Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/682

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


14 (Noun.) Ils ont erré dans les rues comme des aveugles; ils se sont souillés du sang qui y était répandu ; et ne pouvant faire autrement, ils levaient leurs robes.

15 (Samech.) Retirez-vous, vous qui êtes souillés, leur criaient les autres ; retirez-vous, allez-vous-en, ne nous touchez point : car ils se sont querellés, et dans l'émotion où ils étaient, on a dit parmi les nations : Le Seigneur n’habitera plus parmi eux.

16 {Phé.) Le Seigneur les a écartés dans sa colère ; il ne les regardera plus : ils n’ont point eu de respect pour le visage des prêtres, ni de compassion pour les vieillards.

17 (Aïn.) Lorsque nous subsistions encore, nos yeux se sont lassés dans l’attente d’un vain secours, en tenant nos regards attachés sur une nation qui ne pouvait nous sauver.

18 (Tsadé.) Nos pas ont glissé en marchant dans nos rues : notre fin s’est approchée, nos jours se sont accomplis ; parce que le terme de notre vie était arrivé.

19 (Coph.) Nos persécuteurs ont été plus vites que les aigles du ciel ; ils nous ont poursuivis sur les montagnes ; ils nous ont tendu des pièges dans le désert.

20 {Resh.) Le Christ, le Seigneur, l’esprit et le souffle de notre bouche, a été pris à cause de nos péchés, lui à qui nous avions dit : Nous vivrons sous votre ombre parmi les nations.

21 (Shin.) Réjouissez-vous et soyez dans la joie, ô fille d’Edom ! vous qui habitez dans la terre de Hus : la coupe viendra aussi jusqu’à vous; vous en serez enivrée, et vous serez mise à nu.

22 (Thau.) O fille de Sion ! la peine de votre iniquité est accomplie : le Seigneur ne vous transportera plus hors de votre pays. O fille d’Edom ! il visitera votre iniquité, il découvrira vos péchés.



Prière du prophète Jérémie.

SOUVENEZ-VOUS, Seigneur ! de ce qui nous est arrivé : considérez et regardez l’opprobre où nous sommes.

2 Notre héritage est passé à ceux d’un autre pays, et nos maisons à des étrangers.

3 Nous sommes devenus comme des orphelins qui n’ont plus de père; nos mères sont comme des femmes veuves.

4 Nous avons acheté à prix d’argent l’eau que nous avons bue ; nous avons payé chèrement le bois que nous avons brûlé.

5 On nous a entraînés les chaînes au cou, sans donner aucun repos à ceux qui étaient las.

6 Nous avons tendu la main à l’Egypte et aux Assyriens, pour avoir de quoi nous rassasier de pain.

7 Nos pères ont péché, et ils ne sont plus ; et nous avons porté la peine de leurs iniquités.

8 Des esclaves nous ont dominés, sans qu’il se trouvât personne pour nous racheter d’entre leurs mains.

9 Nous allions chercher du pain pour nous dans le désert, au travers des épées nues, et au péril de notre vie.

10 Notre peau s’est brûlée et s’est noircie comme un four, à cause de l’extrémité de la faim.

11 Ils ont humilié les femmes dans Sion, et les vierges dans les villes de Juda.

12 Ils ont pendu les princes de leurs propres mains ; ils n’ont point respecté le visage des vieillards.

13 Ils ont abusé des jeunes hommes par un crime abominable, et les enfants sont morts sous le bois.

14 Il n’y a plus de vieillards dans les assemblées des juges, ni de jeunes hommes dans les concerts de musique.

15 La joie de notre cœur est éteinte, nos concerts sont changés en lamentations.

16 La couronne est tombée de notre tête : malheur à nous parce que nous avons péché !

17 C’est pourquoi notre cœur est devenu triste, nos yeux ont été couverts de ténèbres ;

18 parce que le mont de Sion a été détruit, et que les renards y courent en sûreté.

19 Mais vous, Seigneur ! vous demeurerez éternellement ; votre trône subsistera dans la suite de tous les siècles.

20 Pourquoi nous oublierez-vous toujours ? pourquoi nous abandonnerez-vous si longtemps ?

21 Convertissez-nous à vous, Seigneur ! et nous nous convertirons : renouvelez nos jours comme ils étaient au commencement ;

22 quoique vous nous ayez rejetés si loin de vous, et que votre colère contre nous soit extrême.