Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/856

Cette page a été validée par deux contributeurs.


cendait par le même chemin, lequel l’ayant aperçu passa outre.

32 Un lévite, qui vint aussi au même lieu, l’ayant considéré passa outre encore.

33 Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu à l’endroit ou était cet homme, et l’ayant vu, en fut touché de compassion.

34 Il s’approcha donc de lui, versa de l’huile et du vin dans ses plaies, et les banda ; et l’ayant mis sur son cheval, il le mena dans une hôtellerie, et prit soin de lui.

35 Le lendemain il tira deux deniers, qu’il donna à l’hôte, et lui dit : Ayez bien soin de cet homme ; et tout ce que vous dépenserez de plus, je vous le rendrai à mon retour.

36 Lequel de ces trois vous semble-t-il avoir été le prochain de celui qui tomba entre les mains des voleurs ?

37 Le docteur lui répondit : Celui qui a exercé la miséricorde envers lui : Allez donc, lui dit Jésus, et faites de même.

38 Jésus étant en chemin avec ses disciples, entra dans un bourg ; et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison.

39 Elle avait une sœur, nommée Marie, qui se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.

40 Mais Marthe était fort occupée à préparer tout ce qu’il fallait ; et s’arrêtant devant Jésus, elle lui dit : Seigneur ! ne considérez-vous point que ma sœur me laisse servir toute seule ? Dites-lui donc qu’elle m’aide.

41 Mais le Seigneur lui répondit : Marthe, Marthe, vous vous empressez et vous vous troublez dans le soin de beaucoup de choses :

42 cependant une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, qui ne lui sera point ôtée.



UN jour, comme il était en prière en un certain lieu, après qu’il eut cessé de prier, un de ses disciples lui dit : Seigneur ! apprenez-nous à prier, ainsi que Jean l’a appris à ses disciples.

2 Et il leur dit : Lorsque vous prierez, dites : Père ! que votre nom soit sanctifié ! Que votre règne arrive !

3 Donnez-nous aujourd’hui notre pain de chaque jour.

4 Et remettez-nous nos offenses, puisque nous remettons nous-mêmes à tous ceux qui nous sont redevables. Et ne nous abandonnez point à la tentation.

5 Il leur dit encore : Si quelqu’un d’entre vous avait un ami, et qu’il allât le trouver au milieu de la nuit pour lui dire, Mon ami, prêtez-moi trois pains,

6 parce qu’un de mes amis qui est en voyage vient d’arriver chez moi, et je n’ai rien à lui donner ;

7 et que cet homme lui répondît de dedans sa maison, Ne m’importunez point ; ma porte est fermée, et mes enfants sont couchés aussi bien que moi ; je ne puis me lever pour vous en donner :

8 si néanmoins l’autre persévérait à frapper, je vous assure que, quand il ne se lèverait pas pour lui en donner à cause qu’il est son ami, il se lèverait du moins à cause de son importunité, et lui en donnerait autant qu’il en aurait besoin.

9 Je vous dis de même : Demandez, et on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez à la porte, et l’on vous ouvrira.

10 Car quiconque demande, reçoit ; et qui cherche, trouve ; et l’on ouvrira à celui qui frappe à la porte.

11 Mais qui est le père d’entre vous, qui donnât à son fils une pierre, lorsqu’il lui demanderait du pain ; ou qui lui donnât un serpent, lorsqu’il lui demanderait un poisson ;

12 ou qui lui donnât un scorpion, lorsqu’il lui demanderait un œuf ?

13 Si donc vous, étant méchants comme vous êtes, vous savez néanmoins donner de bonnes choses à vos enfants ; à combien plus forte raison votre Père qui est dans le ciel, donnera-t-il le bon Esprit à ceux qui le lui demandent ?

14 Un jour, Jésus chassa un démon qui était muet ; et lorsqu’il eut chassé le démon, le muet parla, et tout le peuple fut ravi en admiration.

15 Mais quelques-uns d’entre eux dirent : Il ne chasse les démons que par Béelzébub, prince des démons.

16 Et d’autres voulant le tenter, lui demandaient qu’il leur fît voir un prodige dans l’air.

17 Mais Jésus connaissant leurs pensées, leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même sera détruit, et toute maison divisée contre elle-même tombera en ruine.

18 Si donc Satan est aussi divisé contre lui-même, comment son règne subsistera-t-il ? Car vous dites que c’est par Béelzébub que je chasse les démons.

19 Si c’est par Béelzébub que je chasse les démons, par qui vos enfants les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.

20 Mais si c’est par le doigt de Dieu que je chasse les démons, assurément le royaume de Dieu est venu jusqu’à vous.

21 Lorsque le fort armé garde sa maison, tout ce qu’il possède est en paix.

22 Mais s’il en survient un autre plus fort que lui, qui le surmonte, il emportera toutes ses armes dans lesquelles il mettait sa confiance, et il distribuera ses dépouilles.

23 Celui qui n’est point avec moi, est contre moi ; et celui qui n’amasse point avec moi, dissipe.