Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/549

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



2 Où sera l’orgueil, là sera aussi la confusion : mais ou est l’humilité, là est pareillement la sagesse.

3 La simplicité des justes les conduira heureusement : les tromperies des méchants seront leur propre ruine.

4 Les richesses ne serviront de rien au jour de la vengeance ; mais la justice délivrera de la mort.

5 La justice du simple rendra sa voie heureuse ; la malice du méchant lui fera faire de funestes chutes.

6 La justice des justes les délivrera : les méchants seront pris dans leurs propres pièges.

7 A la mort du méchant, il ne restera plus d’espérance, et l’attente des ambitieux périra.

8 Le juste a été délivré des maux qui le pressaient ; le méchant sera livré au lieu de lui.

9 Le faux ami séduit son ami par ses paroles ; mais les justes seront délivrés par la science.

10 Le bonheur des justes comblera de joie toute la ville ; et on louera Dieu à la ruine des méchants.

11 La ville sera élevée en gloire par la bénédiction des justes ; et elle sera renversée par la bouche des méchants.

12 Celui qui méprise son ami, n’a point de sens ; mais l’homme prudent se tiendra dans le silence.

13 Le trompeur révélera les secrets ; mais celui qui a la fidélité dans le cœur, garde avec soin ce qui lui a été confié.

14 Où il n’y a personne pour gouverner, le peuple périt ; mais où il y a beaucoup de conseils, là est le salut.

15 Celui qui répond pour un étranger, tombera dans le malheur ; mais celui qui évite les pièges, sera en sûreté.

16 La femme douée de grâces et de vertus sera élevée en gloire ; et les forts acquerront des richesses.

17 L’homme charitable fait du bien à son âme ; mais celui qui est cruel, rejette ses proches mêmes.

18 L’ouvrage du méchant ne sera point stable ; mais la récompense,est assurée à celui qui sème la justice.

19 La clémence ouvre le chemin à la vie ; la recherche du mal conduit à la mort.

20 Le Seigneur a en abomination le cœur corrompu, et il met son affection en ceux qui marchent simplement.

21 Le méchant ne sera point innocent, lors même qu’il aura les mains l’une dans-l’autre ; mais la race des justes sera sauvée.

22 La femme belle et insensée est comme un anneau d’or au museau d’une truie.

23 Le désir des justes se porte à tout bien ; l’attente des méchants est la fureur.

24 Les uns donnent ce qui est à eux, et sont toujours riches ; les autres ravissent le bien d’autrui, et sont toujours pauvres.

25 Celui qui donne abondamment, sera engraissé lui-même ; et celui qui enivre, sera lui-même enivré à son tour.

26 Celui qui cache le blé, sera maudit des peuples ; mais la bénédiction viendra sur la tête de ceux qui le vendent.

27 Celui qui cherche le bien, est heureux de se lever dès le point du jour ; mais celui qui recherche le mal en sera accablé.

28 Celui qui se fie en ses richesses, tombera ; mais les justes germeront comme l’arbre dont la feuille est toujours verte.

29 Celui qui met le trouble dans sa maison, ne possédera que du vent ; et l’insensé sera assujetti au sage.

30 Le fruit du juste est un arbre de vie ; et celui qui assiste les âmes, est sage.

31 Si le juste est puni sur la terre, combien plus le sera le méchant et le pécheur !



CELUI qui aime la correction, aime la science ; mais celui qui hait les réprimandes, est un insensé.

2 Celui qui est bon, puisera la grâce du Seigneur ; mais celui qui met sa confiance en ses propres pensées, agit en impie.

3 L’homme ne s’affermira point par l’impiété ; la racine des justes sera inébranlable.

4 La femme vigilante est la couronne de son mari ; et celle qui fait des choses dignes de confusion, fera sécher le sien jusqu’au fond des os.

5 Les pensées des justes sont pleines de justice ; les pensées des méchants sont pleines de tromperie.

6 Les paroles des méchants dressent des embûches pour verser le sang ; les justes seront délivrés par leur propre bouche.

7 Au moindre changement les méchants tombent et ne sont plus ; mais la maison des justes demeurera ferme.

8 L’homme sera connu par sa doctrine ; mais celui qui est vain et qui n’a point de sens, tombera dans le mépris.

9 Le pauvre qui se suffit à lui-même, vaut mieux que l’homme glorieux qui n’a point de pain.

10 Le juste se met en peine de la vie des bêtes qui sont à lui ; mais les entrailles des méchants sont cruelles.

11 Celui qui laboure sa terre, sera rassasié de pain ; mais celui qui aime à ne rien faire, est très-insensé.

Celui qui passe le temps à boire du vin avec plaisir, laissera des marques de sa honte dans ses places fortes.

12 Le désir de l’impie est de s’appuyer