Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/950

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


trois mille qui furent frappés de mort en un seul jour.

9 Ne tentons point Jésus-Christ, comme le tentèrent quelques-uns d’eux, qui furent tués par les serpents.

10 Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d’eux, qui furent frappés de mort par l’ange exterminateur.

11 Or toutes ces choses qui leur arrivaient, étaient des figures ; et elles ont été écrites pour nous servir d’instruction, à nous autres qui nous trouvons à la fin des temps.

12 Que celui donc qui croit être ferme, prenne bien garde à ne pas tomber.

13 Vous n’avez eu encore que des tentations humaines et ordinaires. Dieu est fidèle, et il ne souffrira pas que vous soyez tentés au delà de vos forces ; mais il vous fera tirer avantage de la tentation même, afin que vous puissiez persévérer.

14 C’est pourquoi, mes très-chers frères, fuyez l’idolâtrie.

15 Je vous parle comme à des personnes sages ; jugez vous-mêmes de ce que je dis.

16 N’est-il pas vrai que le calice de bénédiction que nous bénissons, est la communion du sang de Jésus-Christ ; et que le pain que nous rompons, est la communion du corps du Seigneur ?

17 Car nous ne sommes tous ensemble qu’un seul pain et un seul corps ; parce que nous participons tous à un même pain.

18 Considérez les Israélites selon la chair : ceux d’entre eux qui mangent de la victime immolée, ne prennent-ils pas ainsi part à l’autel ?

19 Est-ce donc que je veuille dire que ce qui a été immolé aux idoles ait quelque vertu, ou que l’idole soit quelque chose ?

20 Non ; mais je dis que ce que les païens immolent, ils l’immolent aux démons, et non pas à Dieu. Or je désire que vous n’ayez aucune société avec les démons. Vous ne pouvez pas boire le calice du Seigneur, et le calice des démons.

21 Vous ne pouvez pas participer à la table du Seigneur, et à la table des démons.

22 Est-ce que nous voulons irriter Dieu, en le piquant de jalousie ? Sommes-nous plus forts que lui ? Tout m’est permis ; mais tout n’est pas avantageux.

23 Tout m’est permis ; mais tout n’édifie pas.

24 Que personne ne cherche sa propre satisfaction, mais le bien des autres.

25 Mangez de tout ce qui se vend à la boucherie, sans vous enquérir d’où il vient, par un scrupule de conscience :

26 car la terre est au Seigneur, avec tout ce qu’elle contient.

27 Si un infidèle vous prie à manger chez lui, et que vous vouliez y aller, mangez de tout ce qu’on vous servira, sans vous enquérir d’où il vient, par un scrupule de conscience.

28 Si quelqu’un vous dit, Ceci a été immolé aux idoles ; n’en mangez pas à cause de celui qui vous a donné cet avis, et aussi de peur de blesser, je ne dis pas, votre conscience, mais celle d’un autre.

29 Car pourquoi m’exposerais-je à faire condamner, par la conscience d’un autre, cette liberté que j’ai de manger de tout ?

30 Si je prends avec action de grâces ce que je mange, pourquoi donnerai-je sujet à un autre de parler mal de moi, pour une chose dont je rends grâces à Dieu !

31 Soit donc que vous mangiez, ou que vous buviez, et quelque chose que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu.

32 Ne donnez pas occasion de scandale ni aux Juifs ni aux gentils, ni à l’Église de Dieu :

33 comme je tâche moi-même de plaire à tous en toutes choses, ne cherchant point ce qui m’est avantageux en particulier, mais ce qui est avantageux a plusieurs pour être sauvés.



SOYEZ mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Jésus-Christ.

2 Je vous loue, mes frères, de ce que vous vous souvenez de moi en toutes choses, et que vous gardez les traditions et les règles que je vous ai données.

3 Mais je désire que vous sachiez que Jésus-Christ est le chef et la tête de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Jésus-Christ.

4 Tout homme qui prie, ou qui prophétise, ayant la tête couverte, déshonore sa tête.

5 Mais toute femme qui prie, ou qui prophétise, n’ayant point la tête couverte d’un voile, déshonore sa tête : car c’est comme si elle était rasée.

6 Si une femme ne se voile point la tête, elle devrait donc avoir aussi les cheveux coupés. Mais s’il est honteux à une femme d’avoir les cheveux coupés, ou d’être rasée, qu’elle se voile la tête.

7 Pour ce qui est de l’homme, il ne doit point se couvrir la tête, parce qu’il est l’image et la gloire de Dieu ; au lieu que la femme est la gloire de l’homme.

8 Car l’homme n’a point été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme ;

9 et l’homme n’a point été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme.

10 C’est pourquoi la femme doit porter sur sa tête, à cause des anges, la marque de la puissance que l’homme a sur elle.

11 Toutefois ni l’homme n’est point sans la femme, ni la femme sans l’homme, en notre Seigneur.