Page:Lemonnier - Happe-chair, 1908.djvu/15

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


s’était carbonisé sur un assez large périmètre. Mais une fumée montait à présent de dessous les reins, puante et rousse, et tout à coup on s’aperçut qu’une braise sur laquelle le passeur avait chu lui mangeait la fesse.

— La civière, nom de Dieu ! commanda Bodart, le chef d’atelier, un gros homme sanguin, qui arrivait en hâte et se frayait un passage en bourrant le monde.

Mais la civière était à l’infirmerie ; deux crocheteurs se jetèrent à travers les cours pour la ramener. Et comme le pauvre diable brûlait toujours, on le prit par les jambes et les bras, on déchira ce qui lui restait de sa chemise et de son pantalon, on le coucha, rigide, n’ayant pas encore ouvert les yeux, sur une couple de vestes en guise de litière. Maintenant, l’infection s’échappait, plus