Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/388

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


5 L’épaisseur de ce vaisseau était d’un palme ; et son bord était comme celui d’une coupe, ou comme la feuille d’un lis courbée en dehors : et il contenait trois mille mesures.

6 Il fit aussi dix bassins, et il en mit cinq à droite et cinq à gauche, pour y laver tout ce qui devait être offert en holocauste ; au lieu que les prêtres se lavaient dans cette mer.

7 Il fit encore dix chandeliers d’or, selon la forme en laquelle il avait été ordonné qu’on les fît ; et il les mit dans le temple, cinq d’un côté, et cinq de l’autre.

8 Il fit aussi dix tables, et les mit dans le temple, cinq à droite et cinq à gauche ; et cent fioles d’or.

9 Il fit aussi le parvis des prêtres, et un grand lieu destiné pour la prière, où il y avait des portes qui étaient couvertes de cuivre.

10 Il mit la mer au côté droit vis-à-vis l’orient, vers le midi.

11 Hiram fit aussi des chaudières, des fourchettes et des fioles. Et il acheva tout l’ouvrage que le roi avait entrepris de faire dans le temple de Dieu :

12 c’est-à-dire, les deux colonnes, les cordons qui étaient dessus, et leurs chapiteaux, avec une espèce de rets qui couvrait les chapiteaux par-dessus les cordons.

13 Il fit encore quatre cents grenades et deux rets : de sorte qu’il y avait deux rangs de ces grenades à chaque rets, jointes ensemble par autant de petites chaînes faites en forme de rets, qui couvraient les cordons et les chapiteaux des colonnes.

14 Il fit aussi des socles d’airain, et des bassins qu’il mit dessus ;

15 une mer, et douze bœufs qui la soutenaient ;

16 les chaudières, les fourchettes et les fioles. Enfin Hiram fit à Salomon, qui l’aimait comme son père, toutes sortes de vases pour la maison du Seigneur, de l’airain le plus pur.

17 Le roi les fit jeter en fonte dans de la terre d’argile en une plaine proche du Jourdain, entre Socoth et Sarédatha.

18 La multitude de ces vases était innombrable, et l’on ne put savoir le poids du métal qui y entra.

19 Ainsi Salomon fit faire tous les vaisseaux du temple du Seigneur, avec l’autel d’or, et les tables sur lesquelles on mettait les pains qu’on exposait devant le Seigneur.

20 Il fit encore d’un or très-pur les chandeliers, avec leurs lampes pour les faire brûler devant l’oracle, selon la coutume.

21 Il fit aussi les fleurons, les lampes et les pincettes d’un or très-pur.

22 Les cassolettes, les encensoirs, les coupes, les mortiers étaient de même d’un or très-pur. Les portes du temple intérieur, c’est-à-dire, du saint des saints, étaient toutes ciselées ; et les portes du temple étaient d’or par le dehors. Et ainsi Salomon acheva tous les ouvrages qu’il avait entrepris de faire pour la maison du Seigneur.



SALOMON fit donc apporter dans le temple tout ce que David, son père, y avait voué ; et mit l’or, l’argent et tous les vases dans les trésors de la maison de Dieu.

2 Après cela il assembla à Jérusalem tous les anciens d’Israël, tous les princes des tribus, et les chefs des familles des enfants d’Israël, pour transporter l’arche de l’alliance du Seigneur de la ville de David, c’est-à-dire, de Sion.

3 Ainsi tout Israël se rendit auprès du roi le jour solennel du septième mois.

4 Et tous les anciens d’Israël étant venus, les enfants de Lévi prirent l’arche,

5 et ils la portèrent dans le temple, avec le tabernacle du témoignage, et toutes les dépendances du tabernacle. Or les prêtres et les Lévites portèrent tous les vases du sanctuaire qui étaient dans le tabernacle.

6 Le roi Salomon et tout le peuple d’Israël, et généralement tous ceux qui s’étaient assemblés, marchaient devant l’arche ; et ils immolaient des moutons et des bœufs sans nombre, tant était grande la multitude des victimes.

7 Les prêtres portèrent l’arche de l’alliance du Seigneur, au lieu qui lui avait été destiné ; c’est-à-dire, dans l’oracle du temple, dans le saint des saints, sous les ailes des chérubins :

8 de sorte que les chérubins étendaient leurs ailes sur le lieu où l’arche avait été mise, et la couvraient tout entière avec les bâtons qui y tenaient.

9 Et parce que ces bâtons avec lesquels on portait l’arche étaient un peu longs, on en voyait l’extrémité de devant le sanctuaire ; mais si l’on était un peu dehors, on ne pouvait plus les voir. Et l’arche a toujours été là jusqu’à présent.

10 Il n’y avait alors dans l’arche que les deux tables qui y furent mises par Moïse à Horeb, lorsque le Seigneur donna sa loi aux enfants d’Israël, à leur sortie d’Égypte.

11 Lors donc que les prêtres furent sortis du sanctuaire (car tous les prêtres qui purent se trouver là furent sanctifiés, et jusqu’alors les fonctions et l’ordre des ministères n’avaient point encore été distribués entre eux ),

12 tant les Lévites que les chantres, c’est-à-dire, ceux qui étaient sous Asaph, sous Héman, sous Idithun, avec leurs enfants et leurs parents, revêtus de lin, faisaient retentir leurs timbales, leurs psaltérions et leurs guitares, et étaient