Ouvrir le menu principal

Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t4, 1888.djvu/62

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
48
ANTHOLOGIE DU XIXe SIÈCLE.

Ceux-ci semblent des fleurs que la lumière baise :
                    Gabrielle, Thérèse.
Ceux-là sont des concerts riches en harmonie :
                    Florentine, Herminie.
D’autres sont les dompteurs de la chair trop rebelle
                    Éliane, Isabelle,
Et d’autres en la voix fondent avec délice :
                    Louise, Jeanne, Alice.
Mais le nom éternel, le beau nom que l’on prie,
                    C’est votre nom, Marie.
Semper excelsis sit tibi gloria,
                    Beata Maria !


(Les Mots)