Page:Lemonnier - Happe-chair, 1908.djvu/172

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


reprendre. Puis ils demeurèrent étourdis, flanc contre flanc, Jacques n’ayant pas dit un mot, elle lui riant dans les prunelles, enfin triomphante. Au bout d’un petit temps, le cœur fondu en des mollesses, sentant que son ire s’en était allée avec sa force, il ne résista plus, ouvrit la bouche à la première parole :

— J’t’avais pourtant rien fait ! gémit-il avec le regret lourd de ce passé, où les sécurités du mariage avaient sombré.

La rusée saisit tout de suite l’avantage quelle pouvait tirer de cette abdication de ses rancunes. Elle s’arracha des larmes de la gorge, resta un instant sans répondre, en un dépit d’avoir été comme méconnue, puis brusquement elle vitupéra, hardie, cynique, le regardant en face, les bras croisés. Ce qu’il lui avait fait ! Avec ça qu’il ne l’avait pas rossée comme la dernière des pouffiasses : même qu’elle en avait gardé des bleus sur toute la peau du corps. Et levant sa chemise, elle lui montrait ses reins tavelés de plaques, lui poussa ensuite sous le nez ses coudes contus, lui disant à chaque meurtrissure : Et ça ? Et ça ? rebroussée contre lui, avec une indignation qui finissait par être véritable.

Il hochait la tête, remué, au fond, d’une joie cruelle à ces empreintes qui éternisaient sa vengeance. Mais elle ne le laissa pas longtemps sous cette impression et, risquant le tout pour le tout, elle l’attaqua au vif de la plaie. Qu’est-ce qu’il avait à lui reprocher ? Fallait s’expliquer.

Huriaux eut un haut-le-corps violent sous l’énormité de la question. Un instant il la regarda perplexe, inclinant à l’idée d’une moquerie atroce : mais elle lui parut si montée qu’il en demeura à court de mots, ne sachant comment lui répondre. Alors elle le serra de plus près, elle l’obligea à confesser la vérité ; et à mesure qu’il parlait, elle dodelinait de la tête, ricanante, affectant une assurance sans borne. Du moment qu’il n’avait rien vu, elle pouvait tout nier, rien n’existait ; c’était une méchante farce des amis, pas autre chose. Dans sa joie, elle oubliait ses larmes, le chouchoutait, finalement lui souffla dans un baiser ;

— Biesse ! t’as donc nin vu que c’était pou t’tirer en bouteille !

L’effet trompa son attente : elle était allée trop loin du premier