Ouvrir le menu principal

Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t1, 1887.djvu/407

Cette page a été validée par deux contributeurs.




CHARLES CORAN


1814




Charles Coran publia Onyx (1841), Rimes galantes (1847), Dernières élégances (1869).

Il exprima dans ces différents recueils la vie joyeuse et spirituelle, plutôt en poète qui a le regret de l’ancien régime que l’amour du nouveau. On a loué justement l’aisance de son rythme, son vers léger et badin qui a toute la grâce du dernier siècle.

André Theuriet, en parlant des Dernières élégances, dit que « son livre vous fait l’impression du château de la Belle au bois dormant ; seulement ce château est une petite maison de la fin du dix-huitième siècle, et la princesse, endormie pendant une lecture des Contes moraux, s’est réveillée en l’an 1869, vêtue à la mode ancienne, avec un œil de poudre et un soupçon de rouge. »

______



LE VIN DE JURANÇON




Petit vin doux de Jurançon
Êtes-vous gai dans ma mémoire !
Avec mon hôte et sa chanson,
Sous les rosiers j’allai vous boire.