Ouvrir le menu principal

Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t4, 1888.djvu/260

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





PAUL MANIVET


1859




Paul Manivet est né à Avignon le 26 juin 1859. Après avoir fait représenter avec succès plusieurs comédies en vers sur diverses scènes de province, il s’est révélé sonnettiste d’une réelle originalité. Il a publié deux recueils intitulés : Les Glas de l’Âme et Des Sonnets.

Joséphin Soulary, le maître du genre, a fait au dernier volume de M. Manivet l’honneur d’une préface, où il dit : « C’est de grand cœur que je salue en vous, non pas un élève qui aspire à me suivre comme vous prétendez l’être, mais un émule que son talent place ex-æquo à mon côté, dans le petit coin lumineux dont mes contemporains veulent bien me permettre la jouissance, au grand soleil de la Renommée. »

Les œuvres de M. Manivet se trouvent chez P. Ollendorff, A. Savine et A. L.emerre.

a. l.





LES DEUX FOUS




J’ai vu deux hommes sur la grève.
L’un courait en gesticulant,
L’autre marchait d’un pas très lent,
Parlant à haute voix, sans trêve.