Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/760

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


leront à ce deuil les laboureurs mêmes, et ils feront venir pour pleurer ceux qui savent faire les plaintes funèbres.

17 Toutes les vignes retentiront de voix lamentables, parce que je passerai comme une tempête au milieu de vous, dit le Seigneur.

18 Malheur à ceux qui désirent le jour du Seigneur ! de quoi vous servira-t-il ? Ce jour du Seigneur sera pour vous un jour de ténèbres, et non de lumière.

19 Ce sera comme si un homme fuyait de devant un lion, et qu’il rencontrât un ours ; ou qu’étant entré dans la maison, et s’appuyant de la main sur la muraille, il trouvât un serpent qui le mordît.

20 Quel sera pour vous le jour du Seigneur, sinon un jour de ténèbres, et non de clarté ; un jour d’obscurité, et non de lumière ?

21 Je hais vos fêtes, et je les abhorre ; je ne puis souffrir vos assemblées.

22 En vain vous m’offrirez des holocaustes et des oblations, je ne les recevrai point : et quand vous me sacrifierez les hosties les plus grasses pour vous acquitter de vos vœux, je ne daignerai pas les regarder.

23 Ôtez-moi le bruit tumultueux de vos cantiques ; je n’écouterai point les airs que vous chanterez sur la lyre.

24 Mes jugements se répandront sur vous comme une eau qui se déborde, et ma justice comme un torrent impétueux.

25 Maison d’Israël, m’avez-vous offert des hosties et des sacrifices dans le désert pendant quarante ans ?

26 Vous y avez porté le tabernacle de votre Moloch, l’image de vos idoles, et l’étoile de votre dieu, qui n’étaient que les ouvrages de vos mains.

27 C’est pour cela que je vous ferai transporter au delà de Damas, dit le Seigneur, qui a pour nom le Dieu des armées.



MALHEUR à vous qui vivez en Sion dans l’abondance de toutes choses, et qui mettez votre confiance en la montagne de Samarie ! grands qui êtes les chefs des peuples, qui entrez avec une pompe fastueuse dans les assemblées d’Israël.

2 Passez à Chalane, et la considérez ; allez de là dans la grande ville d’Émath ; descendez à Geth, au pays des Philistins, et dans les plus beaux royaumes qui dépendent de ces villes ; et voyez si les terres qu’ils possèdent sont plus étendues que celles que vous possédez.

3 Vous que Dieu réserve pour le jour de l’affliction, et qui êtes près d’être asservis à un roi barbare ;

4 qui dormez sur des lits d’ivoire, et qui employez le temps du sommeil pour satisfaire votre mollesse ; qui mangez les agneaux les plus excellents, et des veaux choisis de tout le troupeau ;

5 qui accordez vos voix avec le son de la harpe ; et qui croyez imiter David en vous servant comme lui des instruments de musique ;

6 qui buvez le vin à pleines coupes, qui vous parfumez des huiles de senteur les plus précieuses, et qui êtes insensibles a l’affliction de Joseph.

7 C'est pour cela que ces hommes voluptueux vont être emmenés les premiers loin de leur pays : et que cette troupe nourrie dans les délices sera dissipée.

8 Le Seigneur Dieu a juré par lui-même, le Seigneur, le Dieu des armées a dit : Je déteste l’orgueil de Jacob, et je hais ses maisons superbes ; je livrerai leur ville avec ses habitants entre les mains de leurs ennemis.

9 S’il reste seulement dix hommes dans une maison, ils mourront comme les autres.

10 Leur plus proche les prendra l’un après l’autre, et les brûlera dans la maison pour en emporter les os : il dira à celui qui sera resté seul au fond du logis : Y a-t-il encore quelqu’un avec vous ?

11 Et après qu’il lui aura répondu, Il n’y en a plus ; il ajoutera : Ne dites mot, et ne parlez point du nom du Seigneur.

12 Car le Seigneur va donner ses ordres ; il ruinera la grande maison, et il fera des brèches à la petite.

13 Les chevaux peuvent-ils courir au travers des rochers ? ou peut-on y labourer avec des bœufs ? Comment donc pourriez-vous espérer le secours de Dieu, vous qui avez changé en amertume les jugements que vous deviez rendre, et en absinthe le fruit de la justice ?

14 vous qui mettez votre joie dans le néant, et qui dites : N’est-ce pas par notre propre force que nous nous sommes rendus si redoutables ?

15 Maison d’Israël, dit le Seigneur, le Dieu des armées, je vais susciter contre vous une nation qui vous réduira en poudre, depuis l’entrée du pays d’Émath, jusqu’au torrent du désert.



VOICI ce que le Seigneur Dieu me fit voir dans une vision : Il parut une multitude de sauterelles qui se forma lorsque les pluies de l’arrière-saison commençaient à faire repousser l’herbe, et ces pluies la faisaient repousser après qu’elle avait été coupée pour le roi.

2 Lorsque la sauterelle achevait de manger l’herbe de la terre, je dis : Seigneur Dieu ! faites-leur, je vous prie, miséricorde : qui pourra rétablir Jacob, après qu’il est devenu si faible ?

3 Alors le Seigneur fut touché de compassion, et me dit : Ce que vous craignez, n’arrivera point.

4 Le Seigneur Dieu me fit voir encore cette vision : Je voyais le Seigneur Dieu qui appelait un feu pour exercer son