Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/793

Cette page a été validée par deux contributeurs.



4 Et ayant assemblé tous les princes des prêtres, et les scribes ou docteurs du peuple, il s’enquit d’eux, où devait naître le Christ.

5 Ils lui dirent que c’était dans Bethléhem, de la tribu de Juda, selon ce qui a été écrit par le prophète :

6 Et toi, Bethléhem, terre de Juda, tu n’es pas la dernière d’entre les principales villes de Juda : car c’est de toi que sortira le Chef qui conduira mon peuple d’Israël.

7 Alors Hérode ayant fait venir les mages en particulier, s’enquit d’eux avec grand soin du temps auquel l’étoile leur était apparue ;

8 et les envoyant à Bethléhem, il leur dit : Allez, informez-vous exactement de cet enfant ; et lorsque vous l’aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que j’aille aussi moi-même l’adorer.

9 Ayant entendu ces paroles du roi, ils partirent. Et en même temps l’étoile qu’ils avaient vue en Orient allait devant eux, jusqu’à ce qu’étant arrivée sur le lieu où était l’enfant, elle s’y arrêta.

10 Lorsqu’ils virent l’étoile, ils furent transportés d’une extrême joie ;

11 et entrant dans la maison, ils trouvèrent l’enfant avec Marie, sa mère ; et se prosternant en terre, ils l’adorèrent : puis ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent pour présents de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

12 Et ayant reçu pendant qu’ils dormaient un avertissement du ciel de n’aller point retrouver Hérode, ils s’en retournèrent en leur pays par un autre chemin.

13 Après qu’ils furent partis, un ange du Seigneur apparut à Joseph pendant qu’il dormait, et lui dit : Levez-vous, prenez l’enfant et sa mère, fuyez en Egypte, et demeurez-y jusqu’à ce que je vous dise d’en revenir : car Hérode cherchera l’enfant pour le faire mourir.

14 Joseph s’étant levé, prit l’enfant et sa mère durant la nuit, et se retira en Egypte ;

15 ou il demeura jusqu’à la mort d’Hérode : afin que cette parole que le Seigneur avait dite par le prophète, fût accomplie : J’ai rappelé mon fils de l’Egypte.

16 Alors Hérode voyant que les mages s’étaient moqués de lui, entra dans une grande colère ; et il envoya tuer dans Bethléhem, et dans tout le pays d’alentour, tous les enfants âgés de deux ans et au-dessous, selon le temps dont il s’était enquis exactement des mages.

17 On vit alors s’accomplir ce qui avait été dit par le prophète Jérémie :

18 Un grand bruit a été entendu dans Rama ; on y a entendu des plaintes et des cris lamentables : Rachel pleurant ses enfants, et ne voulant point recevoir de consolation, parce qu’ils ne sont plus.

19 Hérode étant mort, un ange du Seigneur apparut à Joseph en Egypte pendant qu’il dormait ;

20 et lui dit : Levez-vous, prenez l’enfant et sa mère, et retournez dans le pays d’Israël : car ceux qui cherchaient l’enfant pour lui ôter la vie, sont morts.

21 Joseph s’étant levé, prit l’enfant et sa mère, et se mit en chemin pour revenir dans le pays d’Israël.

22 Mais ayant appris qu’Archélaüs régnait en Judée en la place d’Hérode, son père, il appréhenda d’y aller ; et ayant reçu pendant qu’il dormait un avertissement du ciel, il se retira dans la Galilée,

23 et vint demeurer dans une ville appelée Nazareth : afin que cette prédiction des prophètes fût accomplie : Il sera appelé Nazaréen.



EN ce temps-là Jean-Baptiste vint prêcher au désert de Judée,

2 en disant : Faites pénitence : car le royaume des cieux est proche.

3 C’est lui qui a été marqué par le prophète Isaïe, lorsqu’il dit : Voici la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez la voie du Seigneur : rendez droits ses sentiers.

4 Or Jean avait un vêtement de poil de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins ; et sa nourriture était des sauterelles et du miel sauvage.

5 Alors la ville de Jérusalem, toute la Judée et tout le pays des environs du Jourdain venaient à lui ;

6 et confessant leurs péchés, ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain.

7 Mais voyant plusieurs des pharisiens et des saducéens qui venaient à son baptême, il leur dit : Race de vipères ! qui vous a appris à fuir la colère qui doit tomber sur vous ?

8 Faites donc de dignes fruits de pénitence.

9 Et ne pensez pas dire en vous-mêmes, Nous avons Abraham pour père : car je vous déclare que Dieu peut faire naître de ces pierres mêmes des enfants à Abraham.

10 La cognée est déjà mise à la racine des arbres : tout arbre donc qui ne produit point de bon fruit sera coupe et jeté au feu.

11 Pour moi je vous baptise dans l’eau pour vous porter à la pénitence ; mais celui qui doit venir après moi, est plus puissant que moi ; et je ne suis pas digne de porter ses souliers : c’est lui qui vous baptisera dans le Saint-Esprit et dans le feu.

12 Il a son van en sa main, et il nettoiera parfaitement son aire : il amassera son blé dans le grenier ; mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteindra jamais.