Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/471

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


aux pluies de faire paraître la lumière de ses nuées ?

16 Connaissez-vous les grandes routes des nuées, et la parfaite science de celui qui les conduit ?

17 Vos vêtements ne sont-ils pas échauffés, lorsque le vent du midi souffle sur la terre ?

18 Vous avez peut-être formé avec lui les cieux, qui sont aussi solides que s’ils étaient d’airain ?

19 Apprenez-nous ce que nous pourrons lui dire : car pour nous autres nous sommes enveloppés de ténèbres.

20 Qui pourra lui rendre raison des choses que je viens de dire ? Si quelque homme entreprenait d’en parler, il serait comme absorbé par la grandeur du sujet.

21 Mais maintenant ils ne voient point la lumière ; l’air s’épaissit tout d’un coup en nuées ; et un vent qui passe les dissipera.

22 L’or vient du côté de l’aquilon ; et la louange que l’on donne à Dieu, doit être accompagnée de tremblement.

23 Nous ne pouvons le comprendre d’une manière digne de lui ; il est grand par sa puissance, par son jugement et par sa justice ; et il est véritablement ineffable.

24 C’est pourquoi les hommes le craindront ; et nul de ceux qui se croient sages, n’osera envisager sa grandeur.



ALORS le Seigneur parla à Job du milieu d’un tourbillon, et lui dit :

2 Qui est celui-là qui enveloppe de grands sens sous des paroles peu réfléchies ?

3 Ceignez vos reins comme un homme ferme ; je vous interrogerai, et vous me répondrez.

4 Où étiez-vous quand je jetais les fondements de la terre ? dites-le-moi, si vous avez de l’intelligence.

5 Savez-vous qui en a réglé toutes les mesures, ou qui a tendu sur elle le cordeau ?

6 Savez-vous sur quoi ses bases sont affermies, ou qui en a posé la pierre angulaire ?

7 Où étiez-vous lorsque les astres du matin me louaient tous ensemble, et que tous les enfants de Dieu étaient transportés de joie ?

8 Qui a mis des digues à la mer pour la tenir enfermée, lorsqu’elle se débordait en sortant comme du sein de sa mère,

9 lorsque pour vêtement je la couvrais d’un nuage, et que je l’enveloppai s d’obscurité comme on enveloppe de bandelettes les petits enfants ;

10 lorsque je l’ai resserrée dans les bornes que je lui ai marquées, que j’y ai mis des portes et des barrières,

11 et que je lui ai dit : Vous viendrez jusque-là, et vous ne passerez pas plus loin, et vous briserez ici l’orgueil de vos flots ?

12 Est-ce vous qui depuis que vous êtes au monde, avez donné les ordres à l’étoile du matin, et qui avez montré à l’aurore le lieu où elle doit naître ?

13 Est-ce vous qui tenant en votre main les extrémités de la terre, l’avez ébranlée, et en avez comme secoué et rejeté les impies ?

14 La figure empreinte se rétablira comme l’argile, et elle demeurera comme un vêtement.

15 La lumière des impies leur sera ôtée : et leur bras, quelque élevé qu’il puisse être, sera brisé.

16 Etes-vous entré jusqu’au fond de la mer ? et avez-vous parcouru les réduits les plus secrets de l’abîme ?

17 Les portes de la mort vous ont-elles été ouvertes ? les avez-vous vues, ces portes noires et ténébreuses ?

18 Avez-vous considéré toute l’étendue de la terre ? Déclarez-moi toutes ces choses, si vous en avez la connaissance.

19 Dites-moi quelle est la voie qui conduit où habite la lumière, et quel est le lieu des ténèbres :

20 afin que vous conduisiez cette lumière et ces ténèbres chacune en son propre lieu, ayant connu le chemin et les routes de leur demeure.

21 Saviez-vous alors que vous deviez naître ? et connaissiez-vous le nombre de vos jours ?

22 Etes-vous entré dans les trésors de la neige ? ou avez-vous vu les trésors de la grêle,

23 que j’ai préparés pour le temps de l’ennemi, pour le jour de la guerre et du combat ?

24 Savez-vous par quelle voie la lumière descend du ciel, et la chaleur se répand sur la terre ?

25 Qui a donné cours aux pluies impétueuses, et un passage au bruit éclatant du tonnerre,

26 pour faire pleuvoir dans une terre qui est sans homme, dans un désert où personne ne demeure,

27 pour inonder des champs affreux et inhabités, et pour y produire des herbes vertes ?

28 Qui est le père de la pluie ? et qui a produit les gouttes de la rosée ?

29 Du sein de qui la glace est-elle sortie ? et qui a produit la gelée qui tombe du ciel ?

30 Les eaux se durcissent comme la pierre, et la surface de l’abîme se presse et devient solide.

31 Pourrez-vous joindre ensemble les étoiles brillantes des Pléiades, et détourner l’Ourse de son cours ?

32 Est-ce vous qui faites paraître en son temps sur les enfants des hommes l’étoile du matin, ou qui faites lever ensuite l’étoile du soir ?