Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/979

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Père de notre Seigneur Jésus-Christ, et nous le prions sans cesse pour vous,

4 depuis que nous avons appris quelle est votre foi en Jésus-Christ, et votre charité envers tous les saints ;

5 dans l’espérance des biens qui vous sont réservés dans le ciel, et dont vous avez déjà reçu la connaissance par la parole très-véritable de l’Évangile,

6 qui est parvenu jusqu’à vous, comme il est aussi répandu dans tout le monde, où il fructifie et croît ainsi qu’il a fait parmi vous, depuis le jour que vous avez entendu et connu la grâce de Dieu selon la vérité ;

7 comme vous en avez été instruits par notre très-cher Épaphras, qui est notre compagnon dans le service de Dieu, et un fidèle ministre de Jésus-Christ pour le bien de vos âmes,

8 et de qui nous avons appris aussi votre charité toute spirituelle.

9 C’est pourquoi, depuis le temps que nous avons su ces choses, nous ne cessons point de prier pour vous, et de demander à Dieu qu’il vous remplisse de la connaissance de sa volonté, en vous donnant toute la sagesse et toute l’intelligence spirituelle :

10 afin que vous vous conduisiez d’une manière digne de Dieu, tâchant de lui plaire en toutes choses, portant les fruits de toutes sortes de bonnes œuvres, et croissant en la connaissance de Dieu ;

11 que vous soyez en tout remplis de force, par la puissance de sa gloire, pour avoir en toutes rencontres une patience et une douceur persévérante, accompagnée de joie ;

12 rendant grâces à Dieu le Père, qui en nous éclairant de sa lumière, nous a rendus dignes d’avoir part au sort et à l’héritage des saints ;

13 qui nous a arrachés à la puissance des ténèbres, et nous a fait passer dans le royaume de son Fils bien-aimé,

14 par le sang duquel nous avons été rachetés, et avons reçu la rémission de nos péchés ;

15 qui est l’image du Dieu invisible, et qui est né avant toutes les créatures.

16 Car tout a été créé par lui dans le ciel et sur la terre, les choses visibles et les invisibles ; soit les trônes, soit les dominations, soit les principautés, soit les puissances : tout a été créé par lui et pour lui.

17 Il est avant tous, et toutes choses subsistent en lui.

18 Il est le chef et la tête du corps de l’Église. Il est comme les prémices, et le premier-né d’entre les morts, afin qu’il soit le premier en tout :

19 parce qu’il a plu au Père que toute plénitude résidât en lui ;

20 et de réconcilier toutes choses avec soi par lui, ayant pacifié, par le sang qu’il a répandu sur la croix, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans le ciel.

21 Vous étiez vous-mêmes autrefois éloignés de Dieu, et votre esprit abandonné à des œuvres criminelles vous rendait ses ennemis ;

22 mais maintenant Jésus-Christ vous a réconciliés par la mort qu’il a soufferte dans son corps mortel, pour vous rendre saints, purs et irrépréhensibles devant lui ;

23 si toutefois vous demeurez fondés et affermis dans la foi, et inébranlables dans l’espérance que vous donne l’Évangile qu’on vous a annoncé, qui a été prêché à toutes les créatures qui sont sous le ciel, et dont j’ai été établi ministre,

24 moi, Paul, qui me réjouis maintenant dans les maux que je souffre pour vous, et qui accomplis dans ma chair ce qui reste à souffrir à Jésus-Christ, en souffrant moi-même pour son corps, qui est l’Église,

25 de laquelle j’ai été établi ministre, selon la charge que Dieu m’a donnée pour l’exercer envers vous : afin que je m’acquitte pleinement du ministère de la parole de Dieu ;

26 vous prêchant le mystère qui a été caché dans tous les siècles et tous les âges, et qui maintenant a été découvert à ses saints ;

27 auxquels Dieu a voulu faire connaître quelles sont les richesses de la gloire de ce mystère dans les gentils, qui n’est autre chose que Jésus-Christ reçu de vous, et devenu l’espérance de votre gloire.

28 C’est lui que nous prêchons, reprenant tous les hommes, et les instruisant tous dans toute la sagesse ; afin que nous rendions tout homme parfait en Jésus-Christ.

29 C’est aussi la fin que je me propose dans mes travaux, combattant par l’efficace de sa vertu, qui agit puissamment en moi.



CAR je suis bien aise que vous sachiez combien est grande l’affection et le soin que j’ai pour vous, pour ceux qui sont à Laodicée, et même pour tous ceux qui ne me connaissent point de visage, et ne m’ont jamais vu ;

2 afin que leurs cœurs soient consolés, et qu’étant unis ensemble par la charité, ils soient remplis de toutes les richesses d’une parfaite intelligence, pour connaître le mystère de Dieu le Père et de Jésus-Christ,

3 en qui tous les trésors de la sagesse et de la science sont renfermés.

4 Or je dis ceci afin que personne ne vous trompe par des discours subtils et élevés :

5 car quoique je sois absent de corps, je suis néanmoins avec vous en esprit, voyant avec joie l’ordre qui se garde