Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/89

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





LE Seigneur parla encore à Moïse, et lui dit :

2 J’ai appelé nommément Béséléel, fils d’Uri, qui est fils de Hur, de la tribu de Juda ;

3 et je l’ai rempli de l’esprit de Dieu : je l’ai rempli de sagesse, d’intelligence et de science pour toutes sortes d’ouvrages,

4 pour inventer tout ce que l’art peut faire avec l’or, l’argent, l’airain,

5 le marbre, les pierres précieuses, et tous les bois différents.

6 Je lui ai donné pour compagnon Ooliab, fils d’Achisamech, de la tribu de Dan ; et j’ai répandu la sagesse dans le cœur de tous les artisans habiles, afin qu’ils fassent tout ce que je vous ai ordonné de faire :

7 le tabernacle de l’alliance, l’arche du témoignage, le propitiatoire qui est au-dessus, et tout ce qui doit servir dans le tabernacle,

8 la table avec ses vases, le chandelier d’or très-pur avec tout ce qui sert à son usage, l’autel des parfums,

9 et l’autel des holocaustes avec tous leurs vases, et le bassin avec sa base ;

10 les vêtements saints destinés au ministère du grand prêtre Aaron et de ses fils, afin qu’ils soient revêtus d’ornements sacrés en exerçant les fonctions de leur sacerdoce ;

11 l’huile d’onction et le parfum aromatique qui doit servir au sanctuaire. Ces personnes exécuteront tout ce que je vous ai commandé de faire.

12 Le Seigneur parla encore à Moïse, et lui dit :

13 Parlez aux enfants d’Israël, et dites-leur : Ayez grand soin néanmoins d’observer mon sabbat, parce que c’est la marque que j’ai établie entre moi et vous, et qui doit passer après vous à vos enfants : afin que vous sachiez que c’est moi qui suis le Seigneur qui vous sanctifie.

14 Observez mon sabbat, parce qu’il vous doit être saint. Celui qui l’aura violé, sera puni de mort. Si quelqu’un travaille ce jour-là, il périra du milieu de son peuple.

15 Vous travaillerez pendant six jours ; mais le septième jour est le sabbat et le repos consacré au Seigneur. Quiconque travaillera ce jour-là, sera puni de mort.

16 Que les enfants d’Israël observent le sabbat, et qu’ils le célèbrent d’âge en âge. C’est un pacte éternel

17 entre moi et les enfants d’Israël, et une marque qui durera toujours : car le Seigneur a fait en six jours le ciel et la terre, et il a cessé d’agir au septième.

18 Le Seigneur ayant achevé de parler de cette sorte sur la montagne de Sinaï, donna à Moïse les deux tables du témoignage, qui étaient de pierre, et écrites du doigt de Dieu.



MAIS le peuple voyant que Moïse différait longtemps à descendre de la montagne, s’assembla en s’élevant contre Aaron, et lui dit : Venez, faites-nous des dieux qui marchent devant nous : car pour ce qui est de Moïse, cet homme qui nous a tirés de l’Egypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé.

2 Aaron leur répondit : Otez les pendants d’oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi.

3 Le peuple fit ce qu’Aaron lui avait commandé, et lui apporta les pendants d’oreilles.

4 Aaron les ayant pris, les jeta en fonte, et il en forma un veau. Alors les Israélites dirent, : Voici vos dieux, ô Israël, qui vous ont tiré de l’Egypte.

5 Ce qu’Aaron ayant vu, il dressa un autel devant le veau, et il fit crier par un héraut : Demain sera la fête solennelle du Seigneur.

6 S’étant levés du matin, ils offrirent des holocaustes et des hosties pacifiques. Tout le peuple s’assit pour manger et pour boire, et ils se levèrent ensuite pour jouer.

7 Alors le Seigneur parla à Moïse, et lui dit : Allez, descendez ; car votre peuple que vous avez tiré de l’Egypte a péché.

8 Ils se sont retirés bientôt de la voie que vous leur aviez montrée : ils se sont fait un veau jeté en fonte, ils l’ont adoré ; et lui immolant des hosties, ils ont dit : Ce sont là vos dieux, Israël,qui vous ont tiré de l’Egypte.

9 Le Seigneur dit encore à Moïse : Je vois que ce peuple a la tête dure.

10 Laissez-moi faire, afin que la fureur de mon indignation s’allume contre eux, et que je les extermine ; et je vous rendrai le chef d’un grand peuple.

11 Mais Moïse conjurait le Seigneur, son Dieu, en disant : Seigneur ! pourquoi votre fureur s’allume-t-elle contre votre peuple, que vous avez fait sortir de l’Egypte, avec une grande force et une main puissante ?

12 Ne permettez-pas, je vous prie, que les Egyptiens disent : Il les a tirés d’Egypte avec adresse pour les tuer sur les montagnes, et pour les exterminer de la terre. Que votre colère s’apaise, et laissez-vous fléchir pour pardonner à l’iniquité de votre peuple.

13 Souvenez-vous d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, vos serviteurs, auxquels vous avez juré par vous-même, en disant : Je multiplierai votre race comme les étoiles du ciel, et je donnerai à votre postérité toute cette terre dont je vous ai parlé, et vous la posséderez pour jamais.