Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/90

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


14 Alors le Seigneur s’apaisa ; et il résolut de ne point faire à son peuple le mal dont il venait de parler.

15 Moïse retourna donc de dessus la montagne, portant en sa main les deux tables du témoignage, écrites des deux côtés.

16 Elles étaient l’ouvrage de Dieu : comme l’écriture qui était gravée sur ces tables, était aussi de la main de Dieu.

17 Or, Josué entendant le tumulte et les cris du peuple, dit à Moïse : On entend dans le camp comme les cris de personnes qui combattent.

18 Moïse lui répondit : Ce n’est point là le cri de personnes qui s’exhortent au combat, ni les voix confuses de gens qui poussent leur ennemi pour le mettre en fuite : mais j’entends la voix de personnes qui chantent.

19 Et s’étant approché du camp, il vit le veau et les danses. Alors il entra dans une grande colère : il jeta les tables qu’il tenait à la main, et les brisa au pied de la montagne ;

20 et prenant le veau qu’ils avaient fait, il le mit dans le feu, et le réduisit en poudre : il jeta cette poudre dans l’eau, et il en fit boire aux enfants d’Israël.

21 Moïse dit ensuite à Aaron : Que vous a fait ce peuple pour vous porter à attirer sur lui un si grand péché ?

22 Il lui répondit : Que mon seigneur ne se mette point en colère : car vous connaissez ce peuple, et vous savez combien il est porté au mal.

23 Ils m’ont dit : Faites-nous des dieux qui marchent devant nous : car nous ne savons ce qui est arrivé à ce Moïse qui nous a tirés de l’Egypte.

24 Je leur ai dit : Qui d’entre vous a de l’or ? Ils l’ont apporté, et me l’ont donné ; je l’ai jeté dans le feu, et ce veau en est sorti.

25 Moïse voyant donc que le peuple était demeuré tout nu (car Aaron l’avait dépouillé par cette abomination honteuse, et l’avait mis tout nu au milieu de ses ennemis),

26 se tint à la porte du camp, et dit : Si quelqu’un est au Seigneur, qu’il se joigne à moi. Et les enfants de Lévi s’étant tous assemblés autour de lui,

27 il leur dit : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Que chaque homme mette son épée à son côté. Passez et repassez au travers du camp d’une porte à l’autre, et que chacun tue son frère, son ami, et celui qui lui est plus proche.

28 Les enfants de Lévi firent ce que Moïse avait ordonné, et il y eut environ vingt-trois mille hommes de tués en ce jour-là.

29 Alors Moïse leur dit : Vous avez chacun consacré vos mains au Seigneur en tuant votre fils et votre frère, afin que la bénédiction de Dieu vous soit donnée.

30 Le lendemain Moïse dit au peuple : Vous avez commis un très-grand péché : Je monterai vers le Seigneur, pour voir si je pourrai en quelque sorte le fléchir et obtenir le pardon de votre crime.

31 Et étant retourné vers le Seigneur, il lui dit : Ce peuple a commis un très-grand péché, et ils se sont fait des dieux d’or : mais je vous conjure de leur pardonner cette faute ;

32 ou, si vous ne le faites pas, effacez-moi de votre livre que vous avez écrit.

33 Le Seigneur lui répondit : J’effacerai de mon livre celui qui aura péché contre moi.

34 Mais pour vous, allez, et conduisez ce peuple au lieu que je vous ai dit. Mon ange marchera devant vous : et au jour de la vengeance je visiterai et punirai ce péché qu’ils ont commis.

35 Le Seigneur frappa donc le peuple pour le crime du veau qu’Aaron leur avait fait.


LE Seigneur parla ensuite à Moïse, et lui dit : Allez, sortez de ce lieu, vous et votre peuple que vous avez tiré de l’Egypte, et allez en la terre que j’ai promise avec serment à Abraham, à Isaac et à Jacob, en disant : Je donnerai cette terre à votre race ;

2 et j’enverrai un ange pour vous servir de précurseur, afin que j’en chasse les Chananéens, les Amorrhéens, les Héthéens, les Phérézéens, les Gergéséens, les Hévéens et les Jébuséens ;

3 et que vous entriez dans un pays où coulent des ruisseaux de lait et de miel. Car je n’y monterai pas avec vous, de peur que je ne vous extermine pendant le chemin, parce que vous êtes un peuple d’une tête dure.

4 Le peuple entendant ces paroles si fâcheuses, se mit à pleurer, et nul d’entre eux ne se revêtit de ses ornements accoutumés.

5 Car le Seigneur dit à Moïse : Dites aux enfants d’Israël : Vous êtes un peuple d’une tête dure. Si je viens une fois au milieu de vous, je vous exterminerai. Quittez donc présentement tous vos ornements, afin que je sache de quelle manière j’en userai avec vous.

6 Les enfants d’Israël quittèrent donc leurs ornements au pied de la montagne d’Horeb.

7 Moïse aussi prenant le tabernacle, le dressa bien loin hors du camp, et l’appela, le Tabernacle de l’alliance. Et tous ceux du peuple qui avaient quelque difficulté, sortaient hors du camp pour aller au tabernacle de l’alliance.

8 Lorsque Moïse sortait pour aller au tabernacle, tout le peuple se levait, et chacun se tenait à l’entrée de sa tente, et regardait Moïse par derrière, jusqu’à ce qu’il fût entré dans le tabernacle.