Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/769

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


damner la balance injuste, et le poids trompeur du sac ?

12 C’est par ces moyens que les riches de cette ville sont remplis d’iniquité : ses habitants usent de déguisement et de mensonge, et leur langue est dans leur bouche comme un instrument de tromperie.

13 C’est donc pour cela, c’est pour vos péchés que j’ai commencé à vous frapper d’une plaie mortelle.

14 Vous mangerez, et vous ne serez point rassasié ; vous serez pénétré de confusion et de maux : vous prendrez entre vos bras vos enfantspour les sauver, et vous ne les sauverez point : si vous en sauvez quelques-uns, je les livrerai encore au tranchant de l’épée.

15 Vous sèmerez, et vous ne recueillerez point ; vous presserez les olives, et vous ne vous servirez point de l’huile qui en sortira ; vous foulerez les raisins, et vous n’en boirez point le vin.

16 Vous avez gardé avec soin les ordonnances d’Amri : vous avez imité en toutes choses la maison d’Achab, et vous avez marché sur leurs traces. C’est pourquoi je vous abandonnerai à votre perte ; je rendrai vos habitants l’objet de la raillerie des hommes, et vous serez couvert de l’opprobre que mérite un peuple rebelle à son Dieu.



MALHEUR à moi ! parce que je suis réduit à cueillir des raisins à la fin de l’automne, après que la vendange a été faite : je ne trouve pas à manger une seule grappe, et j’ai désiré en vain quelques-unes de ces figues les premières mûres.

2 On ne trouve plus de saints sur la terre ; il n’y a personne qui ait le cœur droit : tous tendent des pièges pour verser le sang ; le frère cherche la mort de son frère.

3 Ils appellent bien le mal qu’ils font : le prince exige : le juge est à vendre : un grand fait éclater dans ses paroles la passion de son cœur ; et ceux qui l’approchent la fortifient.

4 Le meilleur d’entre eux est comme une ronce, et le plus juste est comme l’épine d’une haie. Mais voici le jour qu’ont vu les prophètes, voici le temps où Dieu vous visitera dans sa colère : vous allez être détruits.

5 Ne vous fiez point à votre ami ; ne vous reposez point sur celui qui vous gouverne : tenez fermée la porte de votre bouche, et ne vous ouvrez pas à celle-là même qui dort auprès de vous.

6 Car le fils traite son père avec outrage ; la fille s’élève contre sa mère, la belle-fille contre sa belle-mère : et l’homme a pour ennemis ceux de sa propre maison.

7 Mais pour moi, je jetterai les yeux sur le Seigneur ; j’attendrai Dieu, mon Sauveur, et mon Dieu écoutera ma voix.

8 Ô mon ennemie ! ne vous réjouissez point de ce que je suis tombée : je me relèverai après que je me serai assise dans les ténèbres ; le Seigneur est ma lumière.

9 Je porterai le poids de la colère du Seigneur, parce que j’ai péché contre lui, jusqu’à ce qu’il juge ma cause, et qu’il se déclare pour moi contre ceux qui me persécutent : alors il me fera passer des ténèbres à la lumière ; je contemplerai sa justice.

10 Mon ennemie me verra alors, et elle sera couverte de confusion, elle qui me dit maintenant : Où est le Seigneur, votre Dieu ? Mes yeux la verront, et elle sera foulée aux pieds comme la boue qui est dans les rues.

11 En ce jour-là vos masures seront changées en des bâtiments ; en ce jour-là vous serez affranchis de la loi qui vous avait été imposée.

12 En ce jour-là on viendra de l’Assyrie jusqu’à vous, et jusqu’à vos villes fortes, et de vos villes fortes jusqu’au fleuve, depuis une mer jusqu’à l’autre mer, et depuis les montagnes jusqu’aux montagnes.

13 Et la terre cependant sera désolée à cause de ses habitants, pour les punir de leurs desseins criminels.

14 Ô Seigneur ! paissez et conduisez avec votre verge votre peuple, le troupeau de votre héritage, désolé comme ceux qui habitent seuls dans une forêt : paissez-le au milieu du Carmel. Les troupeaux iront paître en Basan et en Galaad, comme ils y allaient autrefois.

15 Je ferai voir des merveilles à mon peuple, comme lorsque je vous tirai de l’Égypte.

16 Les nations les verront devant leurs yeux, et elles seront confondues avec toute leur puissance : les peuples mettront leur main sur leur bouche, et leurs oreilles deviendront sourdes.

17 Ils mangeront la poussière comme les serpents ; ils seront épouvantés dans leurs maisons comme les bêtes qui rampent sur la terre : ils trembleront devant le Seigneur, notre Dieu, et ils vous craindront.

18 Ô Dieu ! qui est semblable à vous, qui effacez l’iniquité, et qui oubliez les péchés du reste de votre héritage ? Le Seigneur ne répandra plus sa fureur contre les siens, parce qu’il se plaît à faire miséricorde.

19 Il aura encore compassion de nous : il détruira nos iniquités, et il jettera tous nos péchés au fond de la mer.

20 Ô Seigneur ! vous accomplirez vos paroles sur Jacob ; vous ferez miséricorde à Abraham, selon que vous l’avez promis avec serment à nos pères depuis tant de siècles.