Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/752

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


gnes, Couvrez-nous ; et aux collines, Tombez sur nous.

9 Israël a péché dès le temps de ce qui se passa à Gabaa : ils cessèrent dès lors d'obéir à Dieu ; ils ne seront pas traités dans la guerre que je leur susciterai, comme lorsqu'ils combattirent à Gabaa contre les enfants d'iniquité.

10 Mais je vais me satisfaire en les punissant ; et les peuples s'assembleront contre eux, lorsque je les punirai pour leur double iniquité.

11 Éphraïm est une génisse instruite et qui se plaît à fouler le grain : je mettrai un joug sur son cou superbe : je monterai sur Éphraïm : et après cela Juda labourera, et Jacob fendra les mottes de ses sillons.

12 Semez pour vous dans la justice, et moissonnez dans la miséricorde : travaillez à défricher votre terre ; et il sera temps de rechercher le Seigneur, lorsque celui qui doit vous enseigner la justice sera venu.

13 Mais vous avez cultivé l'impiété, et vous avez moissonné l'iniquité ; vous vous êtes nourris du fruit du mensonge ; parce que vous avez mis votre confiance dans votre propre conduite, et dans le nombre et la valeur de vos soldats.

14 Le bruit de l'armée ennemie s'élèvera parmi votre peuple ; toutes vos fortifications seront détruites : vous périrez comme Salmana fut exterminé par l'armée de celui qui lui fit la guerre, après avoir détruit l'autel de Baal ; et la mère sera écrasée sur les enfants.

15 C'est là le malheur que Béthel attirera sur vous, à cause de l'excès de votre méchanceté.



LE roi d'Israël passera comme passent les heures d'une matinée. J'ai aimé Israël, lorsqu'il n'était qu'un enfant ; et j'ai rappelé mon fils de l'Égypte.

2 Plus mes prophètes les ont appelés, plus ils se sont éloignés d'eux : ils ont immolé à Baal, ils ont sacrifié aux idoles.

3 Je me suis rendu comme le père nourricier d'Éphraïm : je les portais entre mes bras ; et ils n'ont point compris que c'était moi qui avais soin d'eux.

4 Je les ai attirés à moi par tous les attraits qui gagnent les hommes, par tous les attraits de la charité : j'ai ôté moi-même le joug qui leur serrait la bouche, et je leur ai présenté de quoi manger.

5 Comme ils n'ont pas voulu se convertir au Seigneur, ils ne retourneront pas en Égypte ; mais les Assyriens deviendront leurs maîtres.

6 La guerre s'allumera dans leurs villes : elle consumera les plus braves d'entre eux, elle dévorera leurs principaux chefs.

7 Mon peuple attendra toujours que je revienne le secourir ; et cependant on leur imposera à tous un joug dont personne ne les délivrera.

8 Comment vous traiterai-je, ô Éphraïm ? Puis-je prendre votre protection, ô Israël ? Mais aussi vous abandonnerai-je comme Adama, et vous exterminerai-je comme Séboïm ? Mon cœur est ému en moi-même ; il est agité de trouble et de repentir.

9 Non, je ne laisserai point agir ma colère dans toute son étendue ; je ne réitérerai point mes coups jusqu'à exterminer Éphraïm ; parce que je suis Dieu, et non pas un homme : je suis le Saint qui a été adoré au milieu de vous, et je n'entrerai point dans vos villes pour les ruiner.

10 Ils iront après le Seigneur : le Seigneur rugira comme un lion ; il rugira lui-même, et les enfants de la mer trembleront d'effroi.

11 Ils s'envoleront de l'Égypte comme un oiseau, et de l'Assyrie comme une colombe : et je les établirai dans leurs maisons, dit le Seigneur.

12 Éphraïm s'est rangé autour de moi avec des promesses trompeuses, et la maison d'Israël avec hypocrisie ; mais Juda s'est conduit avec Dieu et avec ses saints comme un témoin fidèle.



ÉPHRAÏM se repaît de vent ; il suit une chaleur mortelle : il ajoute tous les jours mensonge sur mensonge, et violences sur violences : il a fait alliance avec les Assyriens, et a porté en même temps en Égypte son huile et ses dons.

2 Le Seigneur entrera donc un jour en jugement avec Juda ; mais il va visiter Jacob dans sa colère : il lui rendra selon ses voies, et selon le mérite de ses œuvres.

3 Autrefois Jacob, leur père, supplanta dans le sein de sa mère son frère Ésaü : Dieu le rendit assez fort pour lutter contre l'ange.

4 Et après avoir prévalu contre cet esprit qui céda à ses forces, il le conjura avec larmes de le bénir : il l'avait déjà trouvé à Béthel, et c'est là que le Seigneur nous parla.

5 Aussi le Seigneur, le Dieu des armées, devint son Seigneur, et l'objet perpétuel de son souvenir.

6 Convertissez-vous donc à votre Dieu, ô Israël ! gardez la miséricorde et la justice, et espérez toujours en votre Dieu.

7 Mais Chanaan tient en sa main une balance trompeuse ; il n'aime que l'injustice.

8 Éphraïm a dit : Je n'ai pas laissé de devenir riche, j'ai éprouve que l'idole m'était favorable : mais on ne trouvera point dans toute ma conduite que j'aie commis aucune iniquité qui me rende criminel.

9 C'est moi néanmoins qui suis le Seigneur, votre Dieu, dès le temps où je vous