Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/904

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


proférer des paroles de blasphème contre Moïse et contre Dieu.

12 Ils émurent donc le peuple, les sénateurs et les scribes ; et se jetant sur Étienne, ils l’entraînèrent et l’emmenèrent au conseil.

13 Et ils produisirent contre lui de faux témoins, qui disaient : Cet homme ne cesse point de proférer des paroles de blasphème contre le lieu saint et contre la loi :

14 car nous lui avons entendu dire, que ce Jésus de Nazareth détruira ce lieu, et changera les ordonnances que Moïse nous a laissées.

15 Et tous ceux qui étaient assis dans le conseil, ayant les yeux sur lui, son visage leur parut comme le visage d’un ange.



ALORS le grand prêtre lui demanda, si ce que l’on disait de lui était véritable.

2 Il répondit : Mes frères et mes pères, écoutez-moi : Le Dieu de gloire apparut à notre père Abraham, lorsqu’il était en Mésopotamie, avant qu’il demeurât à Charan,

3 et lui dit : Sortez de votre pays et de votre parenté, et venez dans la terre que je vous montrerai.

4 Alors il sortit du pays des Chaldéens, et vint demeurer à Charan. Et après que son père fut mort, Dieu le fit passer dans cette terre que vous habitez aujourd’hui ;

5 où il ne lui donna aucun héritage, non pas même où asseoir le pied ; mais il lui promit de lui en donner la possession, et à sa postérité après lui, lorsqu’il n’avait point encore de fils.

6 Et Dieu lui prédit que pendant quatre cents ans sa postérité demeurerait dans une terre étrangère, et qu’elle serait tenue en servitude et fort maltraitée.

7 Mais j’exercerai, dit le Seigneur, ma justice contre la nation qui l’aura tenue en servitude ; et elle sortira enfin de ce pays-là, et viendra me servir dans ce lieu-ci.

8 Il fit ensuite avec lui l’alliance de la circoncision ; et ainsi Abraham ayant engendré Isaac, le circoncit le huitième jour. Isaac engendra Jacob, et Jacob les douze patriarches.

9 Les patriarches, émus d’envie, vendirent Joseph pour être mené en Égypte : mais Dieu était avec lui ;

10 et il le délivra de toutes ses afflictions ; et l’ayant rempli de sagesse, il le rendit agréable à Pharaon, roi d’Égypte, qui lui donna la conduite de son royaume et de toute sa maison.

11 Cependant toute l’Égypte et la terre de Chanaan furent affligées d’une grande famine ; et nos pères ne pouvaient trouver de quoi vivre.

12 Mais Jacob ayant entendu dire qu’il y avait du blé en Égypte, il y envoya nos pères pour la première fois.

13 Et la seconde fois qu’ils y vinrent, Joseph fut reconnu de ses frères ; et Pharaon sut de quelle famille il était.

14 Alors Joseph envoya quérir Jacob, son père, et toute sa famille, qui consistait en soixante et quinze personnes.

15 Jacob descendit donc en Égypte, où il mourut, et nos pères après lui ;

16 et ils furent transportés en Sichem, et on les mit dans le sépulcre qu’Abraham avait acheté à prix d’argent des enfants d’Hémor, fils de Sichem.

17 Mais comme le temps de la promesse que Dieu avait faite à Abraham, s’approchait, le peuple s’accrut, et se multiplia beaucoup en Égypte,

18 jusqu’au règne d’un autre roi, qui n’avait point connu Joseph.

19 Ce prince, usant d’une malice artificieuse contre notre nation, accabla nos pères de maux, jusqu’à les contraindre d’exposer leurs enfants, pour en exterminer la race.

20 Ce fut en ce temps-là que naquit Moïse, qui était agréable à Dieu. Il fut nourri trois mois dans la maison de son père.

21 Et ayant été exposé ensuite, la fille de Pharaon l’emporta, et le nourrit comme son fils.

22 Depuis, Moïse fut instruit dans toute la sagesse des Égyptiens, et devint puissant en paroles et en œuvres.

23 Mais quand il eut atteint l’âge de quarante ans, il lui vint dans l’esprit d’aller visiter ses frères, les enfants d’Israël.

24 Et voyant qu’on faisait injure à l’un d’eux, il le défendit, et le vengea en tuant l’Égyptien qui l’outrageait.

25 Or il croyait que ses frères comprendraient bien que ce serait par sa main que Dieu les délivrerait ; mais ils ne le comprirent pas.

26 Le lendemain, s’étant rencontré lorsque quelques-uns d’eux se querellaient, et tâchant de les accorder, il leur dit : Mes amis, vous êtes frères ; comment vous faites-vous injure l’un à l’autre ?

27 Mais celui qui faisait injure à l’autre, le rebuta, en lui disant : Qui vous a établi prince et juge sur nous ?

28 Ne voudriez-vous point me tuer, comme vous tuâtes hier cet Égyptien ?

29 Cette parole fut cause que Moïse s’enfuit ; et il demeura comme étranger au pays de Madian, où il eut deux fils.

30 Quarante ans après, un Ange lui apparut au désert de la montagne de Sina dans la flamme d’un buisson qui brûlait.

31 Ce que Moïse ayant aperçu, il fut étonné de ce qu’il voyait ; et s’approchant pour considérer ce que c’était, il entendit la voix du Seigneur, qui lui dit :