Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/507

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


enflammé, et mes reins tout altérés ; (22) que je me suis vu comme réduit au néant, et dans la dernière ignorance,

23 et qu’étant enfin devenu comme une bête en votre présence, je ne me suis point cependant éloigné de vous ;

24 vous avez soutenu ma main droite ; vous m’avez conduit selon votre volonté, et comblé de gloire en me recevant entre vos bras.

25 Car qu’y a-t-il pour moi dans le ciel, et que désiré-je sur la terre, sinon vous ?

26 Ma chair et mon cœur ont été dans la défaillance ; ô Dieu ! qui êtes le Dieu de mon cœur, et mon partage pour toute l’éternité.

27 Car ceux qui s’éloignent de vous périront, et vous avez résolu de perdre tous ceux qui vous abandonnent pour se prostituer aux créatures.

28 Mais pour moi, mon avantage est de demeurer attaché à Dieu, et de mettre mon espérance dans celui qui est le Seigneur Dieu : afin que je publie toutes vos louanges aux portes de la fille de Sion.



Intelligence à Asaph.


POURQUOI, ô Dieu ! nous avez-vous rejetés pour toujours, et pourquoi votre fureur s’est-elle allumée contre les brebis que vous nourrissez dans vos pâturages ?

2 Souvenez-vous de ceux que vous avez assemblés et réunis en un peuple, et que vous avez possédés dès le commencement ; vous avez vous-même racheté votre héritage ; et cet héritage est le mont de Sion, dans lequel il vous a plu d’habiter.

3 Levez vos mains, afin d’abattre pour jamais leur insolence et leur orgueil. Combien l’ennemi a-t-il commis de méchancetés dans le sanctuaire !

4 Ceux qui vous haïssent ont fait leur gloire de vous insulter au milieu de votre solennité.

Ils ont placé leurs étendards en forme de trophées, (5) au haut du temple, comme aux portes ; et ils n’ont point connu ce qu’ils faisaient.

Ils sont venus armés de haches comme pour abattre des arbres au milieu d’une forêt, (6) et ils ont d’un commun accord abattu et mis en pièces ses portes ; ils ont avec la cognée et la hache renversé votre héritage.

7 Ils ont mis le feu à votre sanctuaire et l’ont brûlé ; ils ont souillé sur la terre le tabernacle de votre saint nom.

8 Ils ont conspiré tous ensemble et dit au fond de leur cœur : Faisons cesser et abolissons de dessus la terre tous les jours de fête consacrés à Dieu.

9 Nous ne voyons plus les signes éclatants de notre Dieu ; il n’y a plus de prophète, et nul ne nous connaîtra plus.

10 Jusques à quand, ô Dieu ! l’ennemi vous fera-t-il des reproches avec insulte ? Et notre adversaire continuera-t-il toujours à vous irriter par ses blasphèmes contre votre nom ?

11 Pourquoi votre main cessera-t-elle de nous protéger ? et pourquoi tenez-vous toujours votre droite dans votre sein ?

12 Cependant Dieu, qui est notre Roi depuis tant de siècles, a opéré notre salut au milieu de la terre.

13 C’est vous qui avez affermi la mer par votre puissance, et brisé les têtes des dragons dans le fond des eaux.

14 C’est vous qui avez écrasé les têtes du grand dragon : vous l’avez donné en nourriture aux peuples d’Éthiopie.

15 Vous avez fait sortir des fontaines et des torrents du sein de la pierre ; vous avez séché les fleuves pleins de force.

16 Le jour vous appartient, et la nuit est aussi à vous : c’est vous qui êtes le créateur de l’aurore et du soleil.

17 Vous avez formé toute l’étendue de la terre : vous avez créé l’été comme le printemps.

18 Souvenez-vous de ceci : que l’ennemi a outragé le Seigneur par ses reproches injurieux ; et qu’un peuple extravagant a irrité votre nom.

19 Ne livrez pas aux bêtes les âmes de ceux qui s’occupent à vous louer ; et n’oubliez pas pour toujours les âmes de vos pauvres serviteurs.

20 Jetez les yeux sur votre sainte alliance ; parce que des hommes des plus méprisables de la terre se sont emparés injustement de toutes nos maisons.

21 Que celui qui est dans l’humiliation ne soit pas renvoyé couvert de confusion : le pauvre et celui qui est sans secours loueront votre nom.

22 Levez-vous, ô Dieu ! jugez votre cause ; souvenez-vous des reproches injurieux qu’un peuple insensé vous fait tout le jour.

23 N’oubliez pas ce que disent vos ennemis : l’orgueil de ceux qui vous haïssent monte toujours.



Pour la fin. Ne nous détruisez pas. Psaume et cantique d’Asaph.


2 NOUS vous louerons, ô Dieu ! nous vous louerons, et nous invoquerons votre nom ; nous raconterons vos merveilles.

3 Lorsque j’aurai pris mon temps, dit le Seigneur, je jugerai et rendrai justice.

4 La terre s’est fondue avec tous ses habitants : c’est moi qui ai affermi ses colonnes.

5 J’ai dit aux méchants : Ne commettez plus l’iniquité ; et aux pécheurs : Cessez de vous élever avec orgueil.

6 Cessez de lever vos têtes avec inso-