Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/776

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


chemins déserts sans qu’il y ait plus personne qui y passe : leurs villes sont désolées, et il n’y reste plus aucun homme, il n’y a plus personne qui y habite.

7 J’ai dit : Au moins après cela vous me craindrez, vous profiterez de mes avertissements. J’ai dit d’eux : Leur ville évitera la ruine pour tous les crimes pour lesquels je l’ai déjà visitée. Et cependant ils se sont hâtés de se corrompre dans toutes leurs affections et leurs pensées.

8 C’est pourquoi attendez-moi, dit le Seigneur, pour le jour à venir de ma résurrection : car j’ai résolu d’assembler les peuples et de réunir les royaumes, pour répandre sur eux mon indignation, pour y répandre toute ma fureur ; parce que toute la terre sera dévorée par le feu de ma colère et de ma vengeance.

9 Ce sera alors que je rendrai pures les lèvres des peuples, afin que tous invoquent le nom du Seigneur, et que tous se soumettent à son joug dans un même esprit.

10 Ceux qui demeurent au delà des fleuves d’Éthiopie, viendront m’offrir leurs prières, et les enfants de mon peuple dispersé en tant de lieux m’apporteront leurs présents.

11 En ce temps-là vous ne serez plus dans la confusion où vous devez être de toutes les œuvres criminelles par lesquelles vous avez violé ma loi ; parce que j’exterminerai du milieu de vous ceux qui par leurs paroles pleines de faste vous entretenaient dans votre orgueil, et que vous ne vous élèverez plus à l’avenir de ce que vous possédez ma montagne sainte.

12 Mais je laisserai au milieu de vous un peuple pauvre et destitué de toutes choses ; et ils espéreront au nom du Seigneur.

13 Ceux qui resteront d’Israël, ne commettront point d’iniquité, et ne diront point de mensonge : il n’y aura point dans leur bouche de langue trompeuse ; parce qu’ils seront comme des brebis qui paissent et qui se reposent, sans qu’il y ait personne qui les épouvante.

14 Fille de Sion, chantez des cantiques de louange ; Israël, poussez des cris d’allégresse ; fille de Jerusalem, soyez remplie de joie, et tressaillez de tout votre cœur.

15 Le Seigneur a effacé l’arrêt de votre condamnation : il a éloigné de vous vos ennemis : le Seigneur, le Roi d’Israël, est au milieu de vous ; vous ne craindrez plus à l’avenir aucun mal.

16 En ce jour-là on dira à Jérusalem : Ne craignez point ; que vos mains ne s’affaiblissent point, ô Sion !

17 Le Seigneur, votre Dieu, le Dieu fort, est au milieu de vous ; c’est lui-même qui vous sauvera : il mettra son plaisir et sa joie en vous ; il ne se souviendra plus que de l’amour qu’il vous a porté, et il se plaira à entendre vos cantiques d’action de grâces.

18 Je rassemblerai ces hommes vains qui avaient abandonné la loi ; je les rassemblerai, parce qu’ils vous appartenaient, afin que vous n’ayez plus en eux un sujet de honte.

19 En ce temps-là je ferai mourir tous ceux qui vous auront affligée : je sauverai celle qui boitait ; je ferai revenir celle qui avait été rejetée, et je rendrai le nom de ce peuple célèbre dans tous les pays où il avait été en opprobre.

20 En ce temps-là où je vous ferai venir à moi, et où je vous rassemblerai tous, je vous établirai en honneur et en gloire, devant tous les peuples de la terre, lorsque j’aurai fait revenir devant vos yeux toute la troupe de vos captifs, dit le Seigneur.






AGGÉE.


________




LA seconde année du règne de Darius, le premier jour du sixième mois, le Seigneur adressa cette parole au prophète Aggée, pour la porter à Zorobabel, fils de Salathiel, chef de Juda, et à Jésus, fils de Josédec, grand prêtre.

2 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Ce peuple dit : Le temps de rebâtir la maison du Seigneur n’est pas encore venu.

3 Alors le Seigneur adressa sa parole au prophète Aggée, et lui dit :

4 Quoi ! il est toujours temps pour vous de demeurer dans des maisons superbement lambrissées, pendant que ma maison est déserte !