Page:Lemonnier - Félicien Rops, l’homme et l’artiste.djvu/145

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


part devant lui, en aventurier, le nez flaireur, concentré pourtant, l’esprit plein de projets. Il se crée mille vies, il dilapide l’imagination la plus fastueuse à


échafauder des plans qu’il abandonne à mesure. Il est le prince du rêve et de l’illusion, frappant d’une baguette d’enchanteur la terre pour en faire sortir