Ouvrir le menu principal

Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t1, 1887.djvu/126

Cette page a été validée par deux contributeurs.




ÉMILE DESCHAMPS


1791 – 1871




Émile Deschamps, qui soutint le romantisme naissant dans La Muse française, publia en 1828 les Études françaises et étrangères. Il donna ensuite au théâtre deux comédies en vers, Selmours de Florian et Le Tour de faveur, composées en collaboration avec H. de Latouche, ainsi que des traductions de Roméo et Juliette et de Macbeth de Shakespeare.

Son œuvre lyrique s’accrut, par la suite, d’une prodigieuse quantité de pièces de circonstance, discours en vers pour concerts, bals de bienfaisance, ventes de charité, ouvertures de crèches, distributions de prix, etc.

Vieilli, souffrant, et presque aveugle dans ses dernières années, il s’était retiré à Versailles, comme dans un refuge paisible, où il trouvait toujours un mot de bienveillance et d’encouragement pour les jeunes qui débutaient.

Ses œuvres ont été publiées par A. Lemerre.

______



UNE PAGE DES MARTYRS




Cétait une des nuits dont l’ombre transparente
De la Grèce ose à peine effacer le beau ciel ;
L’air était aussi doux que le lait et le miel ;
Et l’on sentait à vivre une joie infinie.