Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/460

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





SOPHAR de Naamath répondit ensuite à Job, et lui dit

2 C’est pour cela qu’il me vient pensées sur pensées, et que mon esprit est diversement agité.

3 J’écouterai les reproches que vous me faites ; mais l’esprit d’intelligence qui est en moi répondra pour moi.

4 Voici ce que je sais, et ce qui a toujours été vrai depuis que l’homme a été créé sur la terre :

5 C’est que la gloire des impies passe bien vite, et que la joie de l’hypocrite n’est que d’un moment.

6 Quand son orgueil s’élèverait jusqu’au ciel, et que sa tête toucherait les nues ;

7 il périra à la fin, et il sera rejeté comme un fumier ; et ceux qui l’avaient vu, diront : Où est-il ?

8 Il s’évanouira comme un songe dont on a perdu le souvenir, et il disparaîtra comme un fantôme que l’on voit durant la nuit.

9 L’œil qui l’avait vu ne le verra plus, et le lieu où il était ne le reconnaîtra plus.

10 Ses enfants seront accablés de pauvreté, et ses propres mains lui rendront le mal qu’il a fait aux autres.

11 Les dérèglements de sa jeunesse pénétreront jusque dans ses os, et se reposeront avec lui dans la poussière.

12 Car lorsque le mal est doux à sa bouche, il le cache sous sa langue.

13 Il ménage cette viande, il ne cesse de la goûter, et la retient dans sa bouche.

14 Le pain qu’il mange se corrompra dans son estomac, et se changera dans ses entrailles en un fiel d’aspic.

15 Il rejettera les richesses qu’il avait dévorées, et Dieu les arrachera de ses entrailles.

16 Il sucera la tête des aspics, et la langue de la vipère le tuera.

17 Il ne verra point couler sur lui les ruisseaux d’un fleuve, ni les torrents de miel et de lait.

18 Il souffrira les peines des maux qu’il a faits, et n’en sera pas consumé, et l’excès de ses tourments égalera celui de ses crimes.

19 Car il a dépouillé les pauvres, et il les a foulés aux pieds ; il leur a ravi leurs maisons, qu’il n’avait pas fait bâtir.

20 Son cœur a toujours été insatiable ; et après qu’il a obtenu ce qu’il avait tant désiré, il n’a pu en jouir.

21 Il n’est rien resté de ses repas : c’est pour cela qu’il ne lui demeurera rien de tous ses biens.

22 Après qu’il se sera bien soûlé, il se trouvera dans des étouffements qui le déchireront, et les douleurs l’accableront de toutes parts.

23 Après qu’il aura pris plaisir à remplir son estomac de viandes, Dieu l’attaquera dans sa fureur, et fera pleuvoir sur lui ses traits et ses foudres.

24 S’il fuit d’un côté les pointes de fer, il sera percé par un arc d’airain.

25 L’épée tirée du fourreau, l’épée foudroyante le percera cruellement ; des ennemis effroyables passeront et repasseront sur lui.

26 Les ténèbres les plus épaisses sont cachées dans le secret de son âme : il sera dévoré par un feu qui ne s’allume point ; et celui qui sera laissé dans sa tente, sera pénétré d’affliction.

27 Les cieux révéleront son iniquité, et la terre s’élèvera contre lui.

28 Les enfants de sa maison seront exposés à la violence, ils seront retranchés au jour de la fureur de Dieu.

29 C’est le partage que Dieu réserve à l’impie ; c’est le prix qu’il recevra du Seigneur pour ses paroles.



JOB répondit ensuite à Sophar, et dit :

2 Ecoutez, je vous prie, mes paroles, et changez de sentiment.

3 Souffrez que je parle ; et après cela moquez-vous, si vous voulez, de ce que je dis.

4 Est-ce avec un homme que je prétends disputer ? N’est-ce pas avec grand sujet que je m’afflige ?

5 Jetez les yeux sur moi, et soyez frappés d’étonnement, mettez le doigt sur votre bouche.

6 Pour moi quand je me souviens de mon état, j’en suis épouvanté, et j’en tremble de tout mon corps.

7 Pourquoi donc les impies vivent-ils si heureusement ? Pourquoi sont-ils si élevés et si remplis de richesses ?

8 Ils voient leur race fleurir et se conserver devant leurs yeux ; ils sont environnés d’une grande troupe de leurs proches et de leurs petits-enfants.

9 Leurs maisons jouissent d’une profonde paix, et la verge de Dieu ne les touche point.

10 Leurs vaches conçoivent et conservent leur fruit, elles s’en déchargent sans avorter jamais.

11 On voit sortir en foule de leurs maisons leurs enfants qui dansent et qui sautent en se jouant.

12 Ils tiennent des tambours et des harpes, et ils se divertissent au son des instruments de musique.

13 Ils passent leurs jours dans les plaisirs, et en un moment ils descendent dans le tombeau.

14 Ils disent à Dieu : Retirez-vous de nous, nous ne voulons point connaître vos voies.

15 Qui est le Tout-Puissant pour nous obliger à le servir ? et si nous le prions, quel bien nous en reviendra-t-il ?

16 Mais que les pensées de ces impies