Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/352

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



26 Les mains de ceux qui étaient dedans ont été sans force : ils ont été saisis d’effroi et couverts de confusion ; ils sont devenus comme le foin qui est dans les champs, et comme l’herbe verte qui croît sur les toits, et qui se sèche avant de venir à maturité.

27 J’ai prévu il y a longtemps et ta demeure, et ton entrée, et ta sortie, et le chemin par où tu es venu, et la fureur avec laquelle tu t’es élevé contre moi.

28 Tu m’as attaqué par ton insolence, et le bruit de ton orgueil est monté jusqu’à mes oreilles. Je te mettrai donc un cercle au nez et un mors à la bouche, et je te ferai retourner par le même chemin par lequel tu es venu.

29 Mais pour vous, ô Ezéchias ! voici le signe que je vous donnerai : Mangez cette année ce que vous pourrez trouver, la seconde année ce qui naîtra de soi-même : mais pour la troisième année, semez et recueillez ; plantez des vignes, et mangez-en le fruit.

30 Et tout ce qui restera de la maison de Juda, jettera ses racines en bas, et poussera son fruit en haut.

31 Car il sortira de Jérusalem un reste de peuple ; et il en demeurera de la montagne de Sion qui seront sauvés. Le zèle du Seigneur des armées fera ceci.

32 C’est pourquoi voici ce que le Seigneur a dit du roi des Assyriens : Il n’entrera point dans cette ville, il ne tirera point de flèche contre ses murailles, elle ne sera point forcée par les boucliers des siens, ni environnée de retranchements ni de terrasses.

33 Il retournera par le même chemin par lequel il est venu, et il n’entrera point dans cette ville, dit le Seigneur.

34 Je protégerai cette ville, et je la sauverai à cause de moi et de David, mon serviteur.

35 Cette même nuit l’ange du Seigneur vint dans le camp des Assyriens, et y tua cent quatre-vingt-cinq mille hommes : et Sennachérib, roi des Assyriens, s’étant levé au point du jour, vit tous ces corps morts, et il s’en retourna aussitôt.

36 Il se retira en son pays, et demeura à Ninive.

37 Et lorsqu’il adorait Nesroch, son dieu, dans son temple, ses deux fils, Adramélech et Sarasar, le tuèrent à coups d’épée, et s’enfuirent en Arménie ; et Asarhaddon, son fils, régna en sa place.



EN ce temps-là Ezéchias fut malade à la mort, et le prophète Isaïe, fils d’Amos, vint le trouver, et lui dit : Voici ce que dit le Seigneur : Mettez ordre à votre maison : car vous ne vivrez pas davantage, et vous mourrez.

2 Alors Ezéchias tournant le visage vers la muraille, fit sa prière au Seigneur en ces termes :

3 Seigneur ! souvenez-vous, je vous prie, de quelle manière j’ai marché devant vous dans la vérité et avec un cœur parfait, et que j’ai fait ce qui vous était agréable. Ezéchias versa ensuite une grande abondance de larmes.

4 Et avant qu’Isaïe eût passé la moitié du vestibule, le Seigneur lui parla, et lui dit :

5 Retournez, et dites à Ezéchias, chef de mon peuple : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu de David, votre père : J’ai entendu votre prière et j’ai vu vos larmes, et vous allez être guéri : vous irez dans trois jours au temple du Seigneur,

6 et j’ajouterai encore quinze années aux jours de votre vie. De plus je vous délivrerai, vous et cette ville, de la main du roi des Assyriens, et je la protégerai à cause de moi-même et en considération de David, mon serviteur.

7 Alors Isaïe dit aux serviteurs du roi : Apportez-moi une masse de figues. Ils la lui apportèrent, et la mirent sur l’ulcère du roi ; et il fut guéri.

8 Mais Ezéchias avait dit d’abord à Isaïe : Quel signe aurai-je que le Seigneur me guérira et que j’irai dans trois jours au temple ?

9 Isaïe lui répondit : Voici le signe que le Seigneur vous donnera pour vous assurer qu’il accomplira la parole qu’il a dite en votre faveur : Voulez-vous que l’ombre du soleil s’avance de dix lignes, ou qu’elle retourne en arrière de dix degrés ?

10 Ezéchias lui dit : Il est aisé que l’ombre s’avance de dix lignes ; et ce n’est pas ce que je désire que le Seigneur fasse, mais qu’il la fasse retourner en arrière de dix degrés.

11 Le prophète Isaïe invoqua donc le Seigneur, et il fit que l’ombre retourna en arrière sur l’horloge d’Achaz, par les dix degrés par lesquels elle était déjà descendue.

12 En ce temps-là Bérodach-Baladan, fils de Baladan, roi des Babyloniens, envoya des lettres et des présents à Ezéchias, parce qu’il avait su qu’il avait été malade.

13 Ezéchias eut une grande joie de leur arrivée ; et il leur montra ses parfums, son or et son argent, tous ses aromates et ses huiles de senteur, tous ses vases précieux, et ce qu’il avait dans tous ses trésors. Il n’y eut rien dans tout son palais, ni de tout ce qui était à lui, qu’il ne leur fît voir.

14 Le prophète Isaïe vint ensuite trouver le roi Ezéchias, et lui dit : Que vous ont dit ces gens-là ? et d’où sont-ils venus pour vous parler ? Ezéchias lui répondit : Ils sont venus vers moi d’un pays fort éloigné, ils sont venus de Babylone.