Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/669

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


lestine, avant que Pharaon prît Gaza.

2 Voici ce que dit le Seigneur : De grandes eaux s’élèvent de l’Aquilon ; elles seront comme un torrent qui inondera les campagnes, qui couvrira la terre et tout ce qu’elle contient, les villes et tous ceux qui les habitent. Les hommes crieront, et tous ceux qui sont sur la terre pousseront des hurlements,

3 à cause du bruit éclatant des armes et des gens de guerre, de l’agitation de ses chariots, et de la multitude de leurs roues. Les pères n’ont pas seulement regardé leurs enfants, tant leurs bras étaient abattus ;

4 parce que le jour est venu auquel tous les Philistins doivent être ruinés, auquel Tyr et Sidon seront détruites avec tout ce qui était venu à leur secours. Car le Seigneur a mis au pillage les peuples de Palestine, les restes de l’île de Cappadoce.

5 Gaza s’arrache les cheveux, Ascalon est dans le silence avec ce qui lui reste de sa vallée. Jusques à quand vous ferez-vous des incisions dans votre douleur ?

6 O épée du Seigneur ! ne te reposeras-tu jamais ? Rentre en ton fourreau, refroidis-toi, et ne frappe plus.

7 Comment se reposerait-elle, puisque le Seigneur lui a commandé d’attaquer Ascalon, et tout le pays de la côte de la mer, et qu’il lui a prescrit ce qu’elle doit y faire ?



VOICI ce que le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël, dit contre Moab : Malheur à Nabo ! parce qu’elle a été détruite, et qu’elle est tombée dans la confusion. Cariathaïm a été prise, la ville forte a été couverte de confusion et pénétrée de frayeur.

2 Moab ne se glorifiera plus d’Hésébon : les ennemis ont fait dessein de la perdre. Venez, ont-ils dit, exterminons-la du nombre des peuples. Vous serez donc réduite au silence, et l’épée vous suivra partout.

3 Un grand cri s’élève d’Oronaïm, le bruit d’un pillage et d’une grande défaite.

4 Moab est détruite : apprenez à ses petits enfants à jeter de grands cris.

5 Elle montera tout éplorée par la colline de Luith ; parce que les ennemis ont entendu dans la descente d’Oronaïm les cris et les hurlements de son peuple taillé en pièces.

6 Fuyez, sauvez vos âmes, et cachez-vous comme des bruyères dans le désert.

7 Parce que vous avez mis votre confiance dans vos fortifications et dans vos trésors, vous serez prise aussi comme les autres, et Chamos sera mené captif avec ses prêtres et ses princes.

8 Il n’y aura point de ville qui ne soit attaquée par l’ennemi ; il n’y aura point de ville qui échappe. Les vallées seront au pillage, et les campagnes seront ravagées, parce que c’est le Seigneur qui l’a dit.

9 Quelque florissante que soit Moab, elle sera au milieu de tout son éclat emmenée captive ; ses villes seront désertes et inhabitées.

10 Maudit celui qui fait l’œuvre de Dieu avec fraude et déguisement ! maudit celui qui retient son épée, et qui l’empêche de verser le sang !

11 Moab dès sa jeunesse a été dans l’abondance ; il s’est reposé sur sa lie ; on ne l’a point fait passer d’un vaisseau dans un autre, et il n’a point été emmené captif. C’est pourquoi son goût lui est toujours demeuré, et son odeur ne s’est point changée.

12 Mais voici le temps, dit le Seigneur, où je lui enverrai des gens pour déranger et pour renverser ses vases pleins de vin. Ils le renverseront lui-même ; ils videront ses vaisseaux, et ils briseront jusqu’à ses petits vases.

13 Et Chamos donnera de la confusion à Moab, comme Bethel est devenu le sujet de la confusion de la maison d’Israël, qui y avait mis sa confiance.

14 Comment dites-vous : Nous sommes forts, et nous sommes vaillants pour combattre ?

15 Moab a été détruit, ses villes ont été brûlées, les plus vaillants de ses jeunes gens ont été égorgés, dit le Roi qui a pour nom le Dieu des armées.

16 La destruction de Moab est proche, et sa ruine va venir très-promptement.

17 Consolez-le, vous tous qui êtes autour de lui ; vous tous qui avez entendu parler de son nom, dites : Comment ce sceptre si fort, ce sceptre de gloire a-t-il été brisé ?

18 Descends de ta gloire, et repose-toi dans l’indigence et dans la soif, fille habitante de Dibon ; parce que l’ennemi qui a ravagé Moab, montera sur tes murs et renversera tes remparts.

19 Habitante d’Aroër, tenez-vous sur le chemin, et regardez ce qui se passe ; interrogez celui qui s’enfuit, et dites à celui qui se sauve : Qu’est-il arrivé ?

20 Moab est confus, parce qu’il a été vaincu. Hurlez, criez, publiez sur l’Arnon, que la grande Moab a été détruite.

21 Le jugement de Dieu est tombé sur la campagne, sur Hélon, sur Jasa, sur Méphaath,

22 sur Dibon, sur Nabo, sur la maison de Déblathaïm,

23 sur Cariathaïm, sur Bethgamul, sur Bethmaon,

24 sur Carioth, sur Bosra, et sur toutes les villes de Moab, ou voisines, ou éloignées.

25 La corne de Moab a été rompue, et son bras a été brisé, dit le Seigneur.