Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/56

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



28 Or Jacob envoya Juda devant lui vers Joseph, pour l’avertir de sa venue, afin qu’il vînt au-devant de lui en la terre de Gessen.

29 Quand Jacob y fut arrivé, Joseph fit mettre les chevaux à son chariot, et vint au même lieu au-devant de son père : et le voyant, il se jeta à son cou, et l’embrassa en pleurant.

30 Jacob dit à Joseph : Je mourrai maintenant avec joie, puisque j’ai vu votre visage, et que je vous laisse après moi.

31 Joseph dit a ses frères, et à toute la maison de son père : Je vais dire à Pharaon, que mes frères et tous ceux de la maison de mon père sont venus me trouver de la terre de Chanaan où ils demeuraient :

32 que ce sont des pasteurs de brebis, qui s’occupent à nourrir des troupeaux, et qu’ils ont amené avec eux leurs brebis, leurs bœufs, et tout ce qu’ils pouvaient avoir.

33 Et lorsque Pharaon vous fera venir, et vous demandera : Quelle est votre occupation ?

34 vous lui répondrez : Vos serviteurs sont pasteurs depuis leur enfance jusqu’à présent, et nos pères l’ont toujours été comme nous. Vous direz ceci pour pouvoir demeurer dans la terre de Gessen ; parce que les Egyptiens ont en abomination tous les pasteurs de brebis.



JOSEPH étant donc allé trouver Pharaon, lui dit : Mon père et mes frères sont venus du pays de Chanaan, avec leurs brebis, leurs troupeaux, et tout ce qu’ils possèdent, et ils se sont arrêtés en la terre de Gessen.

2 Il présenta aussi au roi cinq de ses frères.

3 Et le roi leur ayant demandé : A quoi vous occupez-vous ? Ils lui répondirent : Vos serviteurs sont pasteurs de brebis, comme l’ont été nos pères.

4 Nous sommes venus passer quelque temps dans vos terres, parce que la famine est si grande dans le pays de Chanaan, qu’il n’y a plus d’herbe pour les troupeaux de vos serviteurs. Et nous vous supplions d’agréer que vos serviteurs demeurent dans la terre de Gessen.

5 Le roi dit donc à Joseph : Votre père et vos frères sont venus vous trouver.

6 Vous pouvez choisir dans toute l’Egypte ; faites-les demeurer dans l’endroit du pays qui vous paraîtra le meilleur, et donnez-leur la terre de Gessen. si vous connaissez qu’il y ait parmi eux des hommes habiles, donnez-leur l’intendance sur mes troupeaux.

7 Joseph introduisit ensuite son père devant le roi, et il le lui présenta. Jacob salua Pharaon, et lui souhaita toute sorte de prospérités.

8 Le roi lui ayant demandé quel âge il avait,

9 il lui répondit : Il y a cent trente ans que je suis voyageur, et ce petit nombre d’années, qui n’est pas venu jusqu’à égaler celui des années de mes pères, a été traversé de beaucoup de maux.

10 Et après avoir souhaité toute sorte de bonheur au roi, il se retira.

11 Joseph, selon le commandement de Pharaon, mit son père et ses frères en possession de Ramessès, dans le pays le plus fertile de l’Egypte.

12 Et il les nourrissait avec toute la maison de son père, donnant à chacun ce qui lui était nécessaire pour vivre.

13 Car le pain manquait dans tout le monde, et la famine affligeait toute la terre ; mais principalement l’Egypte et le pays de Chanaan.

14 Joseph ayant amassé tout l’argent qu’il avait reçu des Egyptiens et des Chananéens, pour le blé qu’il leur avait vendu, le porta au trésor du roi.

15 Et lorsqu’il ne restait plus d’argent à personne pour en acheter, tout le peuple de l’Egypte vint dire à Joseph : Donnez-nous du pain : pourquoi nous laissez-vous mourir faute d’argent ?

16 Joseph leur répondit : Si vous n’avez plus d’argent, amenez vos troupeaux, et je vous donnerai du blé en échange.

17 Ils lui amenèrent donc leurs troupeaux, et il leur donna du blé pour le prix de leurs chevaux, de leurs brebis, de leurs bœufs et de leurs ânes ; et il les nourrit cette année-là pour les troupeaux qu’il reçut d’eux en échange.

18 Ils revinrent l’année d’après, et lui dirent : Nous ne vous cacherons point, mon seigneur, que l’argent nous ayant manqué d’abord, nous n’avons plus aussi de troupeaux ; et vous n’ignorez pas, qu’excepté nos corps et nos terres, nous n’avons rien.

19 Pourquoi donc mourrions-nous à vos yeux ? nous nous donnons à vous, nous et nos terres : achetez-nous pour être les esclaves du roi, et donnez-nous de quoi semer, de peur que la terre ne demeure en friche, si vous laissez périr ceux qui peuvent la cultiver.

20 Ainsi Joseph acheta toutes les terres de l’Egypte, chacun vendant tout ce qu’il possédait, à cause de l’extrémité de la famine. Et il acquit de cette sorte à Pharaon toute l’Egypte,

21 avec tous les peuples, depuis une extrémité du royaume jusqu’à l’autre,

22 excepté les seules terres des prêtres qui leur avaient été données par le roi : car on leur fournissait une certaine quantité de blé des greniers publics ; c’est pourquoi ils ne furent point obligés de vendre leurs terres.

23 Après cela Joseph dit au peuple : Vous voyez que vous êtes à Pharaon,