Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/553

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



22 L’intelligence de celui qui possède ce qu’il sait, est une source de vie ; la science des insensés est une folie.

23 Le cœur du sage instruira sa bouche, et il répandra une nouvelle grâce sur ses lèvres.

24 Le discours agréable est un rayon de miel ; la douceur de l’âme est la santé des os.

25 Il y a une voie qui paraît droite à l’homme, dont la fin néanmoins conduit à la mort.

26 L’âme de celui qui travaille, travaille pour sa propre vie, parce que sa bouche l’y a contraint.

27 Le méchant creuse pour trouver le mal ; et il y a sur ses lèvres comme un feu brûlant.

28 L’homme corrompu excite des querelles, et le grand parleur divise les princes.

29 L’homme injuste attire son ami par ses flatteries, et il le conduit par une voie qui n’est pas bonne.

30 Celui qui pense à de noirs desseins avec un œil fixe, exécute le mal en se mordant les lèvres.

31 La vieillesse est une couronne d’honneur, lorsqu’elle se trouve dans la voie de la justice.

32 L’homme patient vaut mieux que le courageux ; et celui qui est maître de son esprit, vaut mieux que celui qui force les villes.

33 Les billets du sort se jettent dans un pan de la robe ; mais c’est le Seigneur qui en dispose.



UN peu de pain sec avec la joie, vaut mieux qu’une maison pleine de victimes avec des querelles.

2 Le serviteur sage dominera les enfants insensés, et il partagera l’héritage entre les frères.

3 Comme l’argent s’éprouve par le feu, et l’or dans le creuset ; ainsi le Seigneur éprouve les cœurs.

4 Le méchant obéit à la langue injuste ; et le trompeur écoute les lèvres menteuses.

5 L’homme qui méprise le pauvre, fait injure à celui qui l’a créé ; et celui qui se réjouit de la ruine des autres, ne demeurera point impuni.

6 Les enfants des enfants sont la couronne des vieillards, et les pères sont la gloire des enfants.

7 Les paroles graves ne conviennent pas à un insensé ; et la langue menteuse sied mal à un prince.

8 L’attente de celui qui attend, est une perle très-belle ; de quelque côté qu’il se tourne, il agira avec intelligence et avec prudence.

9 Celui qui cache les fautes, recherche l’amitié ; celui qui fait des rapports, sépare ceux qui étaient unis.

10 Une réprimande sert plus à un homme prudent, que cent coups à l’insensé.

11 Le méchant cherche toujours des querelles : l’ange cruel sera envoyé contre lui.

12 Il vaudrait mieux rencontrer une ourse à qui on a ravi ses petits, qu’un insensé qui se fie en sa folie.

13 Le malheur ne sortira jamais de la maison de celui qui rend le mal pour le bien.

14 Celui qui commence une querelle, est comme celui qui donne une ouverture à l’eau ; et il abandonne la justice avant même qu’il ait souffert quelque injure.

15 Celui qui justifie l’injuste, et celui qui condamne le juste, sont tous deux abominables devant Dieu.

16 Que sert à l’insensé d’avoir de grands biens, puisqu’il ne peut pas en acheter la sagesse ?
Celui qui élève sa maison bien haut, en cherche la ruine ; et celui qui évite d’apprendre, tombera dans les maux.

17 Celui qui est ami, aime en tout temps ; et le frère se connaît dans l’affliction.

18 L’insensé frappera des mains après qu’il aura répondu pour son ami.

19 Celui qui médite des dissensions, aime les querelles ; et celui qui élève son portail, cherche sa ruine.

20 Celui dont le cœur est corrompu, ne trouvera point le bien ; et celui qui a la langue double, tombera dans le mal.

21 L’insensé est né pour sa honte ; il ne donnera point de joie à son propre père.

22 La joie de l’esprit rend le corps plein de vigueur ; la tristesse du cœur dessèche les os.

23 Le méchant reçoit des présents en secret, pour pervertir les sentiers de la justice.

24 La sagesse reluit sur le visage de l’homme prudent ; l’insensé a toujours les yeux égarés.

25 L’enfant insensé est l’indignation du père, et la douleur de la mère qui l’a mis au monde.

26 Il n’est pas bon de faire tort au juste, ni de frapper le prince qui juge selon la justice.

27 Celui qui est modéré dans ses discours, est docte et prudent ; et l’homme savant ménage la pensée de son esprit comme une chose précieuse.

28 L’insensé même passe pour sage lorsqu’il se tait, et pour intelligent lorsqu’il tient sa bouche fermée.



CELUI qui veut quitter son ami, en cherche les occasions ; il sera couvert d’opprobres en tout temps.

2 L’insensé ne reçoit point les paroles