Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/601

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


savons ; mais ne nous parlez point la langue des Juifs pendant que tout le peuple qui est sur la muraille nous écoute.

12 Rabsacès leur répondit : Est-ce à votre maître et à vous, que mon maître m’a envoyé dire ceci ? et n’est-ce pas plutôt à ces gens qui font garde sur la muraille, et qui vont être réduits à manger leurs propres excréments et à boire leur urine avec vous ?

13 Rabsacès se tenant donc debout, et criant de toute sa force, dit en langue judaïque : Ecoutez les paroles du grand roi, du roi des Assyriens.

14 Voici ce que le roi m’a commandé de vous dire : Qu’Ezéchias ne vous trompe point : car il ne pourra vous délivrer.

15 Qu’il ne vous persuade point de mettre votre confiance dans le Seigneur, en disant : Le Seigneur indubitablement nous délivrera ; cette ville ne sera point livrée entre les mains du roi des Assyriens.

16 Gardez-vous bien d’écouter Ezéchias : car voici ce que dit le roi des Assyriens : Faites alliance avec moi, et venez vous rendre à moi ; et chacun de vous mangera du fruit de sa vigne, et du fruit de son figuier, et boira de l’eau de sa citerne,

17 jusqu’à ce que je vienne vous emmener en une terre semblable à la vôtre, une terre de blé et de vin, une terre abondante en pains et en vignes.

18 Qu’Ezéchias ne vous trompe point, en disant : Le Seigneur nous délivrera. Chaque dieu des nations a-t-il délivré la terre qui l’adorait, de la puissance du roi des Assyriens ?

19 Où est le dieu d’Emath et d’Arphad ? où est le dieu de Sépharvaïm ? Ont-ils délivré Samarie de ma main puissante ?

20 Qui est celui d’entre tous ces dieux qui ait pu délivrer son pays de la force de mon bras, pour oser croire que le Seigneur en sauvera Jérusalem ?

21 Tous ceux qui l’entendaient, demeurèrent dans le silence, et ne lui répondirent pas un mot. Car le roi leur avait expressément commandé de ne lui rien répondre.

22 Après cela Eliacim, fils d’Helcias, grand-maître de la maison du roi, Sobna, secrétaire, et Joahé, fils d’Asaph, chancelier, allèrent trouver Ezéchias, ayant leurs vêtements déchirés, et lui rapportèrent les paroles de Rabsacès.



LE roi Ezéchias ayant entendu ces paroles, déchira ses vêtements, se couvrit d’un sac, et entra dans la maison du Seigneur.

2 Il envoya en même temps Eliacim, grand-maître de sa maison, et Sobna, secrétaire, et les plus anciens d’entre les prêtres, couverts de sacs, au prophète Isaïe, fils d’Amos ;

3 et ils lui dirent : Voici ce qu’Ezéchias nous a commandé de vous dire : Ce jour est un jour d’affliction, de reproche et de blasphèmes : les enfants sont près de sortir du sein de la mère ; mais elle n’a pas assez de force pour les mettre au monde.

4 Le Seigneur, votre Dieu, aura sans doute entendu ce qu’a dit Rabsacès, qui a été envoyé par le roi des Assyriens, son maître, pour blasphémer le Dieu vivant, et pour lui insulter par des paroles que le Seigneur, votre Dieu, a entendues. Offrez donc à Dieu vos prières pour ce qui se trouve encore de reste.

5 Les serviteurs du roi Ezéchias étant venus trouver Isaïe,

6 Isaïe leur répondit : Vous direz ceci à votre maître : Voici ce que le Seigneur dit : Ne craignez point ces paroles de blasphème que vous avez entendues, et dont les serviteurs du roi des Assyriens m’ont déshonoré.

7 Je vais lui donner un esprit de frayeur, et il n’aura pas plutôt entendu une nouvelle, qu’il retournera en son pays, où je le ferai mourir d’une mort sanglante.

8 Rabsacès ayant su que le roi d’Assyrie avait quitté Lachis, alla le trouver au siège de Lobna.

9 En même temps le roi des Assyriens reçut nouvelle que Tharaca, roi d’Ethiopie, s’était mis en campagne pour venir le combattre. Ce qu’ayant appris, il envoya ses ambassadeurs à Ezechias avec cet ordre :

10 Vous direz à Ezéchias, roi de Juda : Que votre Dieu, auquel vous avez mis votre confiance, ne vous séduise point, et ne dites pas : Jérusalem ne sera point livrée entre les mains du roi des Assyriens.

11 Vous savez ce que les rois des Assyriens ont fait à tous les pays, comment ils les ont ruinés ; et après cela vous espérez que vous pourrez vous en sauver ?

12 Les dieux des nations ont-ils délivré les peuples que mes pères ont détruits, Gozan, Haran, Réseph, les enfants d’Eden qui étaient à Thalassar ?

13 Où est maintenant le roi d’Emath, le roi d’Arphad, le roi de la ville de Sépharvaïm, d’Ana et d’Ava ?

14 Ezéchias ayant reçu la lettre du roi de la main de ses ambassadeurs, et l’ayant lue, monta à la maison du Seigneur, et la présenta ouverte devant le Seigneur ;

15 et il lui fit cette prière :

16 Seigneur des armées ! Dieu d’Israël ! vous qui êtes assis sur les chérubins ! c’est vous seul qui êtes le Dieu de tous les royaumes du monde ; c’est vous qui avez fait le ciel et la terre.

17 Prêtez l’oreille, Seigneur ! et écoutez :