Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/783

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


puis une mer jusqu’à l’autre mer, et depuis le fleuve jusqu’aux extrémités du monde.

11 C’est vous aussi, qui par le sang de votre alliance avez fait sortir les captifs du fond du lac qui était sans eau.

12 Retournez à vos places fortes, vous captifs qui n’avez point perdu l’espérance ; je vous comblerai des grands biens que je vous annonce aujourd’hui.

13 Car Juda est mon arc que je tiens tout bandé, Éphraïm est mon carquois que j’ai rempli de flèches. Je susciterai vos enfants, ô Sion ! je les animerai, ô Grèce ! contre tes enfants ; et je vous rendrai, ô Sion ! comme l’épée des plus vaillants.

14 Le Seigneur Dieu paraîtra en haut au-dessus d’eux, d’où il lancera ses dards comme des foudres ; le Seigneur Dieu les animera par le son de sa trompette, et il marchera à leur secours parmi les tourbillons du midi.

15 Le Seigneur des armées les protégera : ils dévoreront leurs ennemis, et ils les assujettiront avec les pierres de leurs frondes. Ils boiront leur sang, ils eu seront enivrés comme de vin ; ils en seront remplis comme les coupes des sacrifices, et comme les cornes de l’autel.

16 Et le Seigneur, leur Dieu, les sauvera en ce jour-là, comme étant son troupeau et son peuple, et on élèvera comme un monument de sa gloire des pierres saintes dans la terre qui lui appartient.

17 Car qu’est-ce que le Seigneur a de bon et d’excellent à donner à son peuple, sinon le froment des élus, et le vin qui fait germer les vierges ?



DEMANDEZ au Seigneur les dernières pluies, et le Seigneur fera tomber la neige ; il vous donnera des pluies abondantes, et il fera naître des herbes, dans le champ de chacun de vous.

2 Car les idoles n’ont rendu que des réponses vaines, les devins n’ont eu que des visions trompeuses, les conteurs de songes ont parlé en l’air, et ils donnaient de fausses consolations à mon peuple. C’est pourquoi il a été emmené comme un troupeau, et il a beaucoup souffert, parce qu’il était sans pasteur.

3 Ma fureur s’est allumée contre les pasteurs, et je visiterai les boucs dans ma colère. Car le Seigneur des armées visitera dans sa bonté la maison de Juda, qui est son troupeau, et il en fera son cheval de bataille, et l’instrument de sa gloire.

4 C’est de Juda que viendra l’angle qui lie le bâtiment ; c’est de lui que viendra le pieu enté dans le mur ; c’est de lui que viendra l’arc pour combattre ; c’est de lui que viendront les maîtres et les intendants des ouvrages.

5 Et ils seront comme de vaillants soldats, qui dans la mêlée fouleront aux pieds l’ennemi comme la boue qui est dans les rues : ils combattront vaillamment, parce que le Seigneur sera avec eux, et ils mettront en désordre la cavalerie de leurs ennemis.

6 Je fortifierai la maison de Juda, et je sauverai la maison de Joseph ; je les ferai revenir, parce que j’aurai compassion d’eux ; et ils seront comme ils étaient avant que je les eusse rejetés. Car je suis le Seigneur, leur Dieu, et je les exaucerai.

7 Les hommes d'Éphraïm seront comme de vaillants soldats : ils auront la joie dans le cœur comme un homme qui a bu du vin : leurs filles les verront, et ils seront dans l’allégresse, et leur cœur tressaillira de joie dans le Seigneur.

8 Je les rassemblerai comme le pasteur en sifflant rassemble son troupeau, parce que je les ai rachetés ; et je les multiplierai comme auparavant.

9 Je les répandrai parmi les peuples, et ils se souviendront de moi dans les lieux les plus reculés : ils vivront avec leurs enfants, et ils reviendront.

10 Je les ferai revenir de l’Égypte, je les rassemblerai de l’Assyrie, je les ramènerai dans le pays de Galaad et du Liban en si grand nombre, qu’ils ne trouveront pas assez de place pour se loger.

11 Israël passera par le détroit de la mer ; le Seigneur en frappera les flots : les fleuves seront desséchés jusqu’au fond de leurs eaux : l’orgueil d’Assur sera humilié ; et je ferai cesser la domination de l’Égypte sur les enfants d’Israël.

12 Je les rendrai forts dans le Seigneur, et ils marcheront en son nom, dit le Seigneur.



OUVREZ vos portes, ô Liban ! et que le feu dévore vos cèdres.

2 Hurlez, sapins, parce que les cèdres sont tombés ; ceux qui étaient si élevés ont été détruits : faites retentir vos cris, chênes de Rasan, parce que le grand bois qui était si fort, a été coupé.

3 J’entends les voix lamentables des pasteurs ; parce que tout ce qu’ils avaient de magnifique a été ruiné : j’entends les lions qui rugissent de ce que les rives superbes du Jourdain où étaient leurs retraites, sont désolées.

4 Voici ce que dit le Seigneur, mon Dieu : Paissez ces brebis qui étaient comme destinées à la boucherie,

5 que leurs maîtres égorgeaient sans aucune compassion, qu’ils vendaient en disant : Béni soit le Seigneur, nous sommes devenus riches. Et leurs propres pasteurs n’avaient que de la dureté pour elles.

6 Je ne pardonnerai donc plus à l’avenir aux habitants de cette terre, dit le