Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/833

Cette page a été validée par deux contributeurs.


dureté de votre cœur qu’il vous a fait cette ordonnance.

6 Mais dès le commencement du monde, Dieu ne forma qu’un homme et une femme.

7 C’est pourquoi il est dit : L’homme quittera son père et sa mère, et il s’attachera à sa femme ;

8 et ils ne seront plus tous deux qu’une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair.

9 Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.

10 Étant dans la maison, ses disciples l’interrogèrent encore sur le même sujet ;

11 et il leur dit : Quiconque renvoie sa femme et en épouse une autre, commet un adultère à l’égard de celle qu’il a renvoyée ;

12 et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère.

13 Alors on lui présenta de petits enfants, afin qu’il les touchât ; et comme ses disciples repoussaient avec des paroles rudes ceux qui les lui présentaient,

14 Jésus le voyant s’en fâcha, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez point : car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.

15 Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra point le royaume de Dieu comme un enfant, n’y entrera point.

16 Et les ayant embrassés, il les bénit en leur imposant les mains.

17 Comme il sortait pour se mettre en chemin, un jeune homme accourut, et se mettant à genoux devant lui, lui dit : Bon Maître ! que dois-je faire pour acquérir la vie éternelle ?

18 Jésus lui répondit : Pourquoi m’appelez-vous bon ? Il n’y a que Dieu seul qui soit bon.

19 Vous savez les commandements : Vous ne commettrez point d’adultère ; Vous ne tuerez point ; Vous ne déroberez point ; Vous ne porterez point de faux témoignage ; Vous ne ferez tort à personne ; Honorez votre père et votre mère.

20 Il lui répondit : Maître ! j’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse.

21 Et Jésus jetant la vue sur lui, l’aima, et lui dit : Il vous manque encore une chose : allez, vendez tout ce que vous avez, donnez-le aux pauvres, et vous aurez un trésor dans le ciel ; puis venez, et me suivez.

22 Mais cet homme, affligé de ces paroles, s’en alla tout triste, parce qu’il avait de grands biens.

23 Alors Jésus regardant autour de lui, dit à ses disciples : Qu’il est difficile que ceux qui ont des richesses, entrent dans le royaume de Dieu !

24 Et comme les disciples étaient tout étonnés de ce discours, Jésus ajouta : Mes enfants, qu’il est difficile que ceux qui mettent leur confiance dans les richesses, entrent dans le royaume de Dieu !

25 Il est plus aisé qu’un chameau passe par le trou d’une aiguille, qu’il ne l’est qu’un riche entre dans le royaume de Dieu.

26 Ils furent remplis d’un étonnement beaucoup plus grand, et ils se disaient l’un à l’autre : Et qui peut donc être sauvé ?

27 Mais Jésus les regardant, leur dit : Cela est impossible aux hommes, mais non pas à Dieu : car tout est possible à Dieu.

28 Alors Pierre prenant la parole, lui dit : Pour nous, vous voyez que nous avons tout quitté, et que nous vous avons suivi.

29 Jésus répondit : Je vous le dis en vérité, personne ne quittera pour moi et pour l’Évangile sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres,

30 que présentement dans ce siècle même il ne reçoive cent fois autant de maisons, de frères, de sœurs, de mères, d’enfants et de terres, avec des persécutions ; et dans le siècle à venir, la vie éternelle.

31 Mais plusieurs qui auront été les premiers, seront les derniers ; et plusieurs qui auront été les derniers, seront les premiers.

32 Lorsqu’ils étaient en chemin pour aller à Jerusalem, Jésus marchait devant eux, et ils étaient tout étonnés, et le suivaient saisis de crainte. Et Jésus prenant à part de nouveau les douze disciples, commença à leur dire ce qui devait lui arriver :

33 Nous allons, comme vous voyez, à Jérusalem ; et le Fils de l’homme sera livré aux princes des prêtres, aux scribes et aux sénateurs ; ils le condamneront à la mort, et le livreront aux gentils ;

34 ils lui insulteront, lui cracheront au visage, le fouetteront, le feront mourir ; et il ressuscitera le troisième jour.

35 Alors Jacques et Jean, fils de Zébédée, vinrent à lui, et lui dirent : Maître ! nous voudrions bien que vous fissiez pour nous ce que nous vous demanderons.

36 Il leur répondit : Que voulez-vous que je fasse pour vous ?

37 Accordez-nous, lui dirent-ils, que dans votre gloire nous soyons assis, l’un à votre droite, et l’autre à votre gauche.

38 Mais Jésus leur répondit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que je dois boire, et être baptisés du baptême dont je dois être baptisé ?

39 Ils lui dirent : Nous le pouvons. Et