Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/392

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vaient point fait mourir : Salomon se les rendit tributaires, comme ils le sont encore aujourd’hui.

9 Il ne voulut point que les enfants d’Israël fussent assujettis à travailler à ses ouvrages ; mais il s’en servit pour la guerre, et leur donna le commandement de ses armées, de sa cavalerie et de ses chariots.

10 Or tous les principaux officiers de l’armée du roi Salomon montaient au nombre de deux cent cinquante, qui avaient le commandement et le gouvernement du peuple.

11 Ensuite il fit passer la fille de Pharaon de la ville de David dans la maison qu’il lui avait bâtie : car il dit : Il ne faut pas que ma femme demeure dans la maison de David, roi d’Israël, parce qu’elle a été sanctifice par le séjour que l’arche du Seigneur y a fait.

12 Alors Salomon offrit des holocaustes au Seigneur sur l’autel qu’il lui avait élevé devant le vestibule du temple,

13 pour y offrir chaque jour des sacrifices selon l’ordonnance de Moïse, les jours du sabbat, les premiers jours du mois, les trois grandes fêtes de l’année ; savoir, celle des azymes, celle des semaines, et celle des tabernacles.

14 Il ordonna aussi que les prêtres s’acquittassent de leurs devoirs dans leur ministère, selon l’ordre prescrit par David, son père ; et que les Lévites gardassent leur rang pour chanter les louanges de Dieu, et pour servir devant les prêtres, observant les cérémonies propres à chaque jour ; et que les portiers fissent aussi leur devoir aux portes dont la garde leur avait été donnée, selon la distribution que David, l’homme de Dieu, en avait faite à chacun d’eux. I

15 Les prêtres et les Lévites suivirent exactement les ordres du roi en tout ce qu’il avait ordonné, et spécialement en ce qui regardait la garde du trésor.

16 Salomon avait préparé de quoi fournir à la dépense de toutes choses, depuis le jour qu’il commença à jeter les fondements du temple, jusqu’au jour qu’il y mit la dernière main.

17 Ensuite il alla à Asiongaber et à Aïlath, qui sont sur le bord de la mer Rouge, qui est dans la terre d’Édom.

18 Car Hiram lui avait envoyé par ses sujets des vaisseaux, et des matelots expérimentés et bons hommes de mer, qui s’en allèrent avec des gens de Salomon à Ophir, d’où ils apportèrent au roi Salomon quatre cent cinquante talents d’or.



LA reine de Saba, avant entendu parler de la grande réputation de Salomon, vint à Jérusalem pour en faire expérience par des énigmes : elle avait avec elle de grandes richesses, et des chameaux qui portaient des aromates, et une grande quantité d’or, et des pierres précieuses. Elle vint trouver Salomon, et lui exposa tout ce qu’elle avait dans le cœur.

2 Et Salomon lui expliqua tout ce qu’elle lui avait proposé ; et il n’y eut rien qu’il ne lui éclaircît entièrement.

3 Après que cette reine eut connu la sagesse de Salomon, et qu’elle eut vu la maison qu’il avait bâtie,

4 la manière dont sa table était servie, les appartements de ses officiers, les diverses classes de ceux qui le servaient, la magnificence de leurs habits, ses échansons, les victimes qu’il immolait dans la maison du Seigneur, elle en fut tellement étonnée, qu’elle paraissait toute hors d’elle-même.

5 Et elle dit au roi : Ce qu’on m’avait dit dans mon royaume de votre mérite et de votre sagesse, est bien véritable.

6 Je ne voulais point croire néanmoins ce qu’on m’en rapportait, jusqu’à ce que je sois venue moi-même, et que j’aie tout vu de mes propres yeux, et que j’aie reconnu qu’on ne m’avait pas dit la moitié de ce que je vois de votre sagesse. Votre mérite et votre vertu va au delà de tout ce qu’en publie la renommée.

7 Heureux ceux qui sont à vous ! heureux vos serviteurs qui sont sans cesse devant vous, et qui écoutent votre sagesse !

8 Béni soit le Seigneur, votre Dieu, qui a voulu vous faire seoir sur son trône, et vous établir roi pour tenir la place du Seigneur, votre Dieu ! Comme Dieu aime Israël et qu’il veut le conserver à jamais, aussi il vous a établi roi pour le gouverner et pour rendre la justice avec toute sorte d’équité.

9 Ensuite la reine de Saba présenta au roi cent vingt talents d’or, et une quantité prodigieuse de parfums, et des pierres très-précieuses. On n’a jamais vu depuis à Jérusalem des parfums si excellents que ceux dont la reine fit présent à Salomon.

10 Les sujets d’Hiram, avec les sujets de Salomon, apportèrent aussi de l’or d’Ophir, et d’une espèce de bois très-rare, et des pierres très-précieuses.

11 Et le roi fit faire de ces bois les degrés de la maison du Seigneur, et ceux de la maison du roi, les harpes et les lyres pour les musiciens. On n’avait jamais vu jusqu’alors de ces sortes de bois dans la terre de Juda.

12 Le roi Salomon de son côté donna à la reine de Saba tout ce qu’elle put désirer, et ce qu’elle demanda, et beaucoup plus qu’elle ne lui avait apporté. Et la reine s’en retourna dans son royaume avec toute sa suite.

13 Le poids de l’or qu’on apportait tous les ans à Salomon, était de six cent soixante-six talents d’or ;