Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/983

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


embrassé la foi, a été sainte, juste et irréprochable.

11 Et vous savez que j’ai agi envers chacun de vous comme un père envers ses enfants ;

12 vous exhortant, vous consolant, et vous conjurant de vous conduire d’une manière digne de Dieu, qui vous a appelés à son royaume et à sa gloire.

13 C’est pourquoi aussi, nous rendons à Dieu de continuelles actions de grâces, de ce qu’ayant entendu la parole de Dieu que nous vous prêchions, vous l’avez reçue, non comme la parole des hommes, mais comme étant, ainsi qu’elle l’est véritablement, la parole de Dieu, qui agit efficacement en vous qui êtes fidèles.

14 Car, mes frères, vous êtes devenus les imitateurs des Églises de Dieu qui ont embrassé la foi de Jésus-Christ dans la Judée, ayant souffert les mêmes persécutions de la part de vos concitoyens, que ces Églises ont souffertes de la part des Juifs ;

15 qui ont tué même le Seigneur Jésus, et leurs prophètes ; qui nous ont persécutés ; qui ne plaisent point à Dieu, et qui sont ennemis de tous les hommes ;

16 qui nous empêchent d’annoncer aux gentils la parole qui doit les sauver, pour combler ainsi la mesure de leurs péchés. Car la colère de Dieu est tombée sur eux, et y demeurera jusqu’à la fin.

17 Aussi, mes frères, ayant été pour un peu de temps séparés de vous, de corps, non de cœur, nous avons désiré avec d’autant plus d’ardeur et d’empressement de vous revoir.

18 C’est pourquoi nous avons voulu vous aller trouver ; et moi, Paul, j’en ai eu le dessein une et deux fois ; mais Satan nous en a empêches.

19 Et certes quelle est notre espérance, notre joie, et la couronne de notre gloire ? N’est-ce pas vous qui l’êtes devant le Seigneur Jésus-Christ, pour le jour de son avènement ?

20 Car vous êtes notre gloire et notre joie.



AINSI ne pouvant souffrir plus longtemps de n’avoir point de vos nouvelles, j’aimai mieux demeurer tout seul à Athènes ;

2 et je vous envoyai Timothée, notre frère, et ministre de Dieu dans la prédication de l’Évangile de Jésus-Christ, afin qu’il vous fortifiât, et qu’il vous exhortât à demeurer fermes dans votre foi ;

3 et que personne ne, fût ébranlé pour les persécutions qui nous arrivent : car vous savez que c’est à quoi nous sommes destines.

4 Dès lors même que nous étions parmi vous, nous vous prédisions que nous aurions des afflictions à souffrir ; et nous en avons eu en effet, comme vous le savez.

5 Ne pouvant donc attendre plus longtemps, je vous l’ai envoyé pour reconnaître l’état de votre foi, ayant appréhendé que le tentateur ne vous eût tentés, et que notre travail ne devînt inutile.

6 Mais Timothée étant revenu vers nous après vous avoir vus, et nous ayant rendu un si bon témoignage de votre foi et de votre charité, et du souvenir plein d’affection que vous avez sans cesse de nous, qui vous porte à désirer de nous voir, comme nous avons aussi le même désir pour vous ;

7 il est vrai, mes frères, que dans toutes les afflictions et dans tous les maux qui nous arrivent, votre foi nous fait trouver notre consolation en vous.

8 Car nous vivons maintenant, si vous demeurez fermes dans le Seigneur.

9 Et certes quelles assez dignes actions de grâces pouvons-nous rendre à Dieu pour la joie dont nous nous sentons comblés devant lui à cause de vous ?

10 Ce qui nous porte à le conjurer jour et nuit avec une ardeur extrême de nous permettre d’aller vous voir, afin d’ajouter ce qui peut manquer encore à votre foi.

11 Que Dieu lui-même, notre Père, et Jésus-Christ notre Seigneur, nous conduise vers vous !

12 Que le Seigneur vous fasse croître de plus en plus dans la charité que vous avez les uns pour les autres, et envers tous, et qu’il la rende telle que la nôtre est envers vous !

13 Qu’il affermisse vos cœurs, en vous rendant irréprochables par la sainteté devant Dieu, notre Père, au jour que Jésus-Christ notre Seigneur paraîtra avec tous ses saints ! Amen !



AU reste, mes frères, nous vous supplions et vous conjurons par le Seigneur Jésus, qu’ayant appris de nous comment vous devez marcher dans la voie de Dieu pour lui plaire, vous y marchiez en effet de telle sorte, que vous vous y avanciez de plus en plus.

2 En effet, vous savez quels préceptes nous vous avons donnés de la part du Seigneur Jésus.

3 Car la volonté de Dieu est que vous soyez saints et purs ; que vous vous absteniez de la fornication ;

4 que chacun de vous sache conserver le vase de son corps saintement et honnêtement,

5 et non point en suivant les mouvements de la concupiscence, comme les païens qui ne connaissent point Dieu ;

6 et que surtout à cet égard nul ne passe les bornes, ni ne fasse tort à son frère : parce que le Seigneur est le vengeur de tous ces péchés, comme nous vous l’avons déjà déclaré et assuré de sa part.