Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/551

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



2 Celui qui marche par un chemin droit et qui craint Dieu, est méprise par celui qui marche dans une voie infâme.

3 La langue de l’insensé est une verge d’orgueil ; mais les lèvres des sages les conservent.

4 Où il n’y a point de bœufs, la grange est vide ; mais la force du bœuf paraît clairement où l’on recueille beaucoup de blé.

5 Le témoin fidèle ne ment point ; mais le faux témoin publie le mensonge.

6 Le moqueur cherche la sagesse, et il ne la trouve point ; l’homme prudent s’instruira sans peine.

7 Opposez-vous à l’homme insensé, et vous trouverez qu’il ne connaît point les paroles de prudence.

8 La sagesse de l’homme prudent est de bien comprendre sa voie ; l’imprudence des insensés est toujours errante.

9 L’insensé se joue du péché, et la grâce demeurera parmi les justes.

10 Lorsque le cœur connaîtra bien l’amertume de son âme, l’étranger ne se mêlera point dans sa joie.

11 La maison des méchants sera détruite ; mais les tentes des justes seront florissantes.

12 Il y a une voie qui paraît droite à l’homme, dont la fin néanmoins conduit à la mort.

13 Le ris sera mêlé de douleur, et la tristesse succède à la joie.

14 L’insensé sera rassasié de ses voies, et l’homme vertueux le sera encore plus des biens qu’il a faits.

15 L’imprudent croit tout ce qu’on lui dit ; l’homme prudent considère tous ses pas.
Tout succède mal à l’enfant qui n’est point sincère ; mais le serviteur sage sera heureux dans ses entreprises, et il réussira dans sa voie.

16 Le sage craint, et se détourne du mal ; l’insensé passe outre, et se croit en sûreté.

17 L’impatient fera des actions de folie ; et l’homme dissimulé se rend odieux.

18 Les imprudents posséderont la folie, et les hommes prudents attendront la science.

19 Les méchants seront couchés par terre devant les bons, et les impies devant la porte des justes.

20 Le pauvre sera odieux à ses proches mêmes ; mais les riches auront beaucoup d’amis.

21 Celui qui méprise son prochain pèche ; mais celui qui a compassion du pauvre, sera bienheureux.
Celui qui croit au Seigneur, aime la miséricorde.

22 Ceux qui s’appliquent à faire le mal, se trompent ; c’est la miséricorde et la vérité qui nous acquièrent les biens.

23 Où l’on travaille beaucoup, là est l’abondance ; mais où l’on parle beaucoup, l’indigence se trouve souvent.

24 Les richesses des sages leur sont comme une couronne ; la folie des insensés est toujours folie.

25 Le témoin fidèle délivre les âmes ; celui qui est double, publie des mensonges.

26 Celui qui craint le Seigneur, est dans une confiance pleine de force, et ses enfants auront sujet de bien espérer.

27 La crainte du Seigneur est une source de vie, pour éviter la chute qui donne la mort.

28 La multitude du peuple est l’honneur du roi ; et le petit nombre des sujets est la honte du prince.

29 Celui qui est patient se gouverne avec une grande prudence ; mais l’impatient signale sa folie.

30 La santé du cœur est la vie de la chair ; l’envie est la pourriture des os.

31 Celui qui opprime le pauvre, fait injure à celui qui l’a créé ; mais celui qui en a compassion, rend honneur à Dieu.

32 L’impie sera rejeté à cause de sa malice ; mais le juste espère au jour de sa mort.

33 La sagesse repose dans le cœur de l’homme prudent ; et il instruira tous les ignorants.

34 La justice élève les nations ; et le péché rend les peuples misérables.

35 Le ministre intelligent est aimé du roi, et celui qui est inutile ressentira sa colère.



LA parole douce rompt la colère ; la parole dure excite la fureur.

2 La langue des sages orne la science ; la bouche des insensés se répand en folies.

3 Les yeux du Seigneur contemplent en tout lieu les bons et les méchants.

4 La langue pacifique est un arbre de vie ; mais celle qui est immodérée, brise l’esprit.

5 L’insensé se moque de la correction de son père ; mais celui qui se rend au châtiment, deviendra plus sage.
La justice abondante aura une grande vertu ; mais les pensées des impies sécheront jusqu’à la racine.

6 Il y a une grande force dans la maison du juste ; et il n’y a que trouble dans les fruits de l’impie.

7 Les lèvres des sages répandront la science comme une semence ; il n’en est pas de même du cœur des insensés.

8 Les victimes des impies sont abominables devant le Seigneur ; les vœux des justes lui sont agréables.

9 La voie de l’impie est en abomination devant le Seigneur ; celui qui suit la justice est aimé de lui.

10 L’instruction est amère à celui qui abandonne la voie de la vie ; celui qui hait les réprimandes mourra.

11 L’enfer et la perdition sont à nu de-