Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/38

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


moi ma femme, puisque le temps auquel je dois l’épouser est accompli.

22 Alors Laban fit les noces, ayant invité au festin ses amis qui étaient en fort grand nombre.

23 Et le soir il fit entrer Lia, sa fille, dans la chambre de Jacob,

24 et lui donna une servante pour la servir, qui s’appelait Zelpha. Jacob l’ayant prise pour sa femme, reconnut le matin que c’était Lia ;

25 et il dit à son beau-père : D’où vient que vous m’avez traité de cette sorte ? Ne vous ai-je pas servi pour Rachel ? Pourquoi m’avez-vous trompé ?

26 Laban répondit : Ce n’est pas la coutume de ce pays-ci, de marier les filles les plus jeunes avant les aînées.

27 Passez la semaine avec celle-ci ; et je vous donnerai l’autre ensuite, pour le temps de sept années que vous me servirez de nouveau.

28 Jacob consentit à ce qu’il voulait : et au bout de sept jours il épousa Rachel,

29 à qui son père avait donné une servante, nommée Bala.

30 Jacob ayant eu enfin celle qu’il avait souhaité d’épouser, il préféra la seconde à l’aînée dans l’affection qu’il lui portait, et servit encore Laban pour elle sept ans.

31 Mais le Seigneur voyant que Jacob avait du mépris pour Lia, la rendit féconde, pendant que sa sœur demeurait stérile.

32 Elle conçut donc, et enfanta un fils qu’elle nomma Ruben, c’est-à-dire, fils de la vision, en disant : Le Seigneur a vu mon humiliation ; mon mari m’aimera maintenant.

33 Elle conçut encore, et étant accouchée d’un fils, elle dit : Le Seigneur ayant connu que j’étais méprisée, il m’a donné ce second fils. C’est pourquoi elle le nomma Siméon, c’est-à-dire, d’un nom qui signifie, écouter.

34 Elle conçut pour la troisième fois, et étant encore accouchée d’un fils, elle dit ; Maintenant mon mari sera plus uni à moi, puisque je lui ai donne trois fils. C’est pourquoi elle le nomma Lévi, qui signifie, union.

35 Elle conçut pour la quatrième fois, et étant encore accouchée d’un fils, elle dit : Maintenant je louerai le Seigneur. C’est pourquoi elle lui donna le nom de Juda, qui signifie, louange ; et elle cessa pour lors d’avoir des enfants.



RACHEL voyant qu’elle était stérile, porta envie à sa sœur, et elle dit à son mari : Donnez-moi des enfants, ou je mourrai.

2 Jacob lui repondit en colère : Suis-je moi comme Dieu ? et n’est-ce pas lui qui empêche que votre sein ne porte son fruit ?

3 Rachel ajouta : J’ai Bala, ma servante ; allez à elle, afin que je reçoive entre mes bras ce qu’elle enfantera, et que j’aie des enfants d’elle.

4 Elle lui donna donc Bala pour femme.

5 Jacob l’ayant prise, elle conçut, et elle accoucha d’un fils.

6 Alors Rachel dit : Le Seigneur a jugé en ma faveur, et il a exauce ma voix en me donnant un fils. C’est pourquoi elle le nomma Dan, qui signifie, jugement.

7 Bala conçut encore, et étant accouchée d’un second fils,

8 Rachel dit de lui : Le Seigneur m’a fait entrer en combat avec ma sœur, et la victoire m’est demeurée. C’est pourquoi elle le nomma Nephthali, qui signifie, mon combat.

9 Lia voyant qu’elle avait cessé d’avoir des enfants, donna à son mari Zelpha, sa servante,

10 qui concut et accoucha d’un fils.

11 Et Lia dit : A la bonne heure ! C’est pourquoi elle le nomma Gad, c’est-à-dire, prospérité.

12 Zelpha ayant eu un second fils,

13 Lia dit : C’est pour mon bonheur : car les femmes m’appelleront bienheureuse. C’est pourquoi elle le nomma Aser, c’est-à-dire, bonheur.

14 Or Ruben étant sorti à la campagne, lorsque l’on sciait le froment, trouva des mandragores qu’il apporta à Lia, sa mère, à laquelle Rachel dit : Donnez-moi des mandragores de votre fils.

15 Mais elle lui répondit : N’est-ce pas assez que vous m’ayez enlevé mon mari, sans vouloir encore avoir les mandragores de mon fils ? Rachel ajouta : Je consens qu’il dorme avec vous cette nuit, pourvu que vous me donniez de ces mandragores de votre fils.

16 Lors donc que Jacob sur le soir revenait des champs, Lia alla au-devant de lui, et lui dit : Vous viendrez avec moi, parce que j’ai acheté cette grâce, en donnant à ma sœur les mandragores de mon fils. Ainsi Jacob dormit avec elle cette nuit-là.

17 Et Dieu exauça ses prières : elle conçut, et elle accoucha d’un cinquième fils,

18 dont elle dit : Dieu m’a récompensée, parce que j’ai donné ma servante à mon mari ; et elle lui donna le nom d’Issachar, c’est-à-dire, il y a récompense.

19 Lia conçut encore, et accoucha d’un sixième fils,

20 et elle dit : Dieu m’a fait un excellent don : mon mari demeurera encore cette fois avec moi, parce que je lui ai donné six fils. Et elle le nomma Zabulon, qui signifie, demeure.

21 Elle eut ensuite une fille, qu’elle nomma Dina, qui signifie, jugement.

22 Le Seigneur se souvint aussi de Rachel ; il l’exauça, et lui ôta sa stérilité.

23 Elle conçut, et elle accoucha d’un