Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/965

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


16 On dira peut-être, qu’il est vrai que je ne vous ai point été à charge, mais qu’étant artificieux, j’ai usé d’adresse pour vous surprendre.

17 Mais me suis-je servi de quelqu’un de ceux que je vous ai envoyés, pour tirer quelque chose de vous ?

18 J’ai prié Tite de vous aller trouver, et j’ai envoyé encore avec lui un de nos frères. Tite a-t-il tiré quelque chose de vous ? N’avons-nous pas suivi le même esprit ? N’avons-nous pas marché sur les mêmes traces ?

19 Pensez-vous que ce soit encore ici notre dessein de nous justifier devant vous ? Nous vous parlons devant Dieu en Jésus-Christ, et tout ce que nous vous disons, mes chers frères, est pour votre édification.

20 Car j’appréhende qu’arrivant vers vous, je ne vous trouve pas tels que je voudrais, et que vous ne me trouviez aussi tel que vous ne voudriez pas. Je crains de rencontrer parmi vous des dissensions, des jalousies, des animosités, des querelles, des médisances, de faux rapports, des élèvements d’orgueil, des troubles et des tumultes ;

21 et qu’ainsi Dieu ne m’humilie, lorsque je serai revenu chez vous, et que je ne sois obligé d’en pleurer plusieurs, qui étant déjà tombés en des impuretés, des fornications et des dérèglements infâmes, n’en ont point fait pénitence.



VOICI donc la troisième fois que je me dispose à vous aller voir. Tout se jugera sur le témoignage de deux ou trois témoins.

2 Je vous l’ai déjà dit, et je vous le dis encore maintenant, quoique absent, mais comme devant être bientôt parmi vous, que si j’y viens encore une fois, je ne pardonnerai ni à ceux qui avaient péché auparavant, ni à tous les autres.

3 Est-ce que vous voulez éprouver la puissance de Jésus-Christ qui parle par ma bouche, qui n’a point paru faible, mais très-puissant parmi vous ?

4 Car encore qu’il ait été crucifié selon la faiblesse de la chair, il vit néanmoins maintenant par la vertu de Dieu. Nous sommes faibles aussi avec lui ; mais nous vivrons avec lui par la vertu de Dieu qui éclate parmi vous.

5 Examinez-vous vous-mêmes, pour reconnaître si vous êtes dans la foi ; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne connaissez-vous pas vous-mêmes que Jésus-Christ est en vous ? si ce n’est, peut-être, que vous fussiez déchus de ce que vous étiez.

6 Mais j’espère que vous connaîtrez que pour nous, nous ne sommes point déchus de ce que nous étions.

7 Ce que nous demandons à Dieu, est que vous ne commettiez aucun mal, et non pas que nous paraissions n’être point déchus de ce que nous étions ; mais que vous fassiez ce qui est de votre devoir, quand même nous devrions paraître déchus de ce que nous étions.

8 Car nous ne pouvons rien contre la vérité, mais seulement pour la vérité.

9 Et nous nous réjouissons de ce que nous paraissons faibles pendant que vous êtes forts ; et nous demandons aussi à Dieu, qu’il vous rende parfaits.

10 Je vous écris ceci étant absent, afin de n’avoir pas lieu, lorsque je serai présent, d’user avec sévérité de la puissance que le Seigneur m’a donnée pour édifier, et non pour détruire.

11 Enfin, mes frères, soyez dans la joie, travaillez à être parfaits, consolez-vous, soyez unis d’esprit et de cœur, vivez dans la paix ; et le Dieu d’amour et de paix sera avec vous.

12 Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. Tous les saints vous saluent.

13 Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu, et la communication du Saint-Esprit, demeure avec vous tous ! Amen !





ÉPITRE DE SAINT PAUL


AUX


GALATES.
________



PAUL, apôtre, non de la part des hommes, ni par un homme, mais par Jésus-Christ, et Dieu, son Père, qui l’a ressuscité d’entre les morts ;

2 et tous les frères qui sont avec moi : aux Eglises de Galatie.