Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/433

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de Lébaua, les enfants d’Hagaba, les enfants de Selmaï,

49 les enfants d’Hanan, les enfants de Geddel, les enfants de Gaher,

50 les enfants de Raaïa, les enfants de Rasin, les enfants de Nécoda,

51 les enfants de Gézem, les enfants d’Asa, les enfants de Phaséa,

52 les enfants de Bésaï, les enfants de Munim, les enfants de Néphussim,

53 les enfants de Bacbuc, les enfants d’Hacupha, les enfants d’Harhur,

54 les enfants de Besloth, les enfants de Mahida, les enfants d’Harsa,

55 les enfants de Bercos, les enfants de Sisara, les enfants de Théma,

56 les enfants de Nasia, les enfants d’Hatipha.

57 Les enfants des serviteurs de Salomon étaient : Les enfants de Sothaï, les enfants de Sophereth, les enfants de Pharida,

58 les enfants de Jahala, les enfants de Darcon, les enfants de Jeddel,

59 les enfants de Saphatia, les enfants d’Hatil, les enfants de Phochereth, qui était ne de Sabaïm, fils d’Amon.

60 Tous les Nathinéens et les enfants des serviteurs de Salomon étaient au nombre de trois cent quatre-vingt-douze.

61 Or voici ceux qui vinrent de Thelméla, de Thelharsa, de Chérub, d’Addon et d’Emmer, et qui ne purent faire connaître la maison de leurs pères, ni leur race, et s’ils étaient d’Israël :

62 Les enfants de Dalaïa, les enfants de Tobie et les enfants de Nécoda, qui étaient au nombre de six cent quarante-deux.

63 Et entre les prêtres : Les enfants d’Habia, les enfants d’Accos, les enfants de Berzellaï, qui épousa l’une des filles de Berzellaï de Galaad, et qui fut appelé de leur nom :

64 ceux-ci cherchèrent l’écrit de leur généalogie dans le dénombrement, et ne l’ayant point trouvé, ils furent rejetés du sacerdoce ;

65 et l’Athersatha, ou gouverneur, leur dit, de ne point manger des viandes sacrées jusqu’à ce qu’il y eût un pontife docte et éclairé.

66 Toute cette multitude étant comme un seul homme, se montait à quarante-deux mille trois cent soixante personnes,

67 sans leurs serviteurs et leurs servantes, qui étaient sept mille trois cent trente-sept ; et parmi eux il y avait deux cent quarante-cinq chantres, tant hommes que femmes.

68 Ils avaient sept cent trente-six chevaux, deux cent quarante-cinq mulets,

69 quatre cent trente-cinq chameaux, et six mille sept cent vingt ânes.

Jusqu’ici sont les paroles qui étaient écrites dans le livre du dénombrement. Ce qui suit est l’histoire de Néhémie.

70 Or quelques-uns des chefs des familles contribuèrent à l’ouvrage. L’Athersatha, ou gouverneur, donna mille drachmes d’or pour être mises dans le trésor, cinquante fioles, et cinq cent trente tuniques sacerdotales.

71 Et quelques chefs des familles donnèrent au trésor destiné pour l’ouvrage, vingt mille drachmes d’or, et deux mille deux cents mines d’argent.

72 Le reste du peuple donna vingt mille drachmes d’or, deux mille mines d’argent, et soixante-sept tuniques sacerdotales.

73 Les prêtres et les Lévites, les portiers et les chantres, avec tout le reste du peuple, les Nathinéens, et tout Israël, demeurèrent dans leurs villes.



AU septième mois, les enfants d’Israël qui étaient dans leurs villes, s’assemblèrent tous comme un seul homme dans la place qui est devant la porte des eaux : et ils prièrent Esdras, docteur de la loi, d’apporter le livre de la loi de Moïse, que le Seigneur avait prescrite à Israël.

2 Esdras, prêtre, apporta donc la loi devant l’assemblée des hommes et des femmes, et de tous ceux qui pouvaient l’entendre, le premier jour du septième mois :

3 et il lut dans ce livre clairement et distinctement au milieu de la place qui était devant la porte des eaux, depuis le matin jusqu’à midi, en présence des hommes, des femmes, et de ceux qui étaient capables de l’entendre, et tout le peuple avait les oreilles attentives à la lecture de ce livre.

4 Esdras, docteur de la loi, se tint debout sur une estrade de bois qu’il avait faite pour parler devant le peuple : Mathathias, Seméia, Ania, Uria, Helcia et Maasia étaient à sa droite ; et Phadaïa, Misaël, Melchia, Hasum, Hasbadana, Zacharie et Mosollam étaient à sa gauche.

5 Esdras ouvrit le livre devant-tout le peuple ; car il était élevé au-dessus de tous ; et après qu’il l’eut ouvert, tout le peuple se tint debout.

6 Et Esdras bénit le Seigneur, le grand Dieu ; et tout le peuple levant les mains en haut, répondit ; Amen ! amen ! Et s’étant prosternés en terre, ils adorèrent Dieu.

7 Cependant Josué, Bani, Sérébia, Jamin, Accub, Septhaï, Odia, Maasia, Célita, Azarias, Jozabed, Hanan, Phalaïa, Lévites, faisaient faire silence au peuple, qui était debout chacun en sa place, afin qu’il écoutât la loi.

8 Et ils lurent dans le livre de la loi de Dieu distinctement et d’une manière fort intelligible, et le peuple entendit ce qu’on lui lisait.

9 Or Néhémie, qui avait la dignité d’A-