Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/68

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



30 Mais je sais que vous ne craignez point encore le Seigneur, notre Dieu, ni vous, ni vos serviteurs.

31 Le lin et l’orge furent donc gâtés de la grêle, parce que l’orge avait déjà poussé son épi, et que le lin commençait à monter en graine.

32 Mais le froment et les blés ne furent point gâtés, parce qu’ils étaient plus tardifs.

33 Après que Moïse eut quitté Pharaon, et fut sorti de la ville, il éleva les mains vers le Seigneur : et les tonnerres et la grêle cessèrent, sans qu’il tombât plus une goutte d’eau sur la terre.

34 Mais Pharaon voyant que la pluie, la grêle et les tonnerres étaient cessés, augmenta encore son péché.

35 Son cœur et celui de ses serviteurs s’appesantit et s’endurcit de plus en plus ; et il ne laissa point aller les enfants d’Israël, selon que le Seigneur l’avait ordonné par Moïse.



ALORS le Seigneur dit à Moïse : Allez trouver Pharaon : car j’ai endurci son cœur, et celui de ses serviteurs, afin que je fasse éclater ces prodiges de ma puissance en sa personne ;

2 et que vous racontiez à vos enfants et aux enfants de vos enfants, de combien de plaies j’ai frappé les Egyptiens, et combien de merveilles j’ai faites parmi eux, et que vous sachiez que je suis le Seigneur.

3 Moïse et Aaron vinrent donc trouver Pharaon, et lui dirent : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu des Hébreux : Jusqu’à quand refuserez-vous de vous assujettir à moi ? Laissez aller mon peuple, afin qu’il me sacrifie.

4 Si vous résistez encore, et si vous ne voulez pas le laisser aller, je ferai venir demain des sauterelles dans votre pays,

5 qui couvriront la surface de la terre, en sorte qu’elle ne paraîtra plus, et qui mangeront tout ce que la grêle n’aura pas gâté : car elles rongeront tous les arbres qui poussent dans les champs.

6 Elles rempliront vos maisons, les maisons de vos serviteurs et de tous les Egyptiens ; en sorte que ni vos pères, ni vos aïeux n’en ont jamais vu une si grande quantité, depuis le temps qu’ils sont nés sur la terre jusqu’aujourd’hui. Moïse se détourna aussitôt de devant Pharaon, et se retira.

7 Mais les serviteurs de Pharaon dirent à ce prince : Jusqu’à quand souffrirons-nous ce scandale ? Laissez aller ces gens-là, afin qu’ils sacrifient au Seigneur, leur Dieu. Ne voyez-vous pas que l’Egypte est toute perdue ?

8 Ils rappelèrent donc Moïse et Aaron pour parler à Pharaon, qui leur dit : Allez, sacrifiez au Seigneur, votre Dieu : mais qui sont ceux qui doivent y aller ?

9 Moïse lui répondit : Nous irons avec nos petits enfants et nos vieillards, avec nos fils et nos filles, avec nos brebis et tous nos troupeaux : car c’est la fête solennelle du Seigneur, notre Dieu.

10 Pharaon lui repartit : Que le Seigneur soit avec vous en la même manière que je vous laisserai aller avec vos petits enfants. Qui doute que vous n’ayez en cela un très-mauvais dessein ?

11 Il n’en sera pas ainsi ; mais allez seulement, vous autres hommes, et sacrifiez au Seigneur : car c’est ce que vous avez demandé vous-mêmes. Et aussitôt ils furent chassés de devant Pharaon.

12 Alors le Seigneur dit à Moïse : Etendez votre main sur l’Egypte, pour faire venir les sauterelles, afin qu’elles montent sur les terres, et qu’elles dévorent toute l’herbe qui est restée après la grêle.

13 Moïse étendit donc sa verge sur la terre de l’Egypte, et le Seigneur fit souffler un vent brûlant tout le jour et toute la nuit. Le matin ce vent brûlant fit élever les sauterelles ;

14 qui vinrent fondre sur toute l’Egypte, et s’arrêtèrent dans toutes les terres des Egyptiens en une quantité si effroyable, que ni devant ni après on n’en vit jamais un si grand nombre.

15 Elles couvrirent toute la surface de la terre, et gâtèrent tout. Elles mangèrent toute l’herbe et tout ce qui se trouva de fruit sur les arbres qui était échappé à la grêle ; et il ne resta absolument rien de vert, ni sur les arbres, ni sur les herbes de la terre, dans toute l’Egypte.

16 C’est pourquoi Pharaon se hâta de faire venir Moïse et Aaron, et il leur dit : J’ai péché contre le Seigneur, votre Dieu, et contre vous.

17 Mais pardonnez-moi ma faute encore cette fois, et priez le Seigneur, votre Dieu, afin qu’il retire de moi cette mort.

18 Moïse étant sorti de devant Pharaon, pria le Seigneur,

19 qui ayant fait souffler un vent très-violent du côté de l’occident, enleva les sauterelles, et les jeta dans la mer Rouge. Il n’en demeura pas une seule dans toute l’Egypte.

20 Mais le Seigneur endurcit le cœur de Pharaon, et il ne laissa point encore aller les enfants d’Israël.

21 Le Seigneur dit donc à Moïse : Etendez votre main vers le ciel ; et qu’il se forme sur la terre de l’Egypte des ténèbres si épaisses, qu’elles soient palpables.

22 Moïse étendit sa main vers le ciel, et des ténèbres horribles couvrirent toute la terre de l’Egypte pendant trois jours.

23 Nul ne vit son frère, ni ne se remua du lieu où il était ; mais le jour luisait partout où habitaient les enfants d’Israël.