Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/905

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



32 Je suis le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob. Et Moïse, tout tremblant, n’osait considérer ce que c’était.

33 Alors le Seigneur lui dit : Ôtez vos souliers de vos pieds : car le lieu où vous êtes est une terre sainte.

34 J’ai vu et considéré l’affliction de mon peuple, qui est en Égypte ; j’ai entendu leurs gémissements, et je suis descendu pour les délivrer. Venez donc maintenant, afin que je vous envoie en Égypte.

35 Ce Moïse qu’ils avaient rejeté en disant, Qui vous a établi prince et juge ? fut celui-là même que Dieu envoya pour prince et pour libérateur, sous la conduite de l’Ange qui lui était apparu dans le buisson.

36 Ce fut lui qui les fit sortir, faisant des prodiges et des miracles en Égypte, en la mer Rouge, et au désert, durant quarante ans.

37 C’est ce Moïse qui a dit aux enfants d’Israël : Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi ; écoutez-le.

38 C’est lui qui, pendant que le peuple était assemblé dans le désert, s’entretenait avec l’Ange qui lui parlait sur la montagne de Sina. C’est lui qui était avec nos pères, et qui a reçu les paroles de vie pour nous les donner.

39 Nos pères ne voulurent point lui obéir ; mais ils le rebutèrent, retournant de cœur en Égypte,

40 et disant à Aaron : Faites-nous des dieux qui marchent devant nous : car nous ne savons ce qu’est devenu ce Moïse qui nous a tirés du pays d’Égypte.

41 Ils firent ensuite un veau, et sacrifièrent à l’idole, mettant leur joie dans cet ouvrage de leurs mains.

42 Alors Dieu se détourna d’eux, et les abandonna, de telle sorte qu’ils adorèrent l’armée du ciel, comme il est écrit au livre des Prophètes : Maison d’Israël, m’avez-vous offert des sacrifices et des hosties dans le désert durant quarante ans ?

43 Au contraire, vous avez porté le tabernacle de Moloch, et l’astre de votre dieu Rempham, qui sont des figures que vous avez faites pour les adorer. C’est pourquoi je vous transporterai au delà de Babylone.

44 Nos pères eurent dans le désert le tabernacle du témoignage, comme Dieu, parlant à Moïse, lui avait ordonné de le faire, selon le modèle qu’il avait vu.

45 Et nos pères l’ayant reçu, ils l’emportèrent, sous la conduite de Josué, au pays qui avait été possédé par les nations que Dieu chassa devant eux ; et il y fut jusqu’au temps de David,

46 qui trouva grâce devant Dieu, et qui lui demanda qu’il pût bâtir une demeure au Dieu de Jacob.

47 Ce fut néanmoins Salomon qui lui bâtit un temple.

48 Mais le Très-Haut n’habite point dans des temples faits par la main des hommes ; selon cette parole du prophète :

49 Le ciel est mon trône, et la terre est mon marchepied. Quelle maison me bâtiriez-vous ? dit le Seigneur ; et quel pourrait être le lieu de mon repos ?

50 N’est-ce pas ma main qui a fait toutes ces choses ?

51 Têtes dures, hommes incirconcis de cœur et d’oreilles ! vous résistez toujours au Saint-Esprit, et vous êtes tels que vos pères ont été.

52 Qui est celui d’entre les prophètes que vos pères n’aient point persécuté ? Ils ont tué ceux qui leur prédisaient l’avènement du Juste, que vous venez de trahir, et dont vous avez été les meurtriers ;

53 vous qui avez reçu la loi par le ministère des anges, et qui ne l’avez point gardée.

54 À ces paroles ils entrèrent dans une rage qui leur déchirait le cœur, et ils grinçaient les dents contre lui.

55 Mais Étienne étant rempli du Saint-Esprit, et levant les yeux au ciel, vit la gloire de Dieu, et Jésus qui était debout à la droite de Dieu ; et il dit : Je vois les cieux ouverts, et le Fils de l’homme, qui est debout à la droite de Dieu.

56 Alors jetant de grands cris, et se bouchant les oreilles, ils se jetèrent sur lui tous ensemble ;

57 et l’ayant entraîné hors de la ville, ils le lapidèrent ; et les témoins mirent leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme, nommé Saul.

58 Ainsi ils lapidaient Étienne ; et il invoquait Jésus, et disait : Seigneur Jésus ! recevez mon esprit.

59 S’étant mis ensuite à genoux, il s’écria à haute voix : Seigneur ! ne leur imputez point ce péché. Après cette parole il s’endormit au Seigneur. Or Saul avait consenti comme les autres à la mort d’Étienne.



EN ce même temps il s’éleva une grande persécution contre l’Église de Jérusalem ; et tous les fidèles, excepté les apôtres, furent dispersés en divers endroits de la Judée et de la Samarie.

2 Or quelques hommes qui craignaient Dieu, prirent soin d’ensevelir Étienne, et firent ses funérailles avec un grand deuil.

3 Cependant Saul ravageait l’Église ; et entrant dans les maisons, il en tirait par force les hommes et les femmes, et les faisait mettre en prison.

4 Mais ceux qui étaient dispersés, annonçaient la parole de Dieu dans tous les lieux où ils passaient.