Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/784

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Seigneur ; mais je les livrerai tous entre les mains les uns des autres, et entre les mains de leur roi : leur terre sera ruinée, et je ne les délivrerai point de la main de ceux qui les opprimeront.

7 C’est pourquoi, ô pauvres du troupeau ! j’aurai soin de paître ces brebis exposées à la boucherie. Je pris alors deux houlettes, dont j’appelai l’une, la Beauté ; et l’autre, le Cordon : et je menai paître le troupeau.

8 J’ai fait mourir trois pasteurs en un mois, et mon cœur s’est resserré à leur égard, parce que leur âme m’a été infidèle.

9 Et j’ai dit : Je ne serai plus votre pasteur ; que ce qui meurt, meure ; que ce qui est égorgé, soit égorgé ; et que ceux qui échapperont du carnage, se dévorent les uns les autres.

10 Je pris alors la houlette que j’avais appelée la Beauté, et je la rompis, pour rompre ainsi l’alliance que j’avais faite avec tous les peuples.

11 Cette alliance fut donc rompue en ce jour-là ; et les pauvres de mon troupeau, qui me gardent la fidélité, reconnurent que c’était là un ordre du Seigneur.

12 Et je leur dis : Si vous jugez qu’il soit juste de me payer, rendez-moi la récompense qui m’est due ; sinon, ne le faites pas. Ils pesèrent alors trente pièces d’argent qu’ils me donnèrent pour ma récompense.

13 Et le Seigneur me dit : Allez jeter à l’ouvrier en argile cet argent, cette belle somme qu’ils ont cru que je valais, lorsqu’ils m’ont mis à prix. Je pris donc ces trente pièces d’argent, et j’allai en la maison du Seigneur les porter à l’ouvrier en argile.

14 Je rompis alors ma seconde houlette, qui s’appelait le Cordon, pour rompre ainsi l’union fraternelle qui liait Juda avec Israël.

15 Et le Seigneur me dit : Prenez encore toutes les marques d’un pasteur insensé.

16 Car je vais susciter sur la terre un pasteur qui ne visitera point les brebis abandonnées, qui ne cherchera point celles qui auront été dispersées, qui ne guérira point les malades, qui ne nourrira point les saines ; mais qui mangera la chair des plus grasses, et qui leur rompra la corne des pieds.

17 Ô pasteur ! ô idole qui abandonne le troupeau ! l’épée tombera sur son bras et sur son œil droit : son bras deviendra tout sec, et son œil droit s’obscurcira, et sera couvert de ténèbres.



PROPHÉTIE menaçante : parole du Seigneur touchant Israël. Voici ce que dit le Seigneur, qui a étendu le ciel, qui a fondé la terre, et qui a formé dans l’homme l’esprit de l’homme :

2 Je vais rendre Jérusalem pour tous les peuples d’alentour, comme la porte d’un lieu où l’on va s’enivrer. Juda même se trouvera parmi ceux qui assiégeront Jérusalem.

3 En ce temps-là je ferai que Jérusalem sera pour tous les peuples comme une pierre très-pesante : tous ceux qui viendront la lever en seront meurtris et déchirés : et toutes les nations de la terre s’assembleront contre cette ville.

4 En ce jour-là, dit le Seigneur, je frapperai d’étourdissement tous les chevaux, et de frénésie ceux qui les montent : j’aurai les yeux ouverts sur la maison de Juda, et je frapperai d’aveuglement les chevaux de tous les peuples.

5 Alors les chefs de Juda diront en leur cœur : Que les habitants de Jérusalem trouvent leurs forces dans le Seigneur des armées, qui est leur Dieu.

6 En ce jour-là je rendrai les chefs de Juda comme un tison de feu qu’on met sous le bois, comme un flambeau allumé parmi la paille ; et ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples qui les environnent ; et Jérusalem sera encore habitée dans le même lieu où elle a été bâtie la première fois.

7 Et le Seigneur sauvera les tentes de Juda comme il a fait au commencement ; afin que la maison de David ne se glorifie point avec faste en elle-même, et que les habitants de Jérusalem ne s’élèvent point contre Juda.

8 En ce jour-là le Seigneur protégera les habitants de Jérusalem ; et alors le plus faible d’entre eux sera fort comme David ; et la maison de David paraîtra à leurs yeux comme une maison de Dieu, comme un ange du Seigneur.

9 En ce temps-là je travaillerai à réduire en poudre toutes les nations qui viendront contre Jérusalem.

10 Et je répandrai sur la maison de David, et sur les habitants de Jérusalem, un Esprit de grâce et de prières : ils jetteront les yeux sur moi qu’ils auront percé de plaies : ils pleureront avec larmes et avec soupirs celui qu’ils auront blessé, comme on pleure un fils unique ; et ils seront pénétrés de douleur Comme ou l’est à la mort d’un fils aîné.

11 En ce temps-là il y aura un grand deuil dans Jérusalem, tel que fut celui de la ville d’Adadremmon dans la plaine de Mageddon.

12 Tout le pays sera dans les larmes ; une famille à part, et une autre à part : les familles de la maison de David à part, et leurs femmes à part ;

13 les familles de la maison de Nathan à part, et leurs femmes à part ; les familles de la maison de Lévi à part, et leurs femmes à part ; les familles de la maison de Seméi à part, et leurs femmes à part ;

14 et toutes les autres familles chacune à part, et leurs femmes à part.