Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/509

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


eaux : et les traces de vos pieds ne seront point connues.

21 Vous avez conduit votre peuple comme un troupeau de brebis par la main de Moïse et d’Aaron.



Intelligence à Asaph.


ÉCOUTEZ ma loi, ô mon peuple ! et rendez vos oreilles attentives aux paroles de ma bouche.

2 J’ouvrirai ma bouche pour vous parler en paraboles ; je vous parlerai en énigmes de ce qui s’est fait dès le commencement ;

3 de ce que nous avons entendu et connu, et que nos pères nous ont raconté.

4 Ils ne l’ont point caché à leurs enfants, ni à leur postérité : ils ont publié les louanges du Seigneur, les effets de sa puissance, et les merveilles qu’il a faites.

5 Il a fait une ordonnance dans Jacob, et établi une loi dans Israël ; qu’il a commandé à nos pères de faire connaître à leurs enfants,

6 afin que les autres races en aient aussi la connaissance ; les enfants qui naîtront et s’élèveront après eux, et qui la raconteront à leurs enfants ;

7 afin qu’ils mettent en Dieu leur espérance, qu’ils n’oublient jamais les œuvres de Dieu, et qu’ils recherchent de plus en plus ses commandements :

8 de peur qu’ils ne deviennent comme leurs pères, une race corrompue, qui irrite Dieu continuellement, une race qui n’a point eu soin de conserver son cœur droit ; et dont l’esprit n’est point demeuré fidèle a Dieu.

9 Les enfants d’Éphraïm, quoique habiles à tendre l’arc et à en tirer, ont tourné le dos au jour du combat.

10 Ils n’ont point gardé l’alliance faite avec Dieu, et n’ont point voulu marcher dans sa loi.

11 Ils ont oublié ses bienfaits, et les œuvres merveilleuses qu’il a faites devant eux.

12 Il a fait devant les vœux de leurs pères des œuvres vraiment merveilleuses dans la terre de l’Égypte, dans la plaine de Tanis.

13 Il divisa la mer, et les fit passer ; et il resserra ses eaux comme dans un vase.

14 Il les conduisit durant le jour avec la nuée ; et durant toute la nuit avec un feu qui les éclairait.

15 Il fendit la pierre dans le désert ; et il leur donna à boire, comme s’il y avait eu là de profonds abîmes d’eaux.

16 Car il fit sortir l’eau de la pierre ; et la fit couler comme des fleuves.

17 Et ils ne laissèrent pas de pécher encore contre lui ; ils excitèrent la colère du Très-Haut dans un lieu qui était sans eau.

18 Et ils tentèrent Dieu dans leurs cœurs, en lui demandant des viandes pour satisfaire le désir de leurs âmes.

19 Et ils parlèrent mal de Dieu, en disant : Dieu pourra-t-il bien préparer une table dans le désert pour nous nourrir ?

20 À cause qu’il a frappé la pierre, et que les eaux en ont coulé, et que des torrents ont inondé la terre ; pourra-t-il de même nous donner du pain, ou préparer une table pour nourrir son peuple ?

21 C’est pourquoi le Seigneur ayant entendu ces discours, différa de s’acquitter de ses promesses ; le feu de son indignation s’alluma contre Jacob, et sa colère s’éleva contre Israël ;

22 parce qu’ils ne crurent point à Dieu, et qu’ils n’espérèrent point en son assistance salutaire.

23 Et il commanda aux nuées qui étaient au-dessus d’eux ; et il ouvrit les portes du ciel ;

24 et il fit tomber la manne comme une pluie pour leur servir de nourriture, et il leur donna le pain du ciel.

25 L’homme mangea le pain des anges : il leur envoya en abondance de quoi se nourrir.

26 Il changea dans l’air le vent du midi ; et substitua par sa puissance le vent du couchant ;

27 et il fit pleuvoir sur eux des viandes comme la poussière de la terre, et des oiseaux comme le sable de la mer.

28 Ils tombèrent dans le milieu de leur camp, autour de leurs tentes.

29 Et ils en mangèrent, et en furent pleinement rassasiés : Dieu leur accorda ce qu’ils désiraient ; (30) et ils ne furent point frustrés de ce qu’ils avaient tant souhaité.

Ces viandes étaient encore dans leur bouche, (31) lorsque la colère de Dieu s’éleva contre eux :

il tua les plus gras d’entre eux ; et il fit tomber ceux qui étaient comme l’élite d’Israël.

32 Après tout cela ils ne laissèrent pas de pécher encore ; et ils n’ajoutèrent point de foi à ses merveilles.

33 Et leurs jours passèrent comme une ombre, et leurs années s’écoulèrent très-promptement.

34 Lorsqu’il les faisait mourir, ils le cherchaient, et ils retournaient à lui, et se hâtaient de venir le trouver.

35 Ils se souvenaient que Dieu était leur défenseur ; et que le Dieu très-haut était leur Sauveur.

36 Mais ils l’aimaient seulement de bouche, et ils lui mentaient en le louant de la langue.

37 Car leur cœur n’était point droit devant lui ; et ils ne furent point fidèles dans l’observation de son alliance.