Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/394

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


14 Il leur parla selon le conseil des jeunes gens. Mon père, leur dit-il, vous a imposé un joug très-pesant ; et moi je l’appesantirai encore davantage. Mon père vous a frappés avec des verges ; et moi je vous frapperai avec des verges de fer.

15 Ainsi il ne se rendit point aux prières du peuple, parce que Dieu avait résolu d’accomplir la parole qu’il avait dite à Jéroboam, fils de Nabat, par le ministère d’Ahias, Silonite.

16 Mais tout le peuple se voyant traité si durement par le roi, lui répondit : Nous n’avons que faire de la maison de David, ni de biens à espérer du fils d’Isaï. Israël, retirez-vous dans vos tentes ; et vous, David, prenez soin de votre maison. Et ainsi Israël se retira dans ses tentes.

17 Roboam ne régna donc que sur les enfants d’Israël qui demeurèrent dans les villes de Juda.

18 Le roi Roboam envoya ensuite Aduram, surintendant de ses tributs : mais les enfants d’Israël le lapidèrent, et il mourut. Roboam monta aussitôt sur son char, et s’enfuit à Jérusalem.

19 Ainsi Israël se sépara de la maison de David, comme il l’est encore aujourd’hui.



ROBOAM étant arrivé à Jérusalem, assembla toute la tribu de Juda et la tribu de Benjamin, et marcha à la tête de cent quatre-vingt mille hommes de guerre choisis, pour combattre contre Israël, et pour le remettre sous son obéissance.

2 Mais le Seigneur adressa sa parole à Seméias, homme de Dieu, et lui dit :

3 Allez dire à Roboam, fils de Salomon, roi de Juda, et à tout le peuple d’Israël qui est dans la tribu de Juda et de Benjamin :

4 Voici ce que dit le Seigneur : Vous ne vous mettrez point en campagne, et vous ne combattrez point contre vos frères. Que chacun s’en retourne en sa maison : car cela ne s’est fait que par ma volonté. Après qu’ils eurent entendu la parole du Seigneur, ils s’en retournèrent, et n’avancèrent pas davantage contre Jéroboam.

5 Ainsi Roboam établit sa demeure à Jérusalem, et fortifia plusieurs villes dans la tribu de Juda.

6 Il bâtit aussi Bethléhem, et Étam, et Thécué,

7 comme encore Bethsur, Socho, Odollam,

8 avec Geth, Marésa et Ziph,

9 et même Aduram, Lachis et Azéca,

10 Saraa, Aïalon, Hébron, qui étaient dans Juda et Benjamin, et dont il fit des places très-fortes.

11 Et quand il les eut fermées de murailles, il y mit des gouverneurs, et y fit des magasins de vivre, c’est-à-dire, d’huile et de vin.

12 Il établit dans chaque ville un arsenal qu’il fit remplir de boucliers et de piques, et fit fortifier ces places avec grand soin. Ainsi il régna sur la tribu de Juda et de Benjamin.

13 Les prêtres et les Lévites qui étaient dans tout Israël quittèrent leurs demeures, et vinrent se rendre auprès de sa personne.

14 Ils abandonnèrent les faubourgs et les biens qui leur avaient été donnés, et se retirèrent dans Juda et à Jérusalem, parce que Jéroboam et ses enfants les avaient chassés, afin qu’ils n’exerçassent aucune fonction du sacerdoce du Seigneur.

15 Jéroboam se fit lui-même des prêtres pour les hauts lieux, pour les démons et pour les veaux d’or qu’il avait fait faire.

16 Tous ceux aussi qui dans toutes les tribus d’Israël s’étaient appliqués de tout leur cœur à chercher le Seigneur, le Dieu d’Israël, vinrent à Jérusalem pour immoler leurs victimes en la présence du Seigneur, le Dieu de leurs pères.

17 Ainsi ils affermirent le royaume de Juda, et ils soutinrent Roboam, fils de Salomon, durant trois ans. Car ils ne marchèrent dans les voies de David et de Salomon que durant ces trois premières années.

18 Roboam épousa Mahalath, fille de Jérimoth, fils de David ; et encore Abihaïl, fille d’Éliab, fils d’Isaï,

19 de laquelle il eut Jéhus, et Somoria, et Zoom.

20 Après celle-ci il épousa encore Maacha, fille d’Absalom, dont il eut Abia, Éthaï, Ziza et Salomith.

21 Or Roboam aima Maacha, fille d’Absalom, plus que toutes ses autres femmes et que toutes ses concubines. Car il eut dix-huit femmes et soixante concubines, et il eut vingt-huit fils et soixante filles.

22 Il éleva Abia, fils de Maacha, au-dessus de tous ses frères, dans le dessein qu’il avait de le faire régner après lui,

23 parce qu’il était plus sage, et qu’il s’était rendu plus puissant que tous ses autres enfants dispersés dans toute l’étendue de Juda et de Benjamin, et dans toutes les villes murées, où il leur donnait de quoi vivre en abondance, et leur faisait épouser plusieurs femmes.



LE royaume de Roboam ayant été fortifié et affermi, il abandonna la loi du Seigneur, et tout Israël suivit son exemple.

2 Mais la cinquième année du règne de Roboam, Sésac, roi d’Égypte, marcha