Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/911

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


étaient dans la maison, que Pierre était à la porte.

15 Ils lui dirent : Vous avez perdu l’esprit. Mais elle les assura que c’était lui. Et ils disaient : C’est son ange.

16 Cependant Pierre continuait à frapper. Ils lui ouvrirent donc ; et l’ayant vu, ils furent saisis d’un extrême étonnement.

17 Mais lui, leur ayant fait signe de la main qu’ils se tussent, il leur raconta comment le Seigneur l’avait tiré de la prison, et leur dit : Faites savoir ceci à Jacques et aux frères. Et aussitôt il sortit, et s’en alla dans un autre lieu.

18 Quand il fut jour, il y eut un grand trouble parmi les soldats, pour savoir ce que Pierre était devenu.

19 Et Hérode l’ayant fait chercher, et ne l’ayant point trouvé, après avoir fait donner la question aux gardes, il commanda qu’ils fussent menés au supplice ; et il s’en alla de Judée à Césarée, où il demeura.

20 Or il était irrité contre les Tyriens et les Sidoniens : mais ils le vinrent trouver d’un commun accord ; et ayant gagné Blaste, qui était chambellan du roi, ils demandèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance des terres du roi.

21 Hérode ayant donc pris jour pour leur parler, parut vêtu d’une robe royale ; et étant assis sur son trône, il haranguait devant eux ;

22 et le peuple s’écriait dans ses acclamations : C’est la voix d’un dieu, et non d’un homme.

23 Mais au même instant un ange du Seigneur le frappa, parce qu’il n’avait pas donné gloire a Dieu ; et étant mangé de vers, il mourut.

24 Cependant la parole du Seigneur faisait de grands progrès, et se répandait de plus en plus.

25 Et après que Barnabé et Saul se furent acquittés de leur ministère, ils retournèrent à Jérusalem, ayant pris avec eux Jean, surnommé Marc.



IL y avait alors dans l’Église d’Antioche des prophètes et des docteurs, entre lesquels étaient Barnabé, et Simon qu’on appelait le Noir, Lucius le Cyrénéen, Manahen, frère de lait d’Hérode le tétrarque, et Saul.

2 Or, pendant qu’ils s’acquittaient des fonctions de leur ministère devant le Seigneur, et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit leur dit : Séparez-moi Saul et Barnabé, pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés.

3 Et après qu’ils eurent jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent aller.

4 Étant ainsi envoyés par le Saint-Esprit, ils allèrent à Séleucie, et de là ils s’embarquèrent pour passer en Cypre.

5 Lorsqu’ils furent arrivés à Salamine, ils prêchaient la parole de Dieu dans les synagogues des Juifs ; et ils avaient avec eux Jean, pour leur servir d’aide et de ministre.

6 Ayant été dans toute l’île jusqu’à Paphos, ils trouvèrent un Juif, magicien et faux prophète, nommé Bar-Jésu,

7 qui était avec le proconsul Serge Paul, homme sage et prudent. Ce proconsul ayant envoyé quérir Barnabé et Saul, désirait d’entendre la parole de Dieu.

8 Mais Élymas, c’est-à dire, le magicien (car c’est ce que signifie ce nom d’Élymas), leur résistait, s’efforçant d’empêcher le proconsul d’embrasser la foi.

9 Alors Saul, qui s’appelle aussi Paul, étant rempli du Saint-Esprit, et regardant fixement cet homme,

10 lui dit : Ô homme plein de toute sorte de tromperie et de fourberie, enfant du diable, ennemi de toute justice ! ne cesserez-vous jamais de pervertir les voies droites du Seigneur ?

11 Mais maintenant la main du Seigneur est sur vous : vous allez devenir aveugle, et vous ne verrez point le soleil jusqu’à un certain temps. Aussitôt les ténèbres tombèrent sur lui, ses yeux s’obscurcirent ; et tournant de tous côtés, il cherchait quelqu’un qui lui donnât la main.

12 Le proconsul ayant vu ce miracle, embrassa la foi, et il admirait la doctrine du Seigneur.

13 Quand Paul, et ceux qui étaient avec lui, furent partis de Paphos, ils vinrent à Perge, en Pamphylie ; mais Jean les ayant quittés, s’en retourna à Jérusalem.

14 Et pour eux, étant partis de Perge sans s’y arrêter, ils vinrent à Antioche de Pisidie ; et étant entrés dans la synagogue au jour du sabbat, ils s’assirent.

15 Après la lecture de la loi et des prophètes, les chefs de la synagogue leur envoyèrent dire : Mes frères, si vous avez quelque exhortation à faire au peuple, vous pouvez parler.

16 Aussitôt Paul se levant, fit signe de la main qu’on lui donnât audience, et leur dit : Ô Israélites, et vous qui craignez Dieu ! écoutez :

17 Le Dieu du peuple d’Israël a choisi nos pères, et a élevé ce peuple en honneur pendant qu’ils demeuraient en Égypte, d’où il les tira avec un bras fort et élevé ;

18 et durant l’espace de quarante ans, il souffrit leurs mœurs déréglées dans le désert.

19 Puis ayant détruit sept nations de la terre de Chanaan, il la leur distribua par sort,

20 environ quatre cent cinquante ans après. Il leur donna ensuite des juges, jusqu’au prophète Samuel.

21 Alors ils demandèrent un roi ; et