Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/545

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



27 Ne vous détournez ni à droite ni à gauche ; retirez votre pied du mal : car le Seigneur connaît les voies qui sont à droite ; mais celles qui sont à gauche sont des voies de perdition. Ce sera lui-même qui redressera votre course, et qui vous conduira en paix dans votre chemin.



MON fils, rendez-vous attentif à la sagesse que je vous enseigne ; prêtez l'oreille à la prudence que je vous montre :

2 afin que vous veilliez à la garde de vos pensées, et que vos lèvres conservent une exacte discipline. Ne vous laissez point aller aux artifices de la femme :

3 car les lèvres de la prostituée sont comme le rayon d’où coule le miel, et son gosier est plus doux que l’huile ;

4 mais la fin en est amère comme l’absinthe, et perçante comme une épée à deux tranchants.

5 Ses pieds descendent dans la mort ; ses pas s’enfoncent jusqu’aux enfers.

6 Ils ne vont point par le sentier de la vie : ses démarches sont vagabondes et impénétrables.

7 Maintenant donc, ô mon fils ! écoutez-moi, et ne vous détournez point des paroles de ma bouche.

8 Eloignez d’elle votre voie, et n’approchez point de la porte de sa maison.

9 Ne prostituez point votre honneur à des étrangers, ni vos années à un cruel :

10 de peur que ces étrangers ne s’enrichissent de vos biens, et que vos travaux ne passent en la maison d’un autre ;

11 et que vous ne soupiriez enfin quand vous aurez consumé votre vigueur et votre corps, en disant :

12 Pourquoi ai-je détesté la discipline ? et pourquoi mon cœur ne s’est-il point rendu aux remontrances qu’on m’a faites ?

13 Pourquoi n’ai-je point écouté la voix de ceux qui m’enseignaient, ni prêté l’oreille à mes maîtres ?

14 J’ai été presque plongé dans toutes sortes de maux au milieu de l’Eglise et de l’assemblée.

15 Buvez de l’eau de votre citerne, et des ruisseaux de votre fontaine.

16 Que les ruisseaux de votre fontaine coulent dehors, et répandez vos eaux dans les rues.

17 Possédez-les seul, et que les étrangers n’y aient point de part.

18 Que votre source soit bénie : vivez dans la joie avec la femme que vous avez prise dans votre jeunesse.

19 Qu’elle vous soit comme une biche très-chère, et comme un faon très-agréable : que sa douceur vous enivre en tout temps, et que son amour soit toujours votre joie.

20 Mon fils, pourquoi vous laisserez-vous séduire par une étrangère, et pourquoi vous reposerez-vous dans le sein d’une autre ?

21 Le Seigneur regarde attentivement les voies de l’homme, et il considère toutes ses démarches.

22 Le méchant se trouve pris dans son iniquité, et il est lié par les chaînes de ses péchés.

23 Il mourra, parce qu’il n’a point reçu la correction ; et il sera trompé par l’excès de sa folie.



MON fils, si vous avez répondu pour votre ami, et que vous ayez engagé votre foi et votre main à un étranger,

2 vous vous êtes mis dans le filet par votre propre bouche, et vous vous trouvez pris par vos paroles.

3 Faites donc ce que je vous dis, mon fils, et délivrez-vous vous-même : parce que vous êtes tombé entre les mains de votre prochain. Courez de tous côtés ; hâtez-vous, et réveillez votre ami.

4 Ne laissez point aller vos yeux au sommeil, et que vos paupières ne s’assoupissent point.

5 Sauvez-vous comme un daim qui échappe de la main, et comme un oiseau qui fuit d’entre les mains de l’oiseleur.

6 Allez à la fourmi, paresseux, considérez sa conduite, et apprenez à devenir sage :

7 puisque n’ayant ni chef, ni maître, ni prince,

8 elle fait néanmoins sa provision durant l’été, et amasse pendant la moisson de quoi se nourrir.

9 Jusques à quand dormirez-vous, paresseux ? quand vous réveillerez-vous de votre sommeil ?

10 Vous dormirez un peu, vous sommeillerez un peu, vous mettrez un peu les mains l’une dans l’autre pour vous reposer :

11 et l’indigence viendra vous surprendre comme un homme qui marche à grands pas, et la pauvreté se saisira de vous comme un homme armé. Si vous êtes diligent, votre moisson sera comme une source abondante, et l’indigence fuira loin de vous.

12 L’homme apostat est un homme qui n’est bon à rien ; ses actions démentent sa bouche.

13 Il fait des signes des yeux, il frappe du pied, il parle avec les doigts.

14 Il médite le mal dans la corruption de son cœur, et il sème des querelles en tout temps.

15 Sa ruine viendra fondre sur lui en un moment ; il sera brisé tout d’un coup, et sa perte sera sans ressource.

16 Il y a six choses que le Seigneur hait, et son âme déteste la septième :

17 Les yeux altiers, la langue amie du