Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t1, 1887.djvu/310

Cette page a été validée par deux contributeurs.
286
ANTHOLOGIE DU XIXe SIÈCLE.


Où sous le pied sonne la crypte,
Où l’épcrvier couve son nid,
Je te pleure, ô ma vieille Égypte,
Avec des larmes de granit !

______



SYMPHONIE EN BLANC MAJEUR




De leur col blanc courbant les lignes,
On voit dans les contes du Nord,
Sur le vieux Rhin, des femmes-cygnes
Nager en chantant près du bord,

Ou, suspendant à quelque branche
Le plumage qui les revêt,
Faire luire leur peau plus blanche
Que la neige de leur duvet.

De ces femmes il en est une
Qui chez nous descend quelquefois,
Blanche comme le clair de lune
Sur les glaciers dans les cieux froids ;

Conviant la vue enivrée
De sa boréale fraîcheur
À des régals de chair nacrée,
À des débauches de blancheur !

Son sein, neige moulée en globe,
Contre les camélias blancs
Et le blanc satin de sa robe
Soutient des combats insolents.