C’est-i vrai ? Ben, en v’là une chance ! Moé qui m’ disais : T’es là à la douce dans ton lit, pendant qu’ ta femme et t’ n’ éfant, i n’ont p’t’ êt’ pon d’ quoé manger. Et y a pon d’erreur : c’est ben ça qu’ ti dis, hein ? qu’ c’est Gaudot qu’est revenu et qu’i a de l’argent dans l’ tiroir ?

Elle secoua la tête pour affirmer, donnait des détails, vanta les bons procédés du bel Achille, un fier homme, celui-là !

Un froid passa sur le visage de Jacques.

— J’ dis pas, t’as raison. Mais c’ serait cor mieux todis si j’étais