Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/831

Cette page a été validée par deux contributeurs.


mieux voir ; et enfin il fut tellement guéri, qu’il voyait distinctement toutes choses.

26 Il le renvoya ensuite dans sa maison, et lui dit : Allez-vous-en en votre maison ; et si vous entrez dans le bourg, n’y dites à personne ce qui vous est arrivé.

27 Jésus partit de là avec ses disciples, pour s’en aller dans les villages qui sont aux environs de Césarée de Philippe ; et il leur fit en chemin cette question : Qui dit-on que je suis ?

28 Ils lui répondirent : Les uns disent que vous êtes Jean-Baptiste ; les autres, Élie ; les autres, que vous êtes égal à l’un des anciens prophètes.

29 Mais vous, leur dit-il alors, qui dites-vous que je suis ? Pierre lui répondit : Vous êtes le Christ.

30 Et il leur défendit avec menaces de le dire à personne.

31 Il commença en même temps à leur déclarer, qu’il fallait que le Fils de l’homme souffrît beaucoup ; qu’il fût rejeté par les sénateurs, par les princes des prêtres et par les scribes ; qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât trois jours après ;

32 et il en parlait tout ouvertement. Alors Pierre le tirant à part, commença à le reprendre.

33 Mais lui se retournant, et regardant ses disciples, reprit Pierre, et lui dit : Retirez-vous de moi, Satan ! parce que vous n’avez point de goût pour les choses de Dieu, mais seulement pour celles de la terre.

34 Et appelant à soi le peuple avec ses disciples, il leur dit : Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à soi-même, qu’il porte sa croix, et qu’il me suive.

35 Car celui qui voudra se sauver soi-même, se perdra ; et celui qui se perdra pour l’amour de moi et de l’Évangile, se sauvera.

36 En effet, que servirait à un homme de gagner tout le monde, et de se perdre soi-même ?

37 Et s’étant perdu une fois, par quel échange pourra-t-il se racheter ?

38 Car si quelqu’un rougit de moi et de mes paroles parmi cette race adultère et pécheresse, le Fils de l’homme rougira aussi de lui, lorsqu’il viendra accompagné des saints anges dans la gloire de son Père.

39 Et il ajouta : Je vous dis en vérité, qu’il y en a quelques-uns de ceux qui sont ici qui ne mourront point, qu’ils n’aient vu arriver le règne de Dieu dans sa puissance.



SIX jours après, Jésus ayant pris Pierre, Jacques et Jean, les mena seuls avec lui sur une haute montagne à l’écart ; et il fut transfiguré devant eux.

2 Ses vêtements devinrent tout brillants de lumière, et blancs comme la neige, en sorte qu’il n’y a point de foulon sur la terre qui puisse en faire d’aussi blancs.

3 Et ils virent paraître Élie et Moïse, qui s’entretenaient avec Jésus.

4 Alors Pierre dit à Jésus : Maître ! nous sommes bien ici ; faisons-y trois tentes : une pour vous, une pour Moïse, et une pour Élie.

5 Car il ne savait ce qu’il disait, tant ils étaient effrayés.

6 En même temps il parut une nuée qui les couvrit ; et il sortit de cette nuée une voix qui fit entendre ces mots : Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; écoutez-le.

7 Aussitôt regardant de tous côtés, ils ne virent plus personne que Jésus, qui était demeuré seul avec eux.

8 Lorsqu’ils descendaient la montagne, il leur commanda de ne parler à personne de ce qu’ils avaient vu, jusqu’à ce que le Fils de l’homme fût ressuscité d’entre les morts.

9 Et ils tinrent la chose secrète, s’entre-demandant ce qu’il voulait dire par ce mot : Jusqu’à ce que le Fils de l’homme fût ressuscité d’entre les morts.

10 Alors ils lui demandèrent : Pourquoi donc les pharisiens et les scribes disent-ils, qu’il faut qu’Élie vienne auparavant ?

11 Il leur répondit : Il est vrai qu’auparavant Élie doit venir, et rétablir toutes choses ; et qu’il souffrira beaucoup, et sera rejeté avec le même mépris qu’il a été écrit que le Fils de l’homme doit l’être.

12 Mais je vous dis qu’il est vrai aussi qu’Élie est déjà venu, selon ce qui avait été écrit de lui ; et ils lui ont fait souffrir tout ce qu’ils ont voulu.

13 Lorsqu’il fut venu au lieu étaient ses autres disciples, il vit une grande multitude de personnes autour d’eux, et des scribes qui disputaient avec eux.

14 Aussitôt tout le peuple ayant aperçu Jésus, fut saisi d’étonnement et de frayeur ; et étant accourus, ils le saluèrent.

15 Alors il leur demanda : De quoi disputez-vous ensemble ?

16 Et un homme d’entre le peuple prenant la parole, lui dit : Maître ! je vous ai amené mon fils, qui est possédé d’un esprit muet ;

17 et en quelque lieu qu’il se saisisse de lui, il le jette contre terre, et l’enfant écume, grince les dents, et devient tout sec. J’ai prié vos disciples de le chasser ; mais ils ne l’ont pu.

18 Jésus leur répondit : Ô gens incrédules ! jusques à quand serai-je avec vous ? jusques à quand vous souffrirai-je ? Amenez-le-moi.

19 Ils le lui amenèrent ; et il n’eut pas plutôt vu Jésus, que l’esprit commença à l’agiter avec violence, et il tomba par terre, où il se roulait en écumant.