Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t1, 1887.djvu/357

Cette page a été validée par deux contributeurs.




XAVIER MARMIER


1810




Xavier Marmier est né à Pontarlier. De ses nombreux voyages, il a rapporté une imagination vive, une façon toute singulière de voir les objets et de les rendre. Toutefois son esprit, au milieu des pampas de l’Amérique, des glaces du Saint-Laurent, ou des neiges de la Scandinavie, s’est conservé essentiellement mondain et parisien. Partout on le retrouve tel, même dans les descriptions de coutumes et de paysages américains.

M. Marmier a publié deux volumes de vers : Esquisses poétiques, (1831), et Poésies d’un voyageur, (1834-1878). Ces deux recueils suffisent à lui donner une place originale parmi les poètes de sa génération. De la précision, un tour bien particulier, une note véritablement attendrie, voilà ce que l’on constatera, avec un charme infini, dans : En Amérique, et Mélancolie.

M. Xavier Marmier vit tout entier en ces quelques strophes sincères qui avaient leur place marquée dans l’Anthologie.

A. L.
______



EN AMÉRIQUE




Ami, j’ai voulu voir, j’ai vu les lieux lointains,
Qui longtemps ont séduit mes vagabonds instincts,
J’ai, dans le nouveau monde, en ma course nomade,